Des milliers de personnes en Chine signent pour appeler à la libération d’un professeur de collège

Des milliers d’habitants de la ville de Yantai ont signé une pétition réclamant la libération de Mme Bi Xiushu.


Mme Bi qui pratique le Falun Gong, a été illégalement arrêtée en août 2016 par une antenne du commissariat de police de Nandajie. Elle a été emmenée au tribunal le 3 mars 2017.

 
Plus de 3600 personnes ont signé une pétition demandant la libération de Mme Bi Xiushu.

L’enseignante retraitée de l’Université de Ludong a été arrêtée pour avoir parlé de Falun Dafa, pratique spirituelle persécutée en Chine depuis 1999. Son domicile a été saccagé.


Un mandat d' arrestation n’a pas été approuvé par le procureur jusqu’au 6 septembre 2016.


Le procès s’achève sans verdict

Plus d’une vingtaine de membres de famille, amis et voisins de Mme Bi ont été empêchés d’entrer dans la salle d’audience lors de son procès le 3 mars 2017 à la Cour du district de Zhifu où les sièges étaient occupés par des personnels du tribunal et du Bureau 610.


L’avocat de Mme Bi a déclaré qu'elle n'avait enfreint aucune loi en informant à propos du Falun Dafa, mais que par contre, les personnes l’ayant arrêtée et détenue enfreignaient la loi en violant ses droits civils. Il a insisté sur le fait qu’elles devaient être tenues pour responsables et exigé la libération immédiate de sa cliente.


Mme Bi a également témoigné avoir considérablement bénéficié de sa pratique du Falun Dafa.


Le procès s’est achevé aux alentours de midi sans que le juge délivre de verdict.


Version chinoise
大学退休教师被非法庭审 数千人签名要求释放


* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.