L’expérience de 'cultivation' d’un pratiquant d'Europe de l'est

Je suis pratiquant d’un ancien pays du bloc de l’Est en Europe. Lorsque j’avais deux ans, mes parents m’ont emmené sur la place d’un pays pour la Révolution de Velours, non violente, pacifique, qui a mis fin à 41 ans de pouvoir communiste en Tchécoslovaquie.


Le 15 avril 2007, je suis allé à une Expo sur la Santé et un pratiquant de Dafa m’a donné un dépliant de Falun Dafa et une fleur de lotus. A cette époque, je ne comprenais pas la pratique, mais, à la maison, j’ai signé une pétition en ligne s’opposant à la persécution en Chine. Puis, j’ai oublié tout cela. Néanmoins, neuf ans plus tard, chaque détail significatif de cette rencontre est encore clair dans mon esprit.


Chercher la signification de la vie

J’avais cherché la signification de la vie depuis l’âge de treize ans. J’ai lu tous les livres que je pouvais avoir entre les mains. J’ai reçu une bonne éducation et ai voyagé dans les montagnes en tant que skieur alpin. Quelques années plus tard, j’ai commencé à essayer des drogues, toujours à la recherche d’un chemin.


Alors que je préparais un diplôme universitaire en sciences informatiques en 2008, j’étais pris dans une spirale descendante en suivant les critères moraux en déclin de la société actuelle. J’ai alors réalisé que je devais d’abord trouver la signification de mon existence. J’ai arrêté mes études et cherché des maîtres de diverses pratiques spirituelles, mais j’ai trouvé que ce qu’ils enseignaient avaient peu à voir avec moi.


Finalement, aucun d’entre eux n’était capable d’être vraiment responsables envers leurs élèves. J’ai décidé de me rendre seul dans les montagnes et les forêts. Mon troisième œil s’est ouvert pendant un certain temps et je voyais souvent un dragon doré lorsque je m’asseyais sur la colline. Cependant, je ne savais alors pas ce que cela signifiait.


Cependant, cet état déverrouillé n’a pas duré, parce que la dissonance entre les engagements et les attentes de la société ordinaire, et tout ce que j’expérimentais, était pour moi très perturbant et je n’ai pas pu le gérer. Mes parents se sont inquiétés. Ils m’ont emmené chez des psychologues et ont insisté pour que je prenne des médicaments, car ils ne comprenaient pas ce qui se passait. Et moi non plus. A l’hôpital, j’ai été traité par électrochocs, ce qui a brisé mon esprit et m’a causé une perte de mémoire.
Après avoir développé une profonde dépression et diverses habitudes malsaines, je me suis isolé de la société. Je pensais que n’ayant pas pu m’éveiller par moi-même et n’ayant pas un chemin significatif, je pourrai ne jamais être capable de revenir là d’où je venais. Cet état a duré pendant environ trois ans.


S’engager dans la cultivation

La nuit après le Nouvel An 2010, j’ai fait un rêve dans lequel deux amis m’emmenaient sur le bord d’une rivière, où je pratiquais des mouvements sur un rocher au milieu du courant.


J’ai cherché sur Internet des exercices dans ma région, et me suis souvenu de Falun Dafa. J’ai trouvé le site Internet et appris le premier exercice. J’ai senti comme si mon cœur devenait comme de la pierre, comme si quelqu’un le saisissait et le serrait très fort. A ce moment, j’ai réalisé que Falun Dafa est puissant. La semaine suivante, j’ai lu les livres Falun Gong et Zhuan Falun en ligne, et j’ai senti que ces enseignements pouvaient réunir les expériences de ma vie en un tout cohérent.


Je me suis rendu dans un parc pour pratiquer les exercices avec un pratiquant local. C’était l’hiver. Le sol était couvert de neige et le soleil était déjà couché. Nous avons commencé à méditer et j’ai vécu une expérience étrange. C’était comme si une quantité massive de karma traversait mon esprit comme de l’eau et j’ai expérimenté un état de mort totale de la conscience. Ce matériau s’est alors manifesté devant moi et est devenu la partie noire du symbole du taiji dans l’emblème du Falun. J’ai immédiatement ressenti la forte présence de Maître Li, le fondateur de Falun Dafa et réalisé que le Maître protège toujours ses disciples. J’étais plutôt secoué et avais besoin de temps pour intégrer cette expérience dans ma vision du monde, ainsi, je ne suis pas allé sur le site des exercices pendant un moment, et j’ai étudié les livres à la maison.


