Une femme de Shijiazhuang empêchée de quitter la Chine

Une femme de Shijiazhuang a été empêchée de quitter l'Aéroport international de Pékin le 13 octobre 2016. Elle avait l’intention de se rendre à Vancouver pour aider à prendre soin de sa fille, qui allait accoucher, mais les agents de l'immigration ont invalidé son passeport.


Elle a ultérieurement été informée que c’était en raison d’une une plainte pénale qu’elle avait intentée contre l'ancien dictateur, Jiang Zemin.


Passeport invalidé

L'après-midi du 13 octobre 2016, lorsque la pratiquante de Falun Gong Mme Qi Qiaorong passait le contrôle de sécurité à l'aéroport de Pékin, un agent de la sécurité l'a arrêtée et lui a demandé si son passeport avait déjà été déclaré perdu. Elle a répondu par la négative.


L’agent a alors pris son passeport et en a déchiré un coin en disant : " Ce passeport est désormais invalide. "


Elle a demandé : "Comment est-il invalide? "


"Allez vérifier auprès de votre département de police local et faites le remplacer, " a été la réponse du policier.


Des réponses évasives

Mme Qi s’est dépêchée de se rendre au département de police dans sa ville natale et a demandé un remplacement de son passeport. Elle a été informée qu'ils ne pouvaient pas lui en délivrer un autre, et qu'elle devrait retourner à son département d'enregistrement des ménages d'origine pour en demander un.


La police lui a dit qu'elle n'avait pas de casier judiciaire, mais qu'elle aurait à vérifier auprès du comité de quartier. Le comité de quartier lui a dit de vérifier auprès d’un autre département. En fin de compte, on lui a dit que seul le " Bureau 610 " avait pouvoir de résoudre le problème.


Ciblée pour le dépôt d'une plainte pénale

Lorsque Mme Qi a finalement pu rencontrer le directeur du bureau 610 et demander son aide, ce dernier a frappé la table du poing en hurlant :"Ne faites pas semblant ! Ignorez-vous donc que cela a à voir avec la lettre (allusion à la plainte pénale)? Si vous voulez partir, écrivez au préalable une déclaration de garantie. "


Mme Qi a tenté d'expliquer pourquoi elle avait déposé la plainte, mais le directeur a refusé d'écouter et a quitté la pièce.


Les 19 et 20 octobre, Mme Qi est retournée auprès des autorités compétentes, dans l'espoir de résoudre son problème de passeport, mais en vain.


Parties responsables de l'affaire de Mme Qi :

Jin Ying, directeur adjoint, bureau 610: + 86-13933118177
Cao Yongjun, chef adjoint, bureau 610: + 86-13932122709
Li Xinyue, chef adjoint, département de police: + 86-13785182188, 13503112599

(Les coordonnées des autres parties responsables sont disponibles dans l'article original chinois.)


Version chinoise :
石家庄610阻止诉江公民正当出行

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.