La police rend des biens confisqués et abandonne toutes les accusations

Ma fille et moi sommes allés au Département de Police du District de Fengtai en novembre 2016 pour demander le retour de mes effets personnels ayant été confisqués lors d’ une arrestation illégale et une perquisition à domicile le 12 mai 2016. Avec l'aide des émissions de pensées droites des compagnons de pratique, la police a rendu tous mes biens. Et le plus important est qu'ils ont pris la décision d'abandonner toutes les charges criminelles retenues contre moi pour avoir distribué des documents de Falun Gong.


J’ai été arrêté dans le quartier de Yanqiao à Pékin pour avoir distribué des documents de Falun Gong le 12 mai 2016. Le lendemain, on m'a emmené au Centre de Détention du District de Fengtai et la police a mis à sac mon domicile et confisqué mes ordinateur, imprimante, tablette, téléphone mobile, clés USB, et mes livres et matériaux deFalun Gong.


J'ai parlé du Falun Gong aux policiers et aux gardiens du centre de détention et leur ai dit que les pratiquants suivaient les principes de Vérité-Bonté-Patience. Ils ont dit : "Nous savons que vous êtes de bonnes personnes, mais nous n'avons pas le choix. Si nous n'exécutons pas les ordres, nous serons détenus. Nous sommes simplement des robots obéissant aux ordre." En entendant cela, j'ai ressenti pour eux une profonde pitié.


J'ai été détenu pendant plus de 20 jours, puis j'ai été libéré sous caution en attendant mon procès. Sur le document de caution officiel qu'on m’a demandé de signer, j'ai vu l’accusation "utiliser une secte pour saboter l'application de la loi." J'ai refusé de signer. À ma grande surprise, le gardien, ainsi que plusieurs autres personnes présentes, m'ont dit: "Vous avez bien fait! Vous avez du cran." Puis j’ai été relâché.


Par la suite, j'ai demandé à ce que l'on me rende mes effets personnels et j'ai parlé du Falun Gong avec plusieurs représentants du gouvernement. J'ai aussi écrit des lettres personnelles clarifiant les faits aux chefs de tous les départements de police du district de Fengtai. J'ai également envoyé une lettre ouverte à leurs collègues travaillant dans l'application de la loi, laquelle avait précédemment été publiée sur Internet.


Après de multiples tentatives et avec l'aide des pensées droites des compagnons de pratique, lorsque j'y suis retourné en novembre 2016, la police a décidé de me rendre tous mes biens et d'abandonner toutes les charges criminelles retenues contre moi. Les responsables de l'application de la loi sont aussi victimes de la persécution. Ils devront faire face à de sérieuses conséquences dans le futur pour leur participation à la persécution.


Le Maître nous a demandé de sauver davantage de gens en leur clarifiant la vérité et en leur demandant d'arrêter la persécution. Je suis profondément heureux pour la police du District de Fengtai pour avoir choisi un brillant avenir.


Version en anglais :

Police Return Confiscated Belongings and Drop All Charges

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.