Nouvelle tardive: Après avoir été torturé jusqu’au seuil de la mort à plusieurs reprises, un ingénieur meurt dans un camp de travaux forcés

Après 14 ans de torture pour sa croyance, M. Gao Dong est mort fin 2013 dans une prison de la ville de Shenyang. Il avait alors 49 ans.


Avant que la persécution du Falun Gong ne commence en 1999, M. Gao, un pratiquant de Falun Gong depuis 1996, était ingénieur au gisement pétrolier de Liaohe.


Avant son dernier emprisonnement, il a été arbitrairement arrêté six fois pour sa croyance, torturé trois fois dans un camp de travaux forcé, et incarcéré deux fois dans un hôpital psychiatrique et une fois dans un centre de lavage de cerveau. Il a été torturé jusqu’à l’article de la mort quatre fois. En raison de la persécution, il a perdu son emploi, sa femme a divorcé, et sa famille n’a plus voulu avoir quoique ce soit à faire avec lui, craignant les représailles du gouvernement.


Sa dernière arrestation a eu lieu autour de décembre 2011. Il a été incarcéré dans la prison de Kangjiashan à Shenyang. Il a fait une grève de la faim pour protester de sa détention illégale. Le personnel l'a choqué avec une matraque électrique, frappé et forcé à regarder des vidéos calomniant le Falun Gong.


Les autorités ont gavé M. Gao avec un tube inséré dans son nez jusqu’à l'estomac, tandis que ses bras et ses jambes étaient attachées sur un lit. Il vomissait souvent en raison du gavage brutal, et les autorités l’alimentaient avec son propre vomi. Ils ajoutaient aussi parfois de l'urine au mélange.


Pour obtenir une réduction de peine, les prisonniers maltraitaient M. Gao pour essayer de le forcer à abandonner sa pratique. Ils ont versé une fois de l'eau bouillante sur ses cuisses, provoquant l'apparition de cloques.


La santé de M. Gao s’est détériorée, et il a été envoyé à l'hôpital pénitentiaire de Dabei, où la torture a continué. Il était souvent couvert d'ecchymoses quand il retournait à la prison.


M. Gao est mort en prison deux ans plus tard.


M. Gao a été torturé dans le camp de travaux forcés de Panjin en 1999 pour être allé à Pékin protester contre la persécution. Il a été attaché, battu avec des bâtons en bois et gavé. Son nez saignait et il vomissait du sang. Il a été suspendu par ses menottes, frappé à la tête avec des objets durs, et choqué avec des matraques électriques.


Il a été torturé jusqu'au seuil de la mort, transporté à l'hôpital, et déclaré sans espoir de récupération. Les autorités du camp ne voulaient pas être tenu responsables dans l’éventualité de sa mort, alors ils l'ont laissé à la porte de son lieu de travail.


M. Gao a survécu, il a finalement récupéré, et a essayé de retourner au travail. Les autorités l'ont de nouveau arrêté et détenu dans le centre de détention du gisement de pétrole de Liaohe. Il a été battu sans relâche toute une nuit jusqu'à ce qu'il cesse de respirer. Après un traitement d'urgence, il a repris conscience, mais en raison de la privation prolongée d'oxygène, son cerveau était endommagé.


M. Gao a été de nouveau arrêté en 2008 avant les Jeux Olympiques et emmené au camp de travaux forcés de Benxi. Dans le camp, il a été attaché nu sur un lit. Pendant deux mois, il a été battu à répétition, poignardé avec des aiguilles, et choqué avec des matraques électriques. Après un passage à tabac particulièrement vicieux, le cœur de M. Gao s’est arrêté et sa tension artérielle a chuté à zéro.

Lorsque M. Gao a réussi à reprendre conscience, la torture a repris. Au cours des six mois suivant, son poids est tombé de 70 à 36 kilos. Ses deux jambes ont été brisées, il a perdu le contrôle de ses intestins, et tout son corps a enflé. On lui a alors injecté de drogues inconnues endommageant les nerfs. Les autorités ont affirmé qu'il avait des problèmes mentaux et l’ont jeté dehors.


Parce qu'il ne pouvait pas marcher et n’avait nulle part où aller, M. Gao a failli mourir dans la rue. Les pratiquants de Falun Gong l'ont trouvé en 2009 et ont pris soin de lui jusqu'à ce qu'il commence à se rétablir. Il est rentré chez lui à Haicheng en 2011, et les autorités l'ont arrêté pour la dernière fois avant qu'il ne soit torturé à mort deux ans plus tard.


Voir également :

Engineer Mr. Gao Dong Disappeared Two Years Ago

Years of Torture Nearly Killed Me
Falun Gong Practitioner Gao Dong Relates the Brutal Persecution He Has Experienced

Authorities Dump Mr. Gao Dong, Crippled from Torture, in a Local Outdoor Market

A Practitioner Suffers Persecution for the Past Six Years

Ingénieur du gisement pétrolier de Liaohe, M. Gao Dong est torturé au point de l'effondrement mental dans le Camp de travaux forcés de Benxi


Version chinoise :
四次被折磨死去活来-高东在沈阳康家山监狱被害死

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.