Deux hommes du Shandong condamnés à des peines de prison pour avoir révélé la persécution du Falun Gong

Deux résidents du canton de Mengyin ont été condamnés à la prison sur des accusations d’ "utiliser un culte pour attenter à l’application de la loi, " prétexte standard utilisé par le régime communiste chinois pour inculper arbitrairement les pratiquants de Falun Gong et les emprisonner.


M. Zhao Chuanwen et M. Zhou Guangming ont été arrêtés le 24 décembre 2015 alors qu’ils distribuaient de l'information sur la persécution du Falun Gong dans la ville voisine de Linyi.


Les autorités locales ont menacé les familles et les soutiens des deux hommes qui essayaient d'obtenir leur libération. L'épouse de M. Zhao, Mme Liu Fenghou, et la fille de M. Zhou, Mme Zhou Linging, ont été arrêtées peu de temps avant la date d'audience.


Les avocats des deux pratiquant ont plaidé non coupables lors du procès le 12 août 2016. Ils ont fait valoir que le Congrès du peuple, le corps législatif de la Chine, n'avait jamais adopté de loi criminalisant le Falun Gong; et que par conséquent, leurs clients n’auraient jamais dû être poursuivis pour avoir exercé leur droit constitutionnel à la liberté de croyance et à la liberté d'expresion.


Le procureur a affirmé que cinq témoins avaient vu les deux pratiquants distribuer des documents de Falun Gong, mais aucuns des témoins ne s'est présenté au tribunal.


Les avocats ont mis le procureur au défi de lire à haute voix la dizaine de copies des documents de Falun Gong confisqués aux deux pratiquants. Lorsque le procureur a refusé, les avocats ont fait remarquer que les documents ne contenaient que des faits sur la persécution. En tant que tel, ils ne causaient de tort à personne, sans parler d’attenter à l'application de la loi.


Le procureur a ensuite soulevé l’incarcération antérieure des deux pratiquants comme preuve à leur encontre. M. Zhou a écopé une fois de deux ans de travaux forcés, et M. Zhao 13 ans d'emprisonnement pour leur refus de renoncer au Falun Gong. Leurs avocats ont fait valoir que l'incarcération antérieure était basée sur les mêmes accusations fabriquées que les deux pratiquants récusaient cette fois-ci, et ne représentaient rien d’autre que la violation flagrante par le régime communiste chinois des droits de l'homme de ses citoyens.


Le juge a annoncé les verdicts de culpabilité une semaine plus tard, condamnant M. Zhao à 2 ans et M. Zhou à 1 ans et demi.


Voir également :

Police Harass Sympathizers Who Support Falun Gong Practitioners
Husband Facing Trial, Wife Missing


Version chinoise :
山东临沂-“葫芦僧”又办糊涂案

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.