Les pratiquants de Falun Gong s'adressent au président Trump avant la visite du président Xi

À la veille de la rencontre du Président américain Donald Trump avec le Président chinois Xi Jinping, les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant la Maison Blanche le 4 avril 2017. Ils ont exhorté le président Trump à faire pression sur le président Xi pour qu’il mette fin à 18 ans de persécution du Falun Gong et traduise l’ancien chef du Parti communiste chinois (PCC) Jiang Zemin en justice. Jiang est à lui seul responsable d’avoir lancé la persécution brutale du Falun Gong en 1999.


Les pratiquants de Falun Gong rassemblés devant la Maison Blanche le 4 Avril 2017 appellent à la fin de la persécution du Falun Gong en Chine.

Mme Yu Zhenjie, une pratiquante de Falun Gong qui a été emprisonnée pour ses convictions à Harbin, province du Heilongjiang, en Chine, participait à l'appel. Elle espère que le Président Trump exhortera le président Xi à arrêter la persécution.


M. Lin, un pratiquant de Washington DC, a déclaré à un journaliste: " Nous espérons que le président Trump exhortera Xi Jinping à traduire Jiang Zemin en justice. "


Les pratiquants de Falun Gong parlent aux passants de la persécution sévissant en Chine près de la Maison Blanche.

John, qui travaille à la Fédération américaine du travail et au Congrès des organisations industrielles, a dit n’avoir jamais vu une manifestation aussi ordonnée. Il a exprimé son espoir que le président Trump entende la voix des pratiquants de Falun Gong. John a noté que bien que la violation des droits de l'homme et la persécution religieuse du PCC soit un message important, elle a rarement été couverte par les médias américains.


M. Amir Arbadi, PDG d'une société financière, était en visite à DC avec sa famille et a vu l'appel du Falun Gong. Il a lu l’ information sur la persécution et le prélèvement forcé d’organes par le PCC sur des pratiquants de Falun Gong et d'autres prisonniers d'opinion. M. Arbadi a déclaré : " Des gens innocents ne devraient pas être persécutés. Il n'y a rien de mal à suivre [les principes du Falun Gong] Vérité, Bonté et Patience. Le crime de prélèvement d'organes du PCC sur des personnes vivantes est sans précédent. Les Etats-Unis devraient soulever la question comme une priorité majeure, avant même des questions telles que la mer de Chine méridionale et les partenariats commerciaux. Je ne ferai jamais d’ affaires avec un gouvernement qui pille les organes de personnes vivantes ... C’est une question de droits de l'homme. La personne qui a lancé la persécution devrait être punie ".


M. Ravikand de l'Inde a dit qu'il avait lu des rapports sur le Falun Gong dans les médias indiens, et que les gens en Inde avaient la liberté de pratiquer le Falun Gong. Il estime que Jiang devrait être traduit en justice, "Parce qu'un criminel devrait être mis en examen, peu importe qui il a été ou quel âge il a. "


Plus de 200.000 pratiquants de Falun Gong et leurs membres de famille ont intenté des poursuites contre Jiang depuis mai 2015.


Les pratiquants de Falun Gong continueront leur appel pacifique lorsque le Président Xi rencontrera le Président Trump à Palm Beach, en Floride les 6-7 avril.


Contexte

Le Falun Gong est une discipline chinoise traditionnelle pour raffiner l'esprit et le corps, basée sur le principe de Vérité, Bonté et Patience. Il a été présenté au public par Maître Li Hongzhi en 1992.
Selon les statistiques du gouvernement chinois, la popularité du Falun Gong atteignait 70 millions de pratiquants au début de l'année 1999. En juillet 1999, l'ancien chef du PCC, Jiang Zemin a lancé à lui seul une persécution du Falun Gong, qui a continué ces 18 dernières années.


Version anglaise :
Falun Gong Practitioners Reach Out to President Trump Prior to President Xi's Visit

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.