Elever mon niveau en mémorisant le Fa

J'ai mémorisé le Zhuan Falun deux fois au cours des deux dernières années. Je ne m'étais pas engagée à le faire; cela a commencé avec un rêve qui m'a poussé à mémoriser le Fa afin que je puisse passer la tribulation de la luxure.


J'avais déjà échoué à passer l’épreuve de la luxure à plusieurs reprises. Cela arrivait si fréquemment que j'avais peur de dormir ou de faire la sieste. Le démon de la luxure apparaissait chaque fois que je fermais les yeux. J'ai fait de mon mieux pour regarder à l'intérieur et étudier le Fa davantage, mais je ne pouvais toujours pas passer le test. Je me sentais vraiment mal.


Je voulais vraiment m'améliorer, devenir une disciple de Dafa diligente. Donc, chaque fois que je me réveillais d'un tel rêve, je le regrettais tellement que je me cognais la tête et récitais encore et encore ce que le Maître nous a dit:


"Je ne suis pas un homme ordinaire, je suis un pratiquant de gong; vous ne devez pas me traiter comme ça, je cultive le Falun Dafa." (Zhuan Falun)


J'ai pu m'améliorer un peu après avoir mémorisé ce Fa, mais après quelques jours, le démon revenait.


J'ai pensé que peut-être que je devais changer ma façon d'étudier le Fa. Si je pouvais presser tout le Fa dans mon esprit, pour élever mon niveau, je pourrais passer et éliminer ces tests récurrents dans mes rêves. J'ai décidé de mémoriser le Fa.


Mon corps se sentait si léger et en apesanteur dès que l'idée a été générée. Cependant, je n'étais pas sûre de pouvoir mémoriser le livre entier parce que j’ai toujours eu une mauvaise mémoire. Mémoriser l'ensemble du livre ressemblait à un rêve impossible. J'ai décidé d’essayer quoi qu’il advienne.


Changer la puissante conception de "difficulté"

Il m’était très difficile de prendre du temps chaque jour pour mémoriser le Fa. J'avais besoin de lire un paragraphe de 40 à 50 fois pour le mémoriser. Si un paragraphe était très long, couvrant une page entière, par exemple, je devais le lire 60 ou 70 fois avant de pouvoir le mémoriser. Si je pouvais mémoriser un paragraphe après l’avoir lu seulement 10 à 20 fois, c’était vraiment surprenant et j’étais très contente. J'ai passé environ dix mois pour terminer de mémoriser Zhuan Falun pour la première fois. La deuxième fois, cela m’a pris cinq mois.


Comment ai-je mémorisé chaque paragraphe? Je lisais d'abord l'intégralité du paragraphe trois à cinq fois de façon à en avoir une idée générale; je mémorisais alors chaque phrase. Je faisais en sorte de mémoriser chacune avec précision, sans ajouter, sauter ni changer de mots.


En ce qui concerne certaines phrases qui avaient des structures semblables, je les analysais pour découvrir leurs relations les unes avec les autres ou leurs significations, de sorte que je ne sois pas muette lorsque je les récitais.


Réciter tout le paragraphe était la dernière étape, mais ce n'était pas facile. Parfois, une phrase était récitée correctement la première fois, mais quand j'essayai de réciter tout le paragraphe ensemble, j'en oubliai une partie. Quelle était la raison? J'ai ouvert le livre pour trouver la raison: Il y avait un grand écart de sens entre deux phrases. Le Maître a enseigné les significations à différents niveaux. J’ai pu réciter les deux phrases après avoir compris la signification intérieure entre elles.


Je sentais que le Maître m'observait et me guidait pendant mon processus de mémorisation. Je me sentais mal si j'avais mal mémorisé certains mots ou confondu des mots avec d'autres. Une question m’est venue à esprit et j'ai également estimé qu'une partie spécifique de la phrase ne semblait
pas correcte. J'ai ouvert le livre pour vérifier et j'ai trouvé que l'erreur était à l'endroit exact où je n’étais pas à l'aise.


Parfois un long paragraphe était récité rapidement et facilement si j'en avais une bonne compréhension. J'étais réticente à continuer après de si bonnes tentatives


Un phénomène intéressant s'est produit pendant le processus. Il y avait un certain paragraphe que j'avais lu plusieurs fois dans l'étude de groupe et par moi-même. J'ai également discuté du sens de ce paragraphe avec d'autres. Pendant que je mémorisais le même paragraphe, je sentais qu'il
était tout à coup frais et nouveau, comme si je ne l'avais jamais lu avant. Ce sentiment de fraîcheur m'a fait regretter d’avoir mis si longtemps avant de mémoriser le Fa. Je ne serais pas tombée autant de fois si j’avais simplement mémorisé le Loi auparavant. J'aurais saisi ces principes du Fa plus tôt.


Changer la conception de souffrance

La souffrance était mon sentiment initial quand j'ai commencé à mémoriser le Fa. Ce sentiment de souffrance s'est transformé en joie pendant le processus.


J'ai copié Zhuan Falun deux fois à la main. J'ai dû l'écrire avant de le mémoriser, sinon je ne pouvais rien mémoriser.


La partie m’ayant le plus impressionné a été lorsque j'ai mémorisé la sixième leçon de Zhuan Falun. J'ai toujours remarqué que cette leçon particulière avait des paragraphes nettement plus longs. Différents états d’esprit me faisaient apprendre à différentes vitesses.


