Falun Dafa a fait de moi une bonne personne à nouveau

Je suis un jeune homme dans la trentaine qui vit dans un petit village montagneux dans le Nord-est de la Chine. Les villageois sont des personnes simples et honnêtes. Notre vie dépend beaucoup de la météo. Une année, certains d’entre nous ont décidé de trouver du travail en dehors du village pour gagner plus d’argent.


Devenir une mauvaise personne

Nous étions contents d’avoir trouvé du travail dans une mine de molybdène. Le travail était dangereux mais bien payé. Le cours du molybdène était en hausse et il y avait tellement de mineurs qui étaient tentés d’en voler pour eux-mêmes et de le vendre au marché noir pour augmenter leurs revenus


Comme je ne volais pas comme les autres, ils m’ont rendu la vie dure. J’étais harcelé et accusé de tout ce qui allait mal. Petit à petit, je me suis laissé tenter et j’ai commencé à voler. L’appât du gain s’est alors développé et j’ai continué à voler régulièrement.


Je ne savais pas que voler créerait du karma. Pour moi, c’était une capacité. J’écoutais bêtement les autres qui me disaient que nous devions juste profiter de la vie, nous amuser sans penser au lendemain. J’ai commencé à m’adonner à l’excès de nourriture, à la boisson, aux jeux et aux femmes.


Notre bonheur et notre malheur résultent des relations de cause à effet venant du karma. J’ai pris ce que je n’avais pas le droit de prendre et ainsi j’ai commencé à souffrir. Je crachais du sang et ma santé déclinait rapidement. Finalement, je n'ai plus pu travailler et je suis rentré chez moi pour me remettre. J’avais souhaité gagner plus d’argent pour améliorer mon niveau de vie mais au lieu de cela je m'étais attiré des problèmes financiers. J’éprouvais à la fois du remords et du chagrin.


Rencontrer un pratiquant de Falun Dafa

Je voulais changer de vie, mais je ne savais pas du tout comment m’y prendre. Je ne pouvais même pas emprunter de l’argent pour voir un médecin parce que les villageois n’avaient aucune épargne.


Alors, j’ai pensé à quelqu’un qui pourrait m’aider et suis parti à sa recherche. Il pratique le Falun Dafa. Beaucoup de personnes dans notre ville connaissaient son histoire. Il souffrait dans le temps d’un cancer du foie en phase terminale. En attendant la mort chez lui, il a sincèrement appelé Maître Li - le fondateur et l’Enseignant du Falun Dafa - à l’aide.


“Si Maître me donne une seconde chance”, a-t-il dit, ' je consacrerai le temps qui me sera donné pour sauver d’autres êtres. "


Maître lui a donné une seconde vie. Cela fait maintenant dix ans qu’il passe son temps à parler chaque jour du Falun Dafa aux gens. Il m'a présenté la pratique.


Falun Dafa est une pratique de l’école de Bouddha, a-t-il dit. Il te faut élever ta moralité et vivre selon les principes Authenticité-Bonté-Patience. La cultivation-pratique diffère des exercices physiques. Est-ce -que tu veux essayer ?


J’ai dit : “ Je suis mourant. Je n’ai rien à perdre. Je serai une personne bonne et honnête. Et je vais pratiquer diligemment."

Suivre les principes de Dafa

Je me suis mis à suivre les critères de Dafa et à renoncer à mes mauvaises habitudes. Quand les gens me demandaient de faire un travail immoral, je refusais. Petit à petit, ces gens se sont mis à ne plus me fréquenter. Je me suis consacré de tout mon cœur à la cultivation de Dafa.


Un jour, j’ai craché du sang. J’ai regardé à l’intérieur pour voir ce que je faisais de mal. Puis, j’ai remarqué du molybdène que j’avais volé auparavant. Je me suis souvenu de la conférence du Maître dans le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa, et l’exemple de la bonneterie où il était question de rapporter à l’usine ce qui avait été volé. Je devais suivre cet exemple et rapporter ce que j’avais pris. Je l’ai rapporté sans tarder.


J’ai commencé à gérer un service de vélo taxi. Je ne discutais pas avec les clients quand ils ne me payaient pas suffisamment. Je pensais juste qu’ils faisaient de leur mieux. Parfois, il m’arrivait même de faire des courses gratuites. Beaucoup de personnes disaient que j’étais une bonne personne. Je ne suis pas en compétition avec les autres. Parfois, ma femme m’en veut d’être aussi bon. Je ne lui en veux pas non plus et j’essaie de comprendre ce qu’elle ressent.


À la station-essence, on m’a facturé 55 yuans alors que mon réservoir ne pouvait contenir que 50 yuans d’essence. Je n’ai rien dit, mais l’erreur n'est pas passée inaperçue et le pompiste m’a donné un récipient en plastique pour mettre le surplus d’essence. La bouteille avait une fuite et l’essence s’est renversée. Si je n'avais pas été pratiquant de Dafa, j’aurais pu me plaindre. Mais j’ai préféré dire qu’il n y avait pas de problème, juste- une faute d’inattention. Il a été reconnaissant pour ma gentillesse et a dit que j’étais une bonne personne.


Grâce à la pratique de Falun Dafa, non seulement je suis en meilleure santé, mais mes critères moraux se sont élevés. Je discerne à présent le bien du mal. Peut-être ai-je l'air d'être le même, mais je suis devenu une personne différente. Quand ma moralité était corrompue, le ciel semblait sombre et le monde chaotique. Maintenant ; j’ai l’esprit serein, et le ciel semble ensoleillé et beau.


Traduit de l'anglais :
Falun Dafa Changed Me Back Into a Good Person

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.