Le roi Wen de Chu reçoit le châtiment de la bastonnade

Illustration Epoch Times

Le roi Wen succéda à son père le roi Wu de l'état de Chu en 689 avant JC, pendant la période des Printemps et Automnes de la Chine.


Le roi Wu avait régné pendant 51 ans, aussi le roi Wen avait-il déjà atteint l'âge mûr lors qu'il lui succéda sur le trône.


Le roi Wen avait reçu une éducation très stricte depuis son enfance. Il avait pour professeur Bao Shen de l'état de Shen (aujourd'hui dans la province du Henan).


Mais peu après son accession au pouvoir, le roi Wen reçut un bon chien de chasse et un nouvel ensemble d'arcs et de flèches, et il se rendit immédiatement sur le terrain de chasse royal de Yun Meng (dans la province du Hubei) pendant 3 mois.


Plus tard, il prit une belle concubine et abandonna la cour pendant une année entière.


Selon le "Lüshi Chunqiu", un texte classique chinois encyclopédique, le précepteur du roi alla à ce point l’admonester.


Bao Shen dit au roi : "Votre Majesté, tout d'abord vous êtes allé chasser pendant trois mois, maintenant vous abandonnez la cour et l'administration de la nation pendant un an. L'ancien roi m'a ordonné de vous guider. Votre Majesté devra recevoir une bastonnade."


Le roi Wen invoqua : "Je suis maintenant le souverain de l'État, je ne suis plus un enfant. Pourriez-vous modifier la punition?"”


Bao Shen lui répondit : "Vous avez mal agi et, par conséquent, vous devez être battu, c'est l'ordre de l'ancien roi. Je préférerais vous offenser que désobéir à l'ordre de l'ancien roi."


Aussi, le roi Wen s'agenouilla et Bao Shen utilisa un paquet de 50 petits bâtons pour frapper légèrement le dos du roi.


"Je supporte déjà ce châtiment de bastonnade, ne pourriez vous pas frapper un peu plus fort, pour le rendre réel", déclara le roi Wen.


Bao Shen répondit : "Un gentilhomme réfléchit sur son mauvais comportement – il suffit de simplement lui faire ressentir la honte. Ce n'est qu'avec des personnes inférieures qui n'ont aucune capacité de réflexion que je dois infliger une douleur inoubliable. Si Votre Majesté ne connaissait pas la honte à ce point, même si je vous battais jusqu’au sang, quel sens cela aurait-il?"


Après la bastonnade, Bao Shen demanda à être exilé.


Le roi Wen lui dit : "Vous n'avez commis aucun crime. C'était ma faute."


Dès lors, le roi Wen se corrigea et prit au sérieux l'administration de l'État.


Pendant son règne de plus de dix ans, le roi Wen ouvrit le chemin vers la Chine centrale.


L'état de Chu qui avait toujours été considéré par les autres états centraux comme un petit état barbare et ignorant se révéla être une grande puissance. Les mérites du roi Wen ne sauraient être ignorés.


Édité par Damian Robin.

Version anglaise :
King Wen of Chu Receives Caning Punishment

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.