Campagne de pétition le jour de la Journée des droits de l’homme à Fribourg, Allemagne

Des pratiquants de Falun Gong d’Allemagne et de Suisse se sont retrouvés le 10 décembre, jour de la Journée des Droits de l’homme, pour sensibiliser à la persécution et recueillir des signatures.

Touristes et habitants signent la pétition pour mettre fin aux atrocités de prélèvement d’organes

La Journée des droits de l’homme tombait un samedi cette année et beaucoup de gens faisaient leurs achats de Noël. Dans la matinée, les pratiquants ont mis en place une table d’information près de l’entrée du Marché de Noël. Le soir, ils ont tenu une veillée aux bougies en mémoire des pratiquants ayant perdu la vie sous la persécution en Chine.

Veillée aux bougies en mémoire de ceux morts sous la persécution.

Un allemand signe la pétition pour la fin de la persécution.

Une jeune femme s’est arrêtée pour signer et a dit : " Tout le monde profite des congés pour faire ses courses de Noël. Si la Journée des droits de l’homme tombe ce jour-là cette année c’est pour rappeler aux gens qu’en ces périodes de fêtes, ils ne doivent pas oublier ceux qui n’ont pas cette même chance et protéger leurs droits. Protéger les droits de l’homme, c’est se protéger soi-même. "


Un couple chinois signe la pétition

Un couple chinois a dit qu’ils avaient appris la persécution et les atrocités de prélèvement d’organes sur Internet. La femme s’est dite heureuse de pouvoir signer la pétition pour la Journée des droits de l’homme. " Il n’y a pas de violation plus grave que de piller les organes de prisonniers d’opinion. Le monde devrait soutenir vos efforts pour mettre fin à la persécution " a renchéri l’homme.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.