Un homme de 73 ans de la province du Sichuan illégalement jugé pour ses convictions

M. Wang Huaifu, un pratiquant de Falun Gong de 73 ans, arrêté le 10 décembre 2016 pour avoir distribué des calendriers du Falun Gong, a été jugé par le tribunal du district de Youxian dans la ville de Mianyang, le 10 mars 2017.


M. Wang avait déjà été arrêté à plusieurs reprises pour ses convictions. En 2009, il avait été incarcéré et torturé dans la prison de Guangyuan. Sa famille s'était également vue confrontée à l’extorsion pour le faire libérer quelques années plus tôt, en 2004.


Le 10 mars la salle d'audience était remplie de policiers en civil et de membres du comité de quartier local. Deux avocats représentaient M. Wang.


Les avocats ont fait valoir que M. Wang n’avait violé aucune loi, le Falun Gong n’étant pas répertorié comme une organisation illégale par le gouvernement. Ils ont également précisé que M. Wang suit les principes de Vérité-Bonté-Patience pour être une bonne personne, et que les matériaux qu'il distribuait enseignent aussi aux gens à être bons, compatissants et en bonne santé.


"À son âge avancé, M. Wang devrait profiter de ses dernières années, mais, en raison sa croyance, il a beaucoup souffert. Cette répression illégale ne devrait pas être autorisée dans notre pays. M. Wang devrait être libéré sans condition." ont-ils conclu.


Il y avait cinq procureurs. Ils ont écouté calmement et n’ont pas interrompu les avocats. Ils ont même exhorté les juges à considérer le cas avec indulgence.


Aucun verdict n'a été rendu au procès.


Voir également

Severe Persecution of Falun Gong Practitioners at Guangyuan Prison, Sichuan Province

Version chinoise :
四川绵阳市七旬王怀富被非法庭审

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.