Une lettre au Pape François

 
La façade principale de la Basilique Saint Pierre au Vatican. (Alvesgaspar/Domaine Public)


Votre Sainteté,


Comme vous devez le savoir, l’Académie Pontificale des Sciences (APS) s’apprête à tenir le Sommet de l’Académie pontificale 2017 sur le traffic d’organes et le tourisme de transplantation les 7 et 8 février dans la cité du Vatican. Soixante-dix-Neuf experts et dirigeants de différents pays vont assister et intervenir au sommet. Une déclaration de l’APS devrait être signée par les participants et distribuée à l’international.


Alors qu'il est important de discuter comment prévenir le trafic d’organes et le tourisme de transplantation, au moins deux chirurgiens chinois attendus au sommet se livrent aux prélèvements forcés d’organes en Chine. Le Dr Huang Jiefu (p.9 dans la brochure du programme du sommet) et le Dr Wang Haibo (p.10.) Nous appelons humblement votre Sainteté à leur inderdire d'y assister.


Huang Jiefu est une autorité au sein du Parti communiste chinois (PCC) qui a dirigé une opération extrajudiciaire à l’échelle du pays afin de prélever de force les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant et ceux d’autres croyants religieux. Du mois d’octobre 2001 aux débuts de l’année 2013, Huang était vice-ministre en charge de la transplantation d’organes au sein du Ministère de la Santé nationale et de la Commission du planning familial. Il a aidé à établir des centres de transplantation dans de nombreux hôpitaux à travers la Chine. En tant que chirurgien transplanteur, Huang est un des pires bouchers ayant directement participé au prélèvement forcé d’organes. Il a affirmé avoir effectuer plus de 500 greffes de foie en 2012 (Voir le reportage spécial à propos de Huang, Wang, & Victimized Christian http://www.upholdjustice.org/node/379, WOIPFG 2017).


Des preuves indiquent que la plupart des soi-disant donneurs sont des pratiquants de Falun Gong qui ont été appréhendés dans le cadre de la persécution de leur foi par le PCC ; D’après un rapport écrit par mon organisation, la World Organization to Investigate the Persecution of Falun Gong (WOIPFG), plus d’un million de pratiquants de Falun Gong ont été assassinés pour leurs organes au cours des 15 dernières années (The Final Harvest, http://www.upholdjustice.org/node/338, WOIPFG 2016).


Huang a établi un soi-disant système de dons d’organes en Chine en 2010 ; Il a également servi comme président honoraire de la China Organ Procurement Organization Alliance. Il a utilisé cette couverture de système de dons pour blanchir les crimes de prélèvement forcé d’organes du PCC . Notre investigation montre que ce système de dons est une farce (http://www.upholdjustice.org/node/330, WOIPFG 2015).


L’autre chirurgien devant assister au sommet, Wang Haibo, est aussi un acteur majeur des prélèvements forcés d’organes. Responsable du China Organ Transplant Response System, Wang a servi comme Directeur adjoint du Chinese Liver Transplant Registry et est impliqué dans la chaine d’approvisionnement d’organes alimentée par des pratiquants de Falun Gong ayant été assassinés à la demande par le régime chinois.


Les dictatures communistes se sont rendues responsables des morts non naturelles de plus de cent millions de personnes dans le monde. Ne serait-ce qu'en Chine, le PCC a torturé et affamé à mort plus de quatre-vingt millions de personnes depuis qu’il a pris le pouvoir en 1949. Le PCC enseigne l’athéisme et a causé difficultés et désastres pour tous les croyants religieux en Chine, Catholiques compris. Il a détruit la Chine authentique, la culture d’inspiration divine et les valeurs traditionnelles, et a ruiné la moralité de la société toute entière. Le crime les plus inhumain et indicible commis par le PCC est le prélèvement forcé des organes de millions de prisonniers d’opinion de leur vivant.


Il y a eu plusieurs séries d’enquêtes menées sur le prélèvement forcé d’organes en Chine depuis que nous avons appris cette atrocité pour la première fois en 2006 ; Non seulement mon organisation, mais des enquêteurs indépendants ont consacré leur temps et leurs ressources pour amener cette pratique barbare à sa fin. Il y a eu des résolutions passées par des représentants de la Chambre des Etats-Unis et des représentants Européens… (https://www.congress.gov/bill/114th-congress/house-resolution/343/actions ).


L’investigation la plus récente estime que plus de 100 000 pratiquants de Falun Gong par an ont été assassinés pour leurs organes ces 15 dernières années. Les preuves de ces crimes haineux sont claires et irréfutables : (1) la croissance explosive des greffes d’organes en Chine : le nombre de transplantations de foie en 2006 dépassait de 180 fois le nombre de 1999, l’année où le PCC a commencé à persécuter le Falun Gong. Le nombre d’hôpitaux habilités à effectuer des greffes d’organes en 2006 était de 20 fois supérieur à celui de 1999 : (2) l’existence de réserves massives de donneurs d’organes vivants : comme le prouvent les périodes d’attente extrêmement courtes pour des greffes (deux semaines en Chine pour deux à trois ans en Occident) ; le pourcentage extrêmement élevé de greffes d’urgence et les multiples organes de secours pour certains récipiendaires ; et (3) un phénomène commun en Chine depuis 1999 est que de nombreux hôpitaux peuvent conduire plusieurs, jusqu’à deux douzaines, d’opérations de transplantation de foie et de rein le même jour, voir au même moment.


Avec Huang Jiefu et Wang Haibo représentant la Chine au sommet du Vatican sur les organes, il serait regrettacle que l’Académie Pontificale des Sciences devienne une plateforme pour ces criminels et trompe le monde en blanchissant leurs crimes, une forme de mal sans précédent dans ce monde.


Nous demandons sincèrement que vous interdisiez la participation de Huang Jiefu et Wang Haibo au sommet. Nous espérons que l’Académie Pontificale des Sciences empêchera ces criminels de souiller votre évènement, et de tromper les Catholiques et le monde sur l’un des abus les plus viles jamais connus.


Nous espérons que le Vatican pourra initier un effort d’investigation et aidera à mettre fin, tous ensemble, au crime de prélèvement d’organes.

With every best wish.
Sincerely yours,


_________________________________

Dr. Zhiyuan Wang, M.D.
Président de la World Organization to Investigate the Persecution of Falun Gong (WOIPFG)
http://www.upholdjustice.org/

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.