Des touristes chinois quittent le Parti communiste en visitant Paris

Paris est une étape incontournable pour les visiteurs venant de Chine. Au cours des années, un grand nombre de touristes chinois ont écouté les pratiquants de Falun Gong leur parler du Falun Gong et de sa persécution par le Parti communiste chinois (PCC), et beaucoup ont été d’accord pour démissionner du PCC et de ses organisations affiliées.


" Je sais tout au sujet du PCC," a déclaré un fonctionnaire du Ministère chinois de la santé. "J’ai assisté à plusieurs conférences organisées par la Sécurité Publique. Je n’aime pas le Parti. Tant qu’il existera, les gens souffriront. "

Une pratiquante de Falun Gong parle de la persécution à un touriste chinois devant un magasin bien connu à Paris.
Un visiteur chinois lit un journal reçu d'une pratiquante de Falun Gong.
Des touristes chinois lisent des affiches à propos du Falun Gong près de la Tour Eiffel.
Des touristes de Chine lisent des articles sur le Falun Gong près de la Tour Eiffel.

Discuter avec un ancien fonctionnaire du Bureau 610

" J’étais chargé du Falun Gong pour une branche du Bureau 610 au sein d'un poste de police, " a déclaré un touriste à un pratiquant devant les Galeries Lafayette. " Maintenant, je suis à la retraite. Falun Gong est bon pour la santé. Authenticité-Compassion-Tolérance est bon. Mais votre participation dans la politique n’est pas bonne. "


Le pratiquant a répondu : " Nous, pratiquants de Falun Gong ne nous intéressons pas à la politique, mais seulement à avoir une bonne santé et à la moralité. Falun Gong a été tout à coup interdit en Chine en 1999. De nombreux pratiquants ont été envoyés dans des camps de travaux forcés ou emprisonnés. Beaucoup ont été renvoyés de leurs emplois. Des pratiquants sont tués pour leurs organes sous la persécution systématique du PCC."


" Est-ce ‘politique" de dénoncer une telle persécution ? C’est la nature perverse du PCC qui n’autorise pas les gens à jouir de la liberté d’expression et la liberté de la presse. Trouvez-vous cela raisonnable ? "


L’homme a répondu : " Je n’y ai jamais réfléchi sous cet angle. Ce que vous dites est sensé. "


Le pratiquant a poursuivi : " C’est ce que nous voulons que vous sachiez. Vous devez être un membre du Parti puisque vous avez travaillé au sein d’un poste de police. Renoncez au Parti pour un avenir sûr !" Il a répondu qu’il le ferait, et a remercié le pratiquant.


Le directeur d’un Bureau de la Sécurité Publique quitte le Parti

Une pratiquante a discuté avec un touriste qui a dit être directeur d’un bureau de la sécurité publique en Chine et elle lui a expliqué que le PCC allait s’effondrer. L’homme a demandé : " Le Parti sera t-il réellement désintégré ?"


La pratiquante a répondu : "Vous connaissez bien le système. Le PCC est complétement corrompu et désigné pour être rejeté par l’histoire. Plus de 240 millions de Chinois ont renoncé au Parti et à ses organisations affiliées. Plus de 200 000 personnes ont déposé des plaintes pénales contre l’ancien dirigeant du PCC, Jiang Zemin. Quitter le Parti c’est vous garantir un avenir sûr."


Le touriste a acquiescé et utilisé un pseudonyme pour renoncer à son adhésion au Parti.


" Nous, du Nord-est, sommes fiers de Maître Li "

Voyant plusieurs centaines de touristes chinois faire la queue pour une détaxe à l’intérieur des Galeries Lafayette, une pratiquante y est entré, leur a présenté le Falun Gong et expliqué pourquoi ils devraient démissionner du PCC. Un touriste qui a dit être professeur a expliqué : " J’ai déjà renoncé à mon adhésion car nous haïssons le Parti, en particulier Jiang Zemin. Voici mon principal et là le Secrétaire du PCC de mon école."


Plus de dix personnes de ce groupe ont officiellement renoncé au Parti. Un d’entre eux a affirmé : " Nous connaissons votre Maître et espérons qu’il reviendra aussi rapidement que possible. Nous, du Nord-est, sommes fiers de lui. Nous avons navigué sur les sites Internet du Falun Gong en contournant le pare-feu internet [du régime chinois]. Le PCC est simplement trop pervers et nous savons que les média du PCC diffusent des mensonges."


Un jeune touriste chinois : " Je veux lire les livres de Falun Gong "

Récemment, de nombreux jeunes touristes chinois ont expliqué aux pratiquants qu’ils voulaient lire les livres de Falun Gong. Une pratiquante leur a dit qu’ils pouvaient lire le livre gratuitement en ligne. Une jeune personne a renoncé au PCC après avoir écouté ses explications. Puis, elle a proposé " Je vais aller en parler avec ce groupe de touristes et vous pouvez allez là-bas discuter avec les autres."


La jeune femme est revenue un peu plus tard avec les noms de trois touristes qui souhaitaient quitter le Parti et ses organisations affiliées. " Je demanderai à mes parents et amis de quitter le Parti. J’irai aussi en ligne pour lire les livres de Falun Gong, une fois rentrée chez moi. Je veux pratiquer Falun Gong, " a-t-elle déclaré joyeusement.


Version chinoise :
大陆游客巴黎退党小故事(图)

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.