La profondeur du caractère chinois signifiant "écouter "

 
Cangjie a été envoyé depuis les cieux en Chine afin de créer l’écriture chinoise, il est né avec quatre yeux. Ce portrait de Cangjie est une peinture du 18ème siècle détenue par la Bibliothèque nationale de France. (Domaine public, image composée par Epoch Times)


Nous avons récemment bavardé avec un Français qui travaille à Hong Kong, et il a partagé de ce qu’il avait découvert s’agissant de la profondeur du caractère chinois traditionnel pour " écouter. "


Cet ami français venait juste d’assister à un cours de formation interne d'entreprise. Le formateur a commencé par une explication élaborée de la signification du caractère chinois “聽”, ou écouter.


Il y a du côté gauche une oreille, et du côté droit quatre caractères : “十 目 一 心” placés ensemble de haut en bas, ils ont la signification suivante : “十” dix, “目” œil, “一” un, et “心” cœur.


En écoutant, on n’a pas seulement besoin d’utiliser les oreilles, on doit aussi utiliser les yeux pour produire un contact oculaire et utiliser le cœur pour pleinement comprendre le sujet. On écoute avec une concentration de l’esprit.


En expliquant la beauté du caractère chinois traditionnel, le formateur a sagement instillé cette compréhension dans l’esprit des étudiants assistant à son cours de formation.


À y observer de plus près, vous pouvez voir que la partie droite du caractère “聽”est identique à la partie droite du caractère “德” (de), signifiant vertu.


Écouter calmement les autres, sans les interrompre impatiemment, est une sorte de vertu.


Dans l’antiquité, les Chinois appelaient leur terre “Shen Zhou,” la terre du divin. La culture chinoise traditionnelle est une culture d’inspiration divine, et la légende veut que le lettré Cangjie ait été envoyé en Chine par les cieux.


Cangjie naquit avec quatre yeux, lui permettant de voir à travers toutes les créations sur terre. Il est la personne ayant créé l’écriture chinoise.


Le caractère simplifié pour " écouter " utilisé en Chine continentale aujourd’hui, “听” a seulement une bouche, “口” sur la gauche, tandis qu’il y a sur le côté droit “斤” un dérivé du caractère pour “marteau,” “斧” venant des anciens oracles.


Comment quelqu’un pourrait-il écouter avec une bouche et un marteau ? Ainsi, la prochaine fois que vous verrez des visiteurs chinois parler fort en public, éprouverez-vous de la sympathie pour eux ? Ils sont en fait les victimes du pouvoir communiste, ce qu’ils apprennent à l’école sont les caractères simplifiés, coupant le cordon ombilical qui les liait à la culture traditionnelle.


Edité par Sally Appert

Version anglaise :
The Profundity of the Character ‘listen’ in Chinese

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.