Lors de la première mémorisation de cette leçon, il a fallu un jour pour finir de mémoriser une page ou un seul paragraphe. Le karma de pensée s'est souvent faufilé, me faisant penser à des incidents passés. Parfois, plusieurs minutes passaient avant que je ne le réalise. C'était un processus très lent. Parfois, je voulais pleurer ou abandonner parce que je ne voyais aucun espoir de réussir.


C'était une telle souffrance pour moi à supporter ! Cependant, si je me rappelais les nombreux revers sur mon chemin de cultivation, ils étaient tous dus à mon manque d'étude solide du Fa. Cette fois, j'étais sur la bonne voie. J'ai décidé de continuer à mémoriser le Fa. J'ai finalement terminé de mémoriser la sixième leçon à la fin des vacances de l'été dernier.


Ce même sentiment de difficulté est apparu dans mon esprit avant que je ne commence à mémoriser le Fa pour la deuxième fois. Mais mon esprit est resté calme quand j’ai recommencé.


Quand je suis arrivée à la sixième leçon, j'ai eu beaucoup de pensées différentes: ‘’Cette conférence est très longue! Cela explique que le Maître a résolu de nombreux problèmes pour les pratiquants comme moi. Tant de ressentiment karmique créé après de nombreuses générations, les mauvais
sentiments dans ma pratique et le démon de la luxure dans mes rêves, tout a été résolu dans cette conférence du Maître.’’


Si une Bodhisattva tenait Zhuan Falun pour le mémoriser, serait-elle bouleversée par la difficulté de le mémoriser? Ou était-ce une notion dégénérée et une partie de l'athéisme dans d'autres dimensions, qui instruisait mon corps et m'empêchait de m’assimiler au Fa?


Je me suis calmée et j’ai mémorisée autant que je pouvais. La vitesse de la mémorisation a été étonnamment rapide après avoir lâché mes notions humaines. J'ai appris 10 pages le premier jour, 10 pages le deuxième jour, et 12 pages le troisième jour. J'ai passé deux jours à mémoriser la fin. Il
n'a fallu que cinq jours pour mémoriser la sixième leçon. C'était incroyable!


Je recopiais habituellement Zhuan Falun le soir pendant plus de cinq heures avant que je ne commence à mémoriser le lendemain matin. Je m'asseyais sur mon lit avec les jambes croisées et commençais à mémoriser le Fa jusqu'à environ 17 heures. Ensuite, je m'asseyais à la table pour copier le Fa à la main pour commencer un nouveau cycle. Terminer la sixième leçon m’a remplie
de calme, de sérénité et d’une joie légère.


Le renforcement du Maître était la vraie raison de mon progrès.<>


La conscience principale renforcée

Un avantage évident de mon expérience de mémoriser le Fa a été de renforcer ma conscience principale.


J'étais auparavant une personne avec une faible personnalité. Je faisais ce qu'on me disait et disais ce que les autres disaient. Je pensais rarement en profondeur à ce qui était juste et pas juste parce que je n'avais aucune capacité d'analyse. Si une personne autoritaire me disait de faire quelque
chose, je le faisais certainement, même si j'étais réticente.


Mémoriser le Fa m'a permis de réaliser que ma conscience principale était très faible; elle ne pouvait pas contrôler mon corps. Ma conscience secondaire, les êtres d'autres dimensions et les personnes ordinaires interféraient facilement avec moi.


Je devais être mon vrai moi ! En rencontrant des incidents après avoir réalisé cela, je pensais : "Est-ce que je devrais faire ça ou non? Quelle pensée vient de mon être véritable? Quel résultat vais-je obtenir si je suis cette recommandation? "


J'ai continué à pratiquer de cette façon et pas trop longtemps après, ma conscience principale a commencé à prendre des décisions, est devenue plus puissante et a finalement dominé mon esprit et mon corps. Je me sentais confiante, heureuse et paisible.


Passer les tribulations avec succès

Le deuxième avantage que j'ai obtenu de mémoriser le Fa a été concernant les policiers locaux.


En novembre dernier, des agents de la sécurité d’État m'ont interrogée sur le dépôt de plaintes criminelles contre Jiang Zemin. J'étais nerveuse, mais mes pensées étaient claires. Je leur ai dit que ce qu'ils faisaient était illégal, et que pratiquer le Falun Gong était tout à fait raisonnable et légal dans le contexte des lois chinoises actuelles. Je leur ai aussi donné des informations sur Dafa. Personne n'est venu me déranger depuis.


Mon mari a été choqué après qu'il a découvert ce qui était arrivé.


Il a dit à mes parents que j'avais poursuivi l'ancien président et que je faisais l'objet d'une enquête et que je serais bientôt arrêtée. Il m'a insultée et a demandé le divorce. Il est même venu dans mon unité de travail et a demandé à mon patron de me forcer à renoncer au Falun Gong.


À cette époque, j'avais juste fini de mémoriser Zhuan Falun pour la première fois. Le Maître m'avait fortifiée, j'ai donc pu me défendre avec la raison et la puissance de Dafa face à mes parents, mon patron et d'autres personnes impliquées.


Dafa m'a donné la capacité d'être indépendante et courageuse. Je n'ai pas eu peur des menaces de mon mari. J'ai accepté le divorce parce que j'avais pleinement confiance en mon avenir. Le plus drôle, c'est que mon mari a changé d'avis et a refusé de divorcer.


J'ai énormément bénéficié de mémoriser le Fa; par conséquent j'ai écrit cet article afin que les compagnons de pratique sachent qu'ils peuvent le faire aussi.


Merci Maître ! Merci compagnons de pratique !


Traduit de l'anglais :
Uplifting My Realm Through Memorizing The Fa

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.