L’histoire romantique d’un couple européen

Oxana Draguta est une femme comme tant d’autres, vivant en Europe de l'Est. Mais approchant des trente ans et toujours célibataire – elle s’inquiétait de le rester et, un jour, s’est adressée à Dieu le suppliant de l’aider à trouver rapidement un mari.


Destin ou hasard, elle n’a pas tardé à rencontrer son futur mari. C’est aussi à ce moment qu’elle a découvert la signification de la vie et des réponses aux questions qui l’avaient habitée tout ce temps.

 
Oxana Draguta et son mari


Relation prédestinée

Le mari d'Oxana est psychologue. Il aime la culture chinoise et est un grand amateur de tout ce qui la concerne, du thé à la nourriture et aux arts martiaux chinois.


Oxana était depuis longtemps convaincue que son mariage était un arrangement du Ciel, conviction renforcée par toutes sortes de petits signes. Par exemple, avant qu'ils ne commencent à se fréquenter, son mari a entendu une voix lui dire qu'il allait bientôt rencontrer sa future épouse.


Le mari d'Oxana est né en Europe et était bouddhiste. En 2003, il a entendu une voix lui dire d'aller en Roumanie, et qu’il y trouverait ce qu’il cherchait depuis toujours.


C’est en Roumanie qu’il allait trouver une version roumaine du livre Zhuan Falun, et qu'il a commencé à pratiquer le Falun Gong peu après.


Quand il a rencontré Oxana, il a apporté le Zhuan Falun avec lui et le lui a présenté. Elle a tout de suite aimé le Falun Gong et ses principes parlant de ‘Vérité-Bonté-Patience’, et de retourner à son vrai Soi originel. Elle y a reconnu ce qu’elle cherchait depuis toujours - le véritable sens de la vie.


Falun Gong a uni les deux jeunes gens en un mariage heureux.


Aider à mettre fin à la persécution du Falun Gong en Chine dans une université

Oxana a plus tard gagné une bourse d'une université américaine et est partie étudier là-bas pendant un an.


Une étudiante chinoise l'a chahutée alors qu'elle recueillait des signatures pour une pétition visant à mettre fin à la persécution du Falun Gong et au prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine. Un choc pour Oxana.


L'étudiante lui a demandé où elle trouvait ses informations sur le prélèvement d'organes. Oxana s'est rendue compte que cette étudiante croyait à la propagande du Parti communiste chinois (PCC). "Je ne déteste pas la Chine. J'aime la Chine et la culture chinoise." l'a rassurée Oxana, "mais je dois aider à mettre un terme à la persécution des pratiquants de Falun Gong et au prélèvement de leurs organes en Chine."


Elle a informé l'étudiante des enquêtes indépendantes sur le prélèvement d'organes et des résolutions adoptées par l'Union européenne et la Chambre des représentants des États-Unis. Cette dernière a pris quelques photos de la bannière et dit qu'elle allait faire ses propres recherches sur Internet.


La colocataire d'Oxana était aussi originaire de Chine. Elle aussi croyait à la propagande du PCC et était très méfiante envers Oxana. Cependant, elle s’est rendue compte avec le temps que le comportement d'Oxana ne correspondait guère à comment les médias en Chine décrivaient les pratiquants de Falun Gong. Elle a baissé la garde et est devenue plus amicale envers Oxana.


Quelques autres étudiants chinois ont même décidé d’apprendre le Falun Gong au contact d’Oxana.


Le Falun Gong, Oxana le pratique depuis maintenant huit ans avec son mari. Elle est incroyablement reconnaissante d’avoir trouvé en même temps la signification de la vie et son mari.


Version originale
A Couple's Romantic Story

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.