L'expérience de marier le son triomphant du Cor d’harmonie à d'exquises mélodies chinoises

Au travers des principes de Vérité, Bonté et Patience, Georgi Boev un joueur de Cor d’harmonie s’est découvert un nouvel engouement pour la musique. (Samira Bouaou/Epoch Times)

Georgi Boev, un joueur de Cor d’harmonie, était habitué à produire le son le plus fort dans la fosse d’orchestre. Ceci jusqu’à ce qu’il rejoigne l’Orchestre Symphonique Shen Yun et entende la "suona ".


La suona est un instrument à vent très puissant avec un son semblable à un croassement d’oiseau. Il peut imiter la parole humaine, le rire et divers bruits d’animaux, et il est habituellement joué pour exprimer un moment festif ou cocasse. Il est aussi très, très bruyant.


" Je ne fais que suivre la suona. Je n’y peux rien ", a déclaré Boev en souriant.


Depuis qu’il a rejoint l’Orchestre Shen Yun en 2013, Boev a apprécié de nouvelles et innovantes expériences musicales—tel que le fait d’entendre le son triomphant du Cor d’harmonie se marier avec d’élégantes mélodies chinoises.


" Il n’y a pas un moment ennuyeux ", dit-il.


L’Orchestre Shen Yun est un orchestre live qui accompagne Shen Yun Performing Arts, une Compagnie de danse classique chinoise basée à New York qui se produit dans des lieux tels que le Kennedy Center à Washington et le Coliseum de Londres. Il n’est comparable à aucun autre en ce qu'il marie des instruments Occidentaux et Chinois.



Quand la grandeur de l’Occident rencontre l’élégance de l’Orient

De même que les instruments occidentaux tels que les timbales, la trompette et le violon apportent harmonie et grandeur à un orchestre symphonique traditionnel, les instruments orientaux jouent d’exquises mélodies chinoises.


Le " pipa", un instrument pincé également connu comme le luth Chinois, est parmi les instruments chinois jouant de mélodieux solos dans l’Orchestre Shen Yun.


Selon les croyances traditionnelles chinoises, les dimensions du pipa sont censées refléter la structure de l’univers. Le corps de l’instrument—qui est de 104 centimètres—représente la triade ciel, terre et homme et les cinq éléments : métal, bois, eau, feu et terre. Ses quatre cordes symbolisent les saisons.


Quand elle est pincée, la "qing " (également connue comme bol chantant) créée un son circulaire sacré qui se réverbère à travers toute la salle.


Le " erhu ", parfois qualifié de violon chinois, joue des mélodies remarquablement élégantes et s’harmonise bien avec le hautbois.


La combinaison de tels instruments orientaux et occidentaux créent un son rare qui est à la fois majestueux mais délicat en même temps.


"Cela n’avait jamais été fait auparavant, donc les salles sont toujours pleines", dit Boev.


Découvrir sa passion pour la musique et la vie

Boev a dit qu’il n’avait jamais vraiment travaillé dur avant Shen Yun parce qu’il n’avait jamais eu à le faire. Il avait toujours été attiré par la musique.


Il a obtenu une bourse complète pour ses études supérieures de soliste au ‘Royal Northern College of Music’ de Manchester, en Angleterre et des bourses complémentaires pour une Maîtrise en performance orchestrale dans le même conservatoire.


Boev a joué dans des orchestres tels que le ‘Northern Ballet’ de Leeds, la ‘BBC Philharmonic’ et le ‘Hallé Orchestra’ de Manchester. Il a même co-fondé le ‘Northern Brass’ et le primé ‘brass quintet’.


Mais il n’était pas vraiment heureux, ni n’aimait vraiment la musique. " La musique était quelque chose pour laquelle j’étais doué, et cela payait les factures", dit-il.


Il a expliqué que ce n'était que lorsqu’il était devenu un pratiquant de Falun Dafa qu’il avait découvert sa passion pour le Cor.


Le Falun Dafa est une pratique de méditation basée sur Vérité, Bonté et Patience.


En appliquant ces principes dans sa vie quotidienne, il s’est senti inspiré à endurer de longues heures de pratique afin d’ atteindre le maximum de son potentiel musical.


Il a également dit que le Falun Dafa lui a appris à être moins égoïste, ce qui en retour l’a rendu plus performant.


"J’étais toujours très fier de faire le plus de bruit, peu m'importait si je jouais bien ou pas. J’appréciais ce pouvoir, a-t-il dit, ajoutant que c’était égoïste et sans égards pour l’harmonie de l’orchestre ou de l’ensemble.


Depuis qu’il a commencé à appliquer Vérité, Bonté et Patience dans sa vie, il a arrêté d’être en compétition avec ses collègues. "Maintenant que je ne suis plus focalisé sur la compétition, je peux me concentrer sur la musique … Cela m’a donné une nouvelle vision de la vie. Je me sens plus heureux ".


Durant la saison 2016, Shen Yun se produira dans plus de 100 villes à travers le monde. Pour plus d'information veuillez visiter Shen Yun Performing Arts.


Version anglaise :
What It’s Like To Play French Horn With Chinese Instruments

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.