Les pratiquants de Lettonie sensibilisent au sujet de la persécution du Falun Gong

Les pratiquants de Falun Gong de Lettonie se sont rendus dans trois villes, Ventpils, Liepaja, et Riga, la capitale, afin de sensibiliser au sujet de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC).


Située au Nord-est de l’Europe, la Lettonie a une population de plus de deux millions d’habitants. Le Falun Gong a commencé à y être pratiqué en 1997, et on peut voir depuis ses paisibles exercices pratiqués en groupe dans les parcs publics.


Le Monument de la Liberté à Riga est une attraction touristique populaire et de nombreux visiteurs ont eu l'opportunité de signer une pétition condamnant la persécution en Chine. Certains ont mentionné avoir vu des pratiquants de Falun Gong dans d’autres pays.


 
 
Les passants lisent l’information affichée par les pratiquants et les regardent faire la démonstration des exercices du Falun Gong ;

Des touristes chinois les ont pris en photo, ont lu l’information décrivant le Falun Gong et dénonçant la persécution, et sont repartis avec des documents pour en apprendre davantage.


Une Chinoise qui a signé la pétition a dit qu’elle n'ignorait rien de la brutalité du Parti communiste. Elle a souhaité être prise en photo avec un pratiquant et leur a souhaité à tous la réussite de leurs efforts. Elle a aussi expliqué la persécution à ceux qui l’accompagnaient, qui ont été manifestement choqués.

 
Une visiteuse chinoise pose pour une photo avec un pratiquant de Falun Gong après avoir exprimé son soutien aux efforts contre la persécution.

Trois étudiants ont demandé la raison de telles activités. Un pratiquant a expliqué que le Falun Gong était une pratique de raffinement de soi, que le PCC s’en était pris à la paisible discipline en raison de sa popularité, les atrocités en étant arrivées à prélever les organes à l’échelle de l’état sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Les jeunes gens ont dit n’en avoir jamais entendu parler et que cela changeait leur vision du monde.


Un d’eux a dit qu’il allait en informer sa famille et ses amis. Tous trois ont remercié les pratiquants de leur avoir permis d’apprendre l’existence d’une telle persécution.

 
Des touristes chinois s’arrêtent pour lire la grande bannière de Falun Gong.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.