"Le Falun Gong enrichit nos vies" - Trois Norvégiens expriment leur gratitude à l’occasion du Nouvel An chinois

Trois pratiquants norvégiens de Falun Gong, un jeune homme de 26 ans qui a commencé à pratiquer alors qu’il en avait 18, sa femme à laquelle il a enseigné la pratique, et une dame de 80 ans n’ayant commencé à pratiquer que depuis quelques années, partagent comment le Falun Gong a enrichi leur vie.


Tous ont tenu à exprimer leur gratitude envers Maître Li Hongzhi à l’occasion du Nouvel An chinois, un temps pour réfléchir sur les bénédictions passées et pour réaffirmer sa volonté de mieux faire sur son chemin spirituel.


À presque 80 ans, Heilwig dit qu’elle ressent une véritable beauté dans la pratique du Falun Gong

″J’ai été très intéressée par le contenu d' œuvres d'art, qui m'ont amenée au Falun Gong″, a dit Heilwig.


Bien que le chemin de la cultivation n'a pas été facile, Heilwig ressent souvent le bonheur et la beauté après l’abandon des attachements.


"Cultiver le Falun Gong m’a apporté des changements spectaculaires″, a-t-elle dit. "En particulier, cela m'a aidée à me débarrasser de mon esprit de compétition."


Heilwig avait des problèmes de genou, et avait prévu une intervention chirurgicale. Un jour, elle a réalisé que le problème de genou découlait probablement de son esprit de compétition, parce qu'elle voulait toujours être la meilleure sur les pistes de ski.


"Le miracle s’est produit, quand j’ai réalisé mon attachement, et que je m’en suis débarrassé, la douleur dans mon genou a disparu. L'examen aux rayons X a montré que je n’avais pas besoin d’opération. Maître Li a purifié mon corps après que j’ai abandonné mon esprit de compétition″.


Heilwig se joint souvent à une manifestation régulière tenue en face de l'ambassade chinoise pour demander la fin de la persécution en Chine. Elle se rend aussi souvent dans le centre-ville d'Oslo pour parler aux gens de la persécution et demander de l'aide pour y mettre fin.


"J’ai presque 80 ans. Je remercie Maître Li pour la chance de cultiver, dans laquelle je ressens la vraie beauté. Je pense que la justice prévaudra et que la réputation du Falun Gong sera rétablie", a-t-elle dit.


Ola, Elise et leurs enfants

Ola, 26 ans, a commencé à pratiquer le Falun Gong lorsqu’il en avait 18 ans. Son épouse Elise a connu le Falun Gong à travers lui, et elle a également commencé à cultiver il y a quelques années.


Elise a confié: ″Cultiver le Falun Gong a changé nos vies. Notre vie jusque là chaotique est devenue plus organisée et paisible. Je trouve les réponses à de nombreuses questions que je me pose sur la vie, et j'ai gagné en sagesse. Le Falun Gong m’ouvre les yeux, et enrichit nos vies ".


Ola considère la cultivation comme une partie intrinsèque de sa vie..


″Quand les gens réalisent à quel point le Falun Gong est précieux, ils vont le chérir," a-t-il dit.


″Nous sommes une famille de pratiquants. Pour la nouvelle année, nous allons nous entraider, et nous encourager mutuellement à surmonter tous les obstacles. Nous deviendrons plus altruistes et humbles, et nous ferons des progrès chaque jour ", a dit Ola.


Version anglaise :
“Falun Gong Enriches Our Lives”--Three Norwegians Feel Especially Grateful at Chinese New Year

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.