Le compositeur de l'Orchestre Symphonique Shen Yun à propos de musique ancienne et d’inspiration

L'Orchestre Symphonique Shen Yun au Carnegie Hall le 5 octobre 2013 (Dai Bing/Epoch Times).


Pourriez-vous nous donner un aperçu du fonctionnement de l'Orchestre Symphonique?

M. Gao Yuan: Dans la performance habituelle de Shen Yun, la danse occupe la place centrale et la musique l'accompagne. Pour la tournée du concert, nous combinons les orchestres de la tournée de Shen Yun en un orchestre symphonique au complet. Notre musique est en vedette, et nous faisons tout pour créer la plus magnifique expérience musicale possible.


Les sélections originales du programme sont issues des morceaux favoris de nos performances de danse. Puis, nous les réarrangeons pour notre orchestre symphonique complet. Les mélodies que vous entendez dans ces œuvres sont inspirées d’anciennes mélodies ethniques et populaires qui se sont transmises au cours des âges.


Les instruments chinois que vous verrez au cœur de l'orchestre jouent la mélodie dans le contexte d’un orchestre au complet. Alors, vous entendrez la grandeur de la symphonie occidentale, en même temps que l'imprégnation ethnique unique des instruments traditionnels chinois. L'astuce consiste à les faire jouer de façon harmonieuse et homogène.


Cette idée d'utiliser l'arrangement orchestral occidental pour présenter les 5000 ans de culture et de musique chinoise est nouvelle et n'avait jamais été réalisée auparavant. De plus, nous explorons toute une gamme de dynasties et différents groupes ethniques chinois. Ainsi ce dont vous ferez l’expérience est une production multiculturelle particulièrement attachante.


Pourriez-vous nous donner un bref historique de la musique chinoise?

M. Yuan: À partir d’instruments mis à jour, nous savons que la musique chinoise remonte à 9000 ans. Au cours du temps, quatre styles se sont développés : la musique populaire, littéraire, religieuse, et la musique de cour.


Durant la Dynastie des Han (206 avant J.C – 220 après J.C), la cour créa un service impérial connu sous le nom de yuefu, qui était chargé de l'éducation musicale aussi bien que de rassembler les anciennes musiques populaires et poèmes. L'échange culturel avec l'Asie de l’Ouest amena alors aussi de nouveaux instruments aux Han. Permettant encore plus d'avancées dans la musique chinoise.


Puis, durant la Dynastie Tang, l'Empereur Xuanzong (qui régna de l'an 712 à l'an 756) et qui était lui-même un musicien talentueux, créa et supervisa personnellement l'académie musicale impériale Pear Garden ou Líyuán. Les institutions qu'il créa formèrent des artistes professionnels, et contribuèrent immensément au développement de la musique chinoise.


Il existe une ancienne croyance, revisitée aujourd’hui, selon laquelle la musique à le pouvoir de guérir. D'où cette idée est-elle venue, et comment s'applique-t-elle à la musique chinoise traditionnelle?

M. Yuan: Nos ancêtres croyaient que la musique a le pouvoir d'harmoniser l'âme d'une personne d’une façon dont la médecine est incapable. Dans la Chine ancienne, l'un des premiers objectifs de la musique était de soigner. Le mot ou caractère chinois, représentant la médecine vient en fait du caractère pour musique.


Du temps du Grand Empereur Jaune (2698-2598 avant J.C), les gens découvrirent la relation entre la gamme pentatonique, les cinq éléments, et la santé des cinq organes internes et des cinq organes sensoriels. Du temps de Confucius, les lettrés utilisaient les propriétés relaxantes de la musique pour améliorer le caractère et la conduite des gens.


Aujourd'hui, la recherche scientifique a aussi confirmé la capacité thérapeutique de la musique pour faire baisser la tension, réduire l'anxiété, augmenter la concentration, stabiliser le rythme cardiaque et bien plus encore.


L'un des aspects les plus remarquables de la musique de Shen Yun est qu'elle utilise à la fois les instruments chinois et occidentaux. Quels instruments chinois peut-on voir sur scène avec l'Orchestre Symphonique?

M. Yuan: Notre orchestre inclut des instruments chinois à cordes et des instruments à vent, ainsi que de nombreux instruments de percussion chinois.


Le erhu, parfois appelé le violon chinois, est un instrument à deux cordes. Mais, bien qu'il n’ait que deux cordes, il peut produire les sont les plus riches et aussi les plus sombres.


Le pipa, aussi appelé luth chinois, était l'instrument favori à la cour du palais impérial. Notre section de percussion inclut aussi une série de cymbales chinoises, de tambours chinois, de cloches chinoises de carillons, et de gongs.


Ces instruments historiques ont joué des rôles essentiels dans la musique chinoise pendant des milliers d'années. Ils sont très représentatifs de la culture traditionnelle chinoise, de ses coutumes et de son esprit.


Quels sont les défis auxquels les compositeurs et les musiciens font face en créant cette performance ?

M. Yuan: Les compositions sont toutes à l'origine des accompagnements de danse, donc au moment d'écrire ces pièces, notre travail en tant que compositeurs était de très bien collaborer avec les chorégraphes. Nous faisions de notre mieux pour faire que leurs visions deviennent une réalité. Notre travail n'était pas achevé jusqu’à ce que musique satisfasse chacun des plus petits détails de la danse, et quelques fois cela se faisait durant la période de répétition.


* * *


En plus de jouer des compositions originales, L'Orchestre Symphonique de Shen Yun rend également hommage aux œuvres célèbres de la musique classique occidentale et présente des solistes de bel canto lauréats de prix.


Version en anglais:

Shen Yun Symphony Orchestra composer Gao Yuan on ancient music and inspiration

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.