Anecdotes littéraires : l’esprit de Mi Yuanzhang

Montagnes et Pins au Printemps. Anciennement attribué à Mi Yuanzhang. Encre et couleurs sur papier. Musée national du palais, Taipei

Un dénommé Zhao vivait dans la region de Wuhu. Il était bon peintre et copiait le style des peintures de Mi Yuanzhang, un peintre du nord sous la dynastie Song,(1051-1107)


Zhao avait également perfectionné un effet " cuit "qui conférait au papier teinté un air d’ancienneté. Ainsi, devint-il rapidement expert dans la contrefaçon des peintures de Mi. Même ceux qui étaient familiers avec les œuvres de Mi ne pouvaient distinguer aucune différence entre les peintures originales et les copies de Zhao. Beaucoup d’antiquaires du Nord et du Sud achetaient ses contrefaçons lui permettant de gagner sa vie.


Un jour, Zhao se sentit fatigué et s’assoupit. Soudainement, un homme portant une robe Tang et un vêtement de la dynastie Song apparut dans sa chambre et le réprimanda : " Je suis Mi Yuanzhang ! Tu as étudié mes peintures et en a acquis une compréhension très superficielle. Maintenant tu crées des peintures contrefaites pour gagner de l’argent en trompant les gens. Dans des milliers d’années, les gens n’auront pas une haute opinion de mes peintures. Mon identité et mon nom seront ruinés à cause de toi ! " Mi sortit une pierre de sa manche et en frappa le bras droit de Zhao. Zhao ressentit une douleur fulgurante et se réveilla effrayé.


Depuis lors, chaque fois qu’il prenait un crayon, il ressentait une douleur aigüe au poignet. Étrangement toutefois, son poignet ne ressentait aucune douleur s'il maniait les baguettes ou comptait de l’argent .


Zhao corrigea finalement ses mauvaises manières et n’osa (ou ne put physiquement) jamais plus contrefaire les peintures de Mi Yuanzhang de la Dynastie Song pour le profit !


Version chinoise :
文苑逸事:米元章显灵

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.