Je pense que Maître Li a réarrangé le chemin de ma vie. J’ai lentement redéveloppé mon enthousiasme pour la vie et la compréhension du caractère précieux de l’existence humaine. J’ai un peu travaillé dans divers emplois manuels comme jardinier professionnel et entrepreneur de placoplâtre. J’ai appris le kung-fu et pratiqué la randonnée dans les montagnes voisines avec des amis. Je gardais aussi un intérêt pour le monde de la technologie.


J’ai parlé de Dafa et de la persécution en Chine à tous ceux avec qui je travaillais, et je tentais de faire une bonne impression, mais après un moment, j’ai réalisé que je devrais rencontrer davantage les pratiquants locaux et me joindre aux activités. Cela a été un processus graduel de retourner à ma véritable nature grâce à l’étude et l’émission des pensées droites. Cette période était aussi très difficile, parce que je devais constamment ignorer beaucoup d’interférences. J’ai réalisé que je n’aurais jamais pu retourner à ma véritable nature si le Maître n’avait pas rendu les enseignements de la Loi disponibles, ce pour quoi je n’ai pas de mots pour exprimer ma gratitude.


Rejoindre les autres pratiquants et m’améliorer

Fin 2014, j’ai commencé à assister régulièrement à notre groupe d’étude et me suis rendu à l’ambassade de Chine pour protester pacifiquement contre la persécution. A travers l’interaction avec les autres pratiquants, l’étude de groupe et la pratique, chaque aspect de ma vie s’est graduellement amélioré. Je suis très reconnaissant pour leur gentillesse, leurs perspectives et leur comportement moral.


En 2015, j’ai décidé de poursuivre ma profession de programmation, ainsi, j’ai trouvé un emploi dans une petite société de logiciels et étais principalement chargé du développement du début à la fin. Après six mois, ma productivité a décliné, alors j’en suis venu à réaliser que le travail n’était pas significatif pour moi et que je devais d’abord trier mes priorités.


J’ai quitté le job et assistais à autant d’activités locales de Dafa que possible. Nous avons mené une campagne de signatures d’une semaine, dans différentes villes, à travers laquelle personnellement beaucoup grandi et me suis amélioré dans ma cultivation. Ceci a naturellement créé une opportunité pour que je puisse déménager dans une ville différente dans un autre pays. Je travaillais chaque jour sur les projets, allais faire appel devant l’ambassade de Chine, aidais dans les activités hebdomadaires de clarification des faits et tentais d’approfondir ma compréhension de la cultivation. A cette époque, les relations avec ma famille ont aussi commencé à beaucoup s’améliorer.


J’ai vécu avec les autres pratiquants dans un appartement durant trois mois. Grâce à notre interaction, j’ai appris l’importance d’Authenticité-Bonté-Patience face aux tribulations de la vie, et à ignorer les tours des forces anciennes. Un colocataire faisait partie de l’équipe accueillant Shen Yun, un autre mémorisait le Fa tous les jours, et un autre participait au projet de Ride2Freedom. Mon frère vivait aussi avec nous, ainsi, j’ai dû me comporter comme une bonne personne et apprendre à être bon avec chacun, qu’ils soient pratiquants ou non.


Les changements graduels que j’ai vécus tout en cultivant Falun Dafa m’ont rendu plus compatissant. Je peux maintenant moins parler, parce que je ne suis plus nerveux en étant avec d’autres personnes. J’ai abandonné mes mauvaises habitudes communes dans la société d’aujourd’hui et développé une vision plus saine et positive de la vie.


Je peux maintenant mieux apprécier la beauté des valeurs et de la culture traditionnelle européenne, asiatique et chinoise. J’ai aussi développé un respect plus profond et élargi ma compréhension des divinités, Bouddhas, de la nature et de l’univers. J’ai moins de questions et sais comment je peux trouver les réponses dont j’ai besoin à chaque étape, dans le livre Zhuan Falun.


Mon esprit est plus calme grâce aux exercices et à la méditation. Je peux maintenant clairement voir que toute personne en contact avec les principes d’Authenticité-Bonté-Patience est une personne changée. Je suis reconnaissant envers Maître Li pour tout.


Version anglaise:
A Western Practitioner's Cultivation Experience

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.