Des agents de police libérés par leur prisonnière

Je suis une pratiquante de Falun Dafa âgée. Chaque jour, je sors pour clarifier les faits aux gens dans les rues.


En juillet, je faisais mes courses sur un marché, lorsque j’ai rencontré deux compagnons de pratique. Nous avons discuté brièvement. Juste alors que nous allions nous séparer, nous avons vu que nous étions entourés de policiers.


Nous avons été emmenés tous les trois au poste de police. Mon sac contenait du papier monnaie avec des messages à propos du Falun Dafa imprimés dessus. Aussi lorsqu’ils ont essayé de fouiller mon sac, je l’ai serré contre moi. Un d’entre eux m’a injuriée.


Je l’ai regardé dans les yeux et j’ai dit: " Les agents de police sont supposés protéger les gens. Pourquoi utilisez-vous un langage aussi grossier ? Je suis assez âgée pour être votre mère. N’avez-vous aucun respect ? " Il est devenu calme.


J’ai été emmenée dans une salle d’interrogatoire, où ils m’ont attachée à une chaise. Donc je me suis assise en position du double lotus et j’ai commencé à émettre des pensées droites.


J’étais très calme et ne ressentais aucune peur. Un fort champ d’énergie m’ entourait et l’atmosphère est devenue très paisible.


Un policier a élevé la voix : " Vos jambes ne vous font-elles pas mal dans cette position ? Détendez-vous. " Ils m’ont détachée.


Un autre policier m’a interrogée à propos des exercices. Je lui ai que Falun Dafa a quatre séries d’exercices debout et un exercice de méditation assise. Puis, je leur ai montré comment s’asseoir en position de double lotus.


Tous les policiers dans la salle se sont assis par terre et ont fait de leur mieux pour s’asseoir en double lotus.


Un d’entre eux a demandé : " Devons-nous dire quelque chose tout en étant assis ici comme cela ? "


Oui, ai-je répondu. Dites: " Falun Dafa Hao! Zhen-Shan-Ren Hao! [Falun Dafa est bon! Authenticité-Compassion-Tolérance est bon!] "


Je leur ai parlé davantage de la façon dont Falun Dafa enseigne aux gens à être bons et est pratiqué dans plus de 100 pays. Seul le gouvernement chinois ne l’autorise pas ! Je leur ai aussi expliqué que l’ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), Jiang Zemin a lancé la persécution par jalousie. Son gang est allé jusqu’à assassiner des milliers de pratiquants pour vendre leurs organes.


J’ai indiqué que Jiang a déjà été poursuivi dans des dizaines de pays. Et en Chine, plus de 200 000 pratiquants et membres de leurs familles ont engagé des poursuites contre lui.


Je leur ai conseillé: " Ne suivez pas Jiang et ses façons perverses ! "


Un agent a déclaré: " J’ai vu des informations sur le Falun Gong à l’étranger. Ils ont des bannières et distribuent des dépliants. Les autres pays ont vraiment la liberté de croyance ! "


Quelqu’un a commencé à fouiller mon sac et lorsqu’il a vu les messages imprimés sur les billets, il a demandé qui avait fait cela. Un policier l’a immédiatement fait taire.


Un autre agent a demandé s’il pouvait avoir un des billets et a dit : " C’est beau. "


J’ai répondu: " Bien sûr que vous pouvez en avoir un. Le message imprimé dessus est pour diffuser les faits. "


Ils ont demandé où se trouvait mon Maître. Je leur ai répondu qu’il est aux États-Unis et continue à donner des conférences et publier des articles.


Ils étaient clairement très curieux. J’ai continué à leur clarifier les faits et leur ai dit de réciter souvent " Falun Dafa Hao ! ". Puis, je leur ai expliqué comment démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Immédiatement, un agent a quitté le PCC et deux autres ont quitté la Ligue de Jeunesse.


Le policier qui a démissionné de la Ligue de Jeunesse était assis prés de moi.


Il s’est exclamé: " Vous êtes entourée par des fleurs de lotus. Je peux les voir !

"
Je savais que c’était le Maître qui lui permettait de voir cela. Il était récompensé !


Cet après-midi là, trois agents m’ont reconduite chez moi.


Je remercie le Maître de cette opportunité de m'aider à sauver ces policiers !



Version anglaise:
Police Officers Are Set Free by Their Prisoner

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.