D’un côté la compassion, de l’autre la cruauté : Un ancien refuge juif et une prison notoire dans une même rue de Shanghai

Deux lieux remarquables sont situés sur la route de Changyang à Tilanqiao, district de Hongkou à Shanghai : le musée des réfugiés juifs de Shanghai, qui a été un refuge pour les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, et la prison de Tilanqiao, notoire pour persécuter les pratiquants de Falun Gong.


Shanghai a ouvert ses portes aux Juifs qui étaient menacés d'être tués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Plus de 20.000 personnes juives ont échappé à la Shoah en s’enfuyant à Shanghai, et ont trouvé refuge à Tilanqiao. L’histoire a enregistré la compassion du peuple chinois. L'ancien Ohel Moshe est aujourd’hui le musée des réfugiés juifs de Shanghai.


Musée des réfugiés juifs de Shanghai

Cependant, en face de ce refuge se trouve la prison de Tilanqiao de Shanghai, où les pratiquants de Falun Gong sont persécutés. En raison de l'emplacement de la prison, pour les résidents de Shanghai « " Tilanqiao " est un surnom pour la prison.


La prison de Tilanqiao est notoire pour persécuter les pratiquants de Falun Gong innocents depuis 1999. Comme ceux des autres prisons et camps de travail en Chine, les responsables de la prison de Tilanqiao exécutent la politique de persécution génocidaire de Jiang Zemin de " ruinez leur réputation, acculez les financièrement et détruisez les physiquemen t" et " battre à mort[les pratiquants de Falun Gong] comptera comme un suicide ".


En raison du blocus internet de la Chine, il est impossible d'obtenir un décompte précis du nombre de pratiquants qui sont morts en prison ou les récits de la torture auxquels ils ont été soumis à Tilanqiao. Cependant, on sait que des pratiquants de Falun Gong sont toujours emprisonnés dans la prison de Tilanqiao.

La Prison deTilanqiao à Shanghai

Dans la même ville et sur la même rue, d’un côté : un refuge pour les victimes des crimes génocidaires nazis, et de l'autre une prison qui exécute la politique génocidaire du Parti communiste chinois (PCC). Ils forment un contraste frappant sur la route de Changyang: d’un côté la compassion et de l'autre la cruauté.


Les nazis, qui ont participé à la persécution des Juifs, ont été jugés et condamnés après la guerre, y compris des infirmières et des gardiens. En 2013, Hans Lipschis 93 ans, qui a été expulsé des États-Unis pour avoir menti sur son passé nazi, a été arrêté par les autorités allemandes sur les allégations selon lesquelles il avait servi comme garde du camp de la mort d’Auschwitz.


La vengeance du ciel peut sembler tarder, mais elle est sûre. Telle est la loi du ciel : le bien sera récompensé et le mal puni. J'espère que ceux qui ont participé à la persécution du Falun Gong cesseront immédiatement, répareront pour les dommages qu'ils ont causés, et se laisseront un espace de sécurité où trouver refuge.


Version anglaise :
Compassion vs. Cruelty: Former Jewish Safe Haven and a Notorious Prison on the Same Shanghai Street

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.