Une femme ayant osé parler publiquement de la persécution du Falun Gong meurt des mauvais traitements subis en prison

Mme Peng Wenxiu est décédée le 24 décembre 2015, alors qu'elle était emprisonnée pour avoir distribué publiquement des informations à propos de la persécution du Falun Gong. Elle avait environ 60 ans.

Mme Peng Wenxiu

La résidente du canton de Luhe a été arrêtée le 12 juin 2014 et ultérieurement condamnée à quatre ans. Pendant sa détention dans la prison pour femmes du district de Baiyun, Mme Peng a été soumise à diverses formes d'abus. Selon sa famille, elle avait perdu presque toutes ses dents au bout d’une seule année d'emprisonnement. Incapable de manger, elle est devenue très faible, mais les gardes ont continué à la torturer de façon régulière. Elle est morte peu de temps avant la nouvelle année.


Avant sa dernière arrestation, Mme Peng a été arrêtée en juin 2008 et a été détenue dans un centre de lavage de cerveau local pendant un certain temps.


Les malfaiteurs responsables de son arrestation et des mauvais traitements :

Peng Yuanju (chef du bureau de la sécurité intérieure du canton de Luhe): + 86-13809796038

Huang Yongtong (instructeur du département de police du canton de Luhe): + 86-13828902618

Prison pour femmes du district Baiyun: + 86-20-87413371 et + 86-20-87413112 (téléphone) , + 86-20-87443550 (télécopieur), jyj-nzjy@gd.gov.cn


Version anglaise :
Woman Who Dared to Speak Publicly About the Persecution of Falun Gong Dies from Abuses Suffered in Prison

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.