Souvenirs inoubliables de conférences de Maître Li en Chine.

J'ai 79 ans et je suis d’origine Coréenne. J'ai eu la grande chance d’avoir pu assister à de nombreuses conférences de Maître Li en Chine.


J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa à la fin de 1993, j'avais presque 60 ans. Quand mon mari est décédé dans le courant de la même année, j'ai décidé de commencer à pratiquer pour améliorer ma santé. Je ne voulais pas être un fardeau financier pour mon fils.


Un jour, je suis allée marcher au Parc des Enfants. Il était à peu près 5h00 du matin, j'ai donc été étonné de voir un groupe de gens debout les bras tendus et les yeux fermés. A quelques mètres, j'ai aussi vu une bannière avec un symbole rond suspendu à un arbre.


J'ai pensé : " Cette pratique semble être là juste pour moi". Je me suis intégrée au groupe et j'ai levé les bras. Soudainement, j'ai remarqué que le symbole rond sur la bannière s'était mis à tourner ! Peu après, un pratiquant m'a confirmé que le symbole était un Falun et que la pratique s'appelait le Falun Gong.


Par la suite j’ai acheté le livre " Falun Gong de Chine " et je me suis rendu à l'évidence que le Falun Gong était une très bonne pratique. Dès que j'ai entendu que Maître Li allait tenir une série de conférences à l'auditorium Songliao, j'ai décidé d'y assister. En arrivant, j'ai vu plusieurs personnes scruter du regard l'entrée de la salle de conférence. Curieuse, j'ai regardé moi aussi.


J'étais si absorbée par ce que je faisais que je ne me suis pas rendue compte que tout le monde autour de moi était parti. Quand le Maître a eu terminé la conférence, quelqu'un a ouvert la porte et m’a laissée entrer.


J'ai vu beaucoup de personnes faisant la queue pour que le Maître signe leurs carnets de notes. J’ai sorti un petit bloc de ma poche et j’ai attendu patiemment mon tour. Il était très aimable et accommodant avec tout le monde.


Quand j'ai appris que le Maître donnerait des conférences dans la ville d'Anhui, moi et dix autres personnes, nous avons pris le train. Maître a donné des conférences du 21 novembre au 1er décembre 1993.


Le Maître a nettoyé le corps de chaque personne dans l'assistance. J'ai vu un homme gravement bossu présent sur scène et se tenant face à Maître Li. Après que le Maître eut déplacé sa main sur le dos de l'homme, ce dernier est descendu les escaliers en se tenant droit. Tout le monde présent a été témoin de ce miracle et fait retentir une salve de chaleureux applaudissements.


Maître Li a demandé à tous les participants de mettre leurs mains devant leurs corps avec leurs paumes tournées vers le haut. Il a alors laissé chacun éprouver la rotation du Falun. Quelques nouveaux disciples ont vu le Falun tourner dans leurs mains tandis que d'autres ont senti leurs mains devenir chaudes ou froides. J'ai appris par la suite que ceux qui ont senti leurs mains se refroidir avaient des maladies.


Un participant a dit qu'il éprouvait la possession de son esprit. Le Maître a fait un geste de saisie et l'a enlevé pour lui. La personne était heureuse et a apprécié sincèrement la bonté du Maître.


Maitre Li a aussi demandé à tout le monde de se concentrer sur une partie malade de leur corps et demandé à chacun de frapper des pieds à l'unisson. Instantanément, les maladies de chacun ont disparu. Le Maître a utilisé de nombreux moyens pour purifier nos corps. J'ai ressenti la compassion infinie de Maître Li.


J'ai assisté aux conférences du Maître à Jinzhou en avril 1994. Quand j'ai découvert qu'il y avait une autre série de conférences prévues pour le 29 avril à Changchun, un groupe de pratiquants et moi, y sommes allés pour aider à organiser l'événement.


Nous nous sommes tous rassemblés à la gare de Changchun et tenions des écriteaux, invitant les pratiquants de l'extérieur de la ville à venir nous rejoindre et parler avec nous. Nous avons fait de notre mieux pour fournir à chacun un transport ainsi qu'une chambre et un plan.


C'était un jour particulièrement venteux; la poussière et les débris volaient partout. À notre surprise, Maître nous a appelés "Vous avez travaillé dur. Avez-vous déjà pris votre repas ? Faites-vous face à des difficultés? Le temps n'est pas bon, soyez donc prudent ! ". Nous fûmes tous touchés par sa chaleureuse attention.


Plus de 3000 personnes ont assisté à la conférence tenue dans la salle Mingfanggong de l'Université de Jilin. J'ai été témoin de beaucoup de choses miraculeuses dont la plupart ont déjà été décrites par d'autres.


Maître Li a donné une conférence dans la ville de Jinan à la fin du mois de juin. Ce qui suit constituent quelques expériences dont je me souviens particulièrement clairement.


Plusieurs milliers de personnes ont rempli le gymnase Huangting. L'atmosphère y était très chaude et étouffante ; par conséquent, de nombreuses personnes utilisaient de petits ventilateurs pour se rafraîchir.
Maître Li a interrompu la conférence et a dit : "Tout le monde, veuillez arrêter de vous ventiler. Aussitôt que vous le ferez, vous sentirez une brise fraîche." Tout le monde a immédiatement mis de côté les ventilateurs. "Avez-vous senti la brise fraîche?" demanda le Maître. "Oui!" répondit tout le monde de concert. Nous étions très enthousiasmés et avons prodigué au Maître une salve d'applaudissements.,


À la fin de la dernière conférence, le Maître nous a dit, "Ceux qui prévoient d'assister à ma conférence de Dalian, veuillez voyager en bus ou en train, pas en avion. Rappelez-vous d'annuler vos billets d'avion." Peu après, Maître Li se tenait debout à la sortie et il a dit à un chauffeur d'emmener tout le monde allant à Dalian à la gare locale.


Sept d'entre nous avaient préalablement réservé des billets d'avion pour Dalian. Quand nous avons entendu l'avertissement de Maître Li, nous avons annulé nos vols et avons voyagé à Dalian en bus. Nous avons appris plus tard que le vol avait rencontré une très forte pluie.


J'ai été témoin de plusieurs miracles durant la deuxième conférence de Maître Li à Dalian le 1er juillet 1994.


Le coordinateur du site d'exercice de Dalian m'a dit que deux Français étaient partis à Dalian demander au Maître Li de guérir leur enfant grabataire en France. En raison d'une maladie étrange, l'enfant ne pouvait ni se déplacer ni parler. Après que le père et le fils aient décrit les symptômes de l'enfant, Maître Li a dessiné une figure humaine dans l'air et a annoncé, " L'enfant va bien maintenant."


Il n'y avait aucune cabine téléphonique dans les environs, le père et le fils sont donc retournés