Toute une ville remuée par l’apparition d’un Falun

Tôt le matin du 1er juillet 1999, deux semaines avant que la persécution nationale du Falun Gong ne commence en Chine, une chose extraordinaire est arrivée à une femme de la province du Heilongjiang.


Mme Yang Xuihua, pratiquante de Falun Gong du canton de Zhaozhou, préparait le petit déjeuner lorsqu’elle a entendu sa petite fille hurler: " Mamie, regarde ! Un Falun ! " Mme Yang ne s’est pas souciée de lever la tête et a répondu : " Je ne le vois pas. " La petite fille a pleuré : " Je ne mens pas. Regarde, il tournoie et il est sur le point d’atterrir ! "


" Il a atterri sur ce morceau de verre, " a déclaré la petite fille, montrant une grande plaque de verre dans la salle de séjour. Finalement, Mme Yang a mis son travail de coté pour jeter un coup d’œil et a eu la joie de voir un Falun transparent tournoyant sur le verre.


Un afflux de visiteurs curieux

Ce soir-là, une dizaine de pratiquants sont venus au domicile de Mme Yang pour étudier les enseignements du Falun Dafa. Tous ont vu le Falun, mais tous n’ont pas vu exactement le même. Certains ont vu Maître Li Hongzhi, debout sur une grande fleur de lotus au milieu du Falun, d’autres l’ont vu méditer. D’autres ne l’ont pas vu, mais ont aperçu les formes claires des quatre swastikas bouddhistes et des symboles yin et yang.


Les nouvelles se sont rapidement répandues. Le lendemain, des visiteurs curieux ont afflué, de civils ordinaires à des fonctionnaires, du Parquet local, de l’hôtel de ville, du bureau météorologique et des postes de police. La maison de Mme Yang est devenue une attraction touristique.


Un invité inhabituel

A la mi-juillet, les nouvelles étaient arrivées dans la ville de Daqing et les gens parcouraient de grandes distances juste pour voir le Falun. Un jour, un capitaine du département de police de Zhaozhou s’est rendu au domicile de Mme Yang et a déclaré avec une expression sévère : " J’ai entendu dire que vous aviez un Falun ici. Où est-il ? " Alors que Mme Yang le lui montrait, il lui a demandé d’apporter un chiffon propre. Il a soigneusement nettoyé la vitre des deux cotés. À la fin, il a murmuré : "Il est rouge, " et se tournant vers Mme Yang : " Essayez de ne pas avoir tant de personnes ici. Vos voisins se sont plaints. " Le bruit constant de pas ennuyait son voisin d’en bas.


Mme Yang a répondu: " Beaucoup sont venus de loin par une chaude journée. Ce serait impoli de les renvoyer." Le policier est alors descendu et a dit au voisin de ne pas en faire une affaire.


La plupart des visiteurs venaient avec curiosité ou scepticisme et repartaient stupéfaits. Différentes personnes ont vu des choses différentes sur le verre. La plupart d’entre eux ont vu des couches d’auras colorées tournant autour du Falun. Beaucoup ont vu un homme debout ou assis à l’intérieur du Falun. Très peu de personnes n’ont rien pu voir.


Chaque jour, près de deux cent personnes venaient au domicile de Mme Yang. Avant que le Falun n’apparaisse, elle avait fait un rêve où elle voyait de nombreuses personnes effectuant la Danse Yangko devant elle et l’atmosphère était festive et joyeuse.


Persécution et propagande

Le 20 juillet, Jiang Zemin a lancé la répression de Falun Gong au niveau national. Des textes de propagande calomnieuse attaquant le Falun Gong étaient constamment diffusés par chaque station TV. Comme dans d’autres régions du pays, plus de 2000 pratiquants locaux du canton de Zhaozhou ont perdu leur liberté.


Cinq jours plus tard, le 25 juillet, le chef adjoint du département de police est venu au domicile de Mme Yang avec plusieurs agents et journalistes TV. Les journalistes ont filmé le Falun avant que la police ne confisque le panneau de verre.


Deux jours plus tard, la station TV locale a diffusé une vidéo à une heure de grande écoute. Dans la vidéo, il y avait un Falun qui tournoyait avec Mme Yang qui parlait à côté. La voix de Mme Yang a été réduite au silence et le présentateur a déclaré : " Des experts ont confirmé que ce n’était pas un Falun mais un reflet de lumière. "


Cette partie a été diffusée de façon répétée pendant plusieurs jours jusqu’à ce qu’un journal local, le Daqing Daily reprenne aussi le reportage. Presque chaque soir, les média locaux ont rapporté l’incident de manière similaire, citant " une analyse d’expert ".


Le panneau de verre n’a jamais été retourné à Mme Yang.


Une bénédiction durable

Avant que la persécution ne débute, il y avait des milliers de pratiquants à Zhaozhou. Se souvenant de l’atmosphère qui régnait alors, ces pratiquants se sentent encore émus.


L’apparition d’un Falun a remué les cœurs des gens de l’agglomération de Zhaozhou. Grâce à cela, de nombreux agents de police ont évité de participer à la persécution et de nombreux citoyens ont été réceptifs à apprendre les faits à propos du Falun Gong. Ce Falun a apporté la chance aux gens de Zhaozhou.


Version chinoise :

法轮飞来 县城轰动

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.