De ridiculisée à respectée : un changement de la part des touristes chinois à Paris

Chaque jour, Jun met en place posters et banderoles sur le champ de mars afin de sensibiliser à la persécution du Falun Gong [aussi appelé Falun Dafa] par le régime communiste en Chine.

Parmi les touristes venant de Chine continentale beaucoup en discutant avec elle comprennent ce qu'est la persécution et la remercient pour ses efforts. Mais il arrive aussi que certains, dupés par la propagande du régime chinois contre le Falun Gong, l'insultent verbalement. Jun reste calme et polie, et ses gestes amicaux adoucissent leur attitude. Finalement, ils l'écoutent et la traitent avec respect.





Des affiches et des banderoles près de la Tour Eiffel


D être 'insultée et ridiculisée à être complimentée

Une fois, Jun s'est adressée à un groupe de touristes chinois. Ils l'ont repoussée avec colère et ridiculisée avant de remonter dans leur bus. Avant qu'ils ne partent Jun leur a dit au revoir en leur conseillant d'être prudents "Rappelez vous que 'Falun Dafa est bon', vous en bénéficierez vous et votre famille.


Le même groupe est revenu à la Tour Eiffel le lendemain et Jun n'a pas hésité à leur parler de nouveau au sujet du Falun Gong. L'un d'eux lui a dit : " Vous voulez encore nous parler ? Nous nous sommes moqués de vous hier. N'êtes-vous pas en colère ? " Elle a répondu : " Non, nous pratiquons 'Authenticité-Bonté-Patience'. Je voulais juste vous informer de comment les pratiquants sont persécutés en Chine. "

Le touriste a dit qu'ils ne pensaient pas la trouver là de nouveau après la façon dont ils l'avaient traitée la veille. "Quand vous nous avez dit d'être prudents nous avez souhaité bonne chance après que nous soyons montés dans le bus, nous nous sommes sentis mal. Nous avons pensé que vous, une pratiquante de Falun Gong, étiez vraiment formidable parce que vous n'aviez pas été irritée par nos paroles. »

Six d'entre eux ont écouté Jun et démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations de jeunesse, pour montrer qu'ils désapprouvaient la décision du régime de persécuter le Falun Gong.

Des touristes chinois défendent le Falun Gong

Une autre fois, Jun a essayé de parler à un groupe de touristes à propos de démissionner du Parti communiste chinois à la lumière des crimes commis par le régime.

L'un d'eux a contesté : " Nous avons fois dans le PCC. Pourquoi devrions-nous démissionner ? » Jun leur a expliqué que plus de 80 millions de Chinois sont morts de cause non naturelle depuis que le PCC a pris le pouvoir en 1949. Elle a continué : " Voulez vous vraiment vouer votre vie au PCC comme vous l'avez juré lorsque vous avez rejoint le Parti. "

Lorsque Jun a parlé de la fausse histoire des auto-immolations sur la Place Tiananmen en 2001, une touriste chinoise l'a interrompue. " S'il vous plaît, laissez-moi parler pour vous ", a dit la femme. "J'ai regardé encore et encore cette soi-disant information en 2001, j'ai soupçonné que cela avait été mis en scène par le PCC. "

Elle a ajouté qu'elle était pompier et qu'" une couverture anti-feu était si lourde qu'elle ne pouvait pas avoir été jetée facilement en l'air pour retomber sur la personne en feu. En outre, la dite personne n'aurait pas pu rester assise si cette lourde couverture lui était tombée dessus. Elle aurait été jetée à terre. Enfin, la couverture est apparue juste après que la personne ait eu fini de crier. Le timing parfait montrait que cela avait dû être répété. Je n'ai pas réussi à me convaincre que les choses s'étaient passées de cette façon. Le PCC a tout organisé pour diffamer le Falun Gong."

Jun était d'accord et a ajouté : "Tout à fait. En outre, les cheveux et la bouteille en plastique sur ses genoux sont restés intacts, mais son visage et ses vêtements ont été gravement brûlés après que l'incendie ait été éteint. Ce n'était pas possible. "

À ce moment-là, d'autres touristes se sont dits convaincus et une vingtaine d'entre eux ont démissionné du PCC et de ses organisations de jeunesse.


Version anglaise :
From Ridicule to Respect: A Change in Chinese Tourists in Paris, France

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.