Un homme de Changchun meurt après des années de vie sans domicile

Un homme de Changchun s’est effondré alors qu’il retournait à son appartement le 30 décembre de l’année dernière. Il est mort le lendemain, à l'âge de 38 ans.


M. Li Zhiyong avait vécu une vie de sans domicile pour éviter l'arrestation depuis avril 2008, la dernière fois qu’il avait été libéré d'une peine d'emprisonnement pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


La police avait confisqué les papiers d’identité de M. Li suite à son arrestation en octobre 2007, le rendant incapable de trouver un emploi à plein temps. Il a lutté pour joindre les deux bouts tout en se déplaçant d'un endroit à l'autre.


L'effet cumulatif d'une vie de fugitif et de la pression croissante de la persécution ont fait payer un lourd tribu à la santé de M. Li, qui est finalement décédé le 31 décembre 2015.


Arrestation précédente suite à l’"interception du signal TV du 3/5/2002"

L’arrestation de M. Li en 2007 a été précédée d'une peine d'emprisonnement du 11 mars 2002 au 13 octobre 2004.


Li Zhiyong a été l'un des plus de 5000 habitants de la ville de Changchun, province de Jilin, arrêtés dans les jours suivant l’interception, par 18 pratiquants, du réseau de télévision câblée de l’État, le 5 mars 2002, afin de diffuser des programmes révélant la persécution du Falun Gong.


Jiang Zemin, alors chef du régime communiste chinois, a donné un ordre secret de"tuer tous les pratiquants de Falun Gong impliqués dans l'incident de piratage TV du 3/5/2002" M. Li a été emmené de son lieu de travail le 11 mars et plus tard condamné à quatre ans de prison. Il a été brutalement torturé en prison lui laissant des blessures graves. Quand il a été libéré pour raison médicale le 13 octobre 2004, il souffrait d'un œdème généralisé et était incapable de se prendre en charge seul.


Avant même qu'il ne soit complètement rétabli, le 22 septembre 2005, quatre responsables pénitentiaires ont tenté de le ramener à la prison. M. Li n’était alors pas chez lui et il a décidé plus tard de quitter son domicile pour éviter l'arrestation.


Les autorités ont lancé une chasse à l'homme pour Li Zhiyong. Il a été capturé de nouveau en octobre 2007, quand il est allé demander une nouvelle carte d’identité, nécessaire pour un emploi à plein temps. Il n'a été libéré qu’au mois d'avril suivant.


Voir également :

Des agents communistes à Changchun prévoient de condamner M. Li Zhiyong à la prison


14eme anniversaire de l’interception de la télévision d’état chinoise pour diffuser la vérité au sujet du Falun Gong : Se souvenir d’un acte courageux


Version chinoise
长春电视插播后被折磨致命危-李智泳含冤离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.