Affronter courageusement les tribulations

Je pratique le Falun Gong depuis 1996, et j’en ai bénéficié à la fois mentalement et physiquement. Je suis profondément reconnaissante au Maître pour Sa grâce salvatrice et Sa protection. Je voudrais ici partager certaines de mes expériences de cultivation.


Passer l’épreuve

En mars 2000, il fût rapporté que tous les camps de travail dans la province du Liaoning avaient reçu l’ordre d’éprouver tous les détenus. L’épreuve portait sur cinq thèmes. L’un d’eux calomniait et diffamait le Falun Gong, et le détenu se devait d’expliquer son point de vue en détail.


À l’époque, il y avait plus d’une centaine de pratiquants du Falun Gong détenus dans le camp de travail de Panjin. Tous refusèrent alors de renoncer à leur foi en dépit de la brutalité à laquelle nous étions confrontés.


Chaque pratiquant a utilisé l’épreuve pour valider le Falun Gong. Ils ont utilisé leurs expériences personnelles de cultivation pour décrire le Falun Gong, les principes d' Authenticité-Bonté-patience, et comment ils en avaient bénéficié dans leur corps et esprit. Ils ont expliqué que le Falun Gong est une voie de cultivation de haut niveau et que la propagande était pleine d’évènements mis en scène dans l'intention de duper les gens.


Une semaine après avoir passé l’épreuve, les pratiquants ont été informés qu’ils avaient échoué et devaient en passer une autre. Cette fois, il n’y avait pas de questions diffamant le Falun Gong. C’était comme ce qu’a dit le Maître:


" Si les disciples sont emplis de pensées droites
Le Maître a le pouvoir de changer la décision du Ciel
" (Hong Yin II, " La grâce entre Maître et disciples ")


Les pratiquants de Falun Gong avaient passé l’épreuve avec des résultats remarquables ! Leurs actes ont choqué les autorités et les gardiens de prison, et ce fut pour eux l’occasion de clarifier la vérité d’une façon inhabituelle.


Pratiquer les exercices de Falun Gong

Le Camp de travail pour femmes de Masanjia (aujourd’hui fermé) était tristement célèbre pour sa brutalité envers les pratiquantes de Falun Gong. Comme ces pratiquantes refusaient d’abandonner leur foi, ces cellules étaient intensément surveillées. Les pratiquantes étaient soumis au lavage de cerveau de jour comme de nuit, et forcées à lire des documents diffamant le Falun Gong. Les cellules étaient fouillées de fond en comble régulièrement à la recherche de documents de Falun Gong.


Un jour de 2004 les pratiquantes de Falun Gong ont été forcées à regarder une vidéo et à apprendre une sorte d’exercice. Mais toutes se sont tous levées et ont commencé à pratiquer les exercices du Falun Gong.


Les autorités n’ont jamais demandé de rapport de l’incident et plus jamais essayé de forcer les pratiquantes à faire cela de nouveau.


Les pratiquantes avaient mémorisé les enseignements du Maître et elles profitaient de chaque occasion pour émettre des pensées droites et réciter les enseignements du Falun Gong.


Un Falun en train de tournoyer, à la télévision le Jour du Nouvel An

À la place du travail forcé tout le monde s’est vu forcé, le jour de l’An de 2003, de regarder des programmes de télévision diffamant le Falun Gong. Tout d’un coup on a vu apparaître sur l’écran un énorme Falun en couleur qui tournoyait, accompagné par la musique des exercices. C’était majestueux, solennel et sacré. Chacun était agréablement surpris, et fixait l’écran TV de toute son attention.


Quelques minutes plus tard, les gardiens sont venus éteindre la TV. Pour ces pratiquants de Falun Gong sous le coup d’une pression extrême, torturés et qui avaient refusé d’être transformés, c’était un grand encouragement. Ils ont compris qu’ils n’étaient jamais seuls. Ils étaient profondément reconnaissants envers le Maître pour Son salut compatissant. Cet évènement a aussi secoué les autorités de la prison.


Témoin accidentel d’un transfert secret

Une pratiquante âgée était sous une terrible pression pour la faire renoncer à sa foi contre sa volonté. Quand son mari lui a rendu visite en prison, ils ont eu la permission de passer la nuit dans une pièce réservée aux visiteurs. Son mari était devant la fenêtre vers les 9h du matin où il pouvait voir l’entrée principale. Là ils ont été témoins d’une scène qui les a secoués tous les deux.


Au niveau de l’entrée principale, deux colonnes de gardes armés étaient au garde-à-vous, flanqués de plusieurs voitures de police. Le mari a vu une pratiquante de Falun Gong la bouche close à l’adhésif être trainée hors d’une petite pièce utilisée pour torturer les pratiquants.


Elle avait les mains retenues derrière le dos. Sa tête était baissée, son buste penché à presque 90 degrés. Après avoir été traînée et poussée dans la voiture, la file de voitures s’est ébranlée lentement. Combien d’autres personnes ont été traînées de la sorte ? Nul ne le sait.


Au cours de ce transfert secret, le reste des pratiquants de Falun Gong ont été forcés à regarder des vidéos de lavage de cerveau, avec les rideaux tirés.


Traduit de l’anglais :
Facing Tribulations with Courage

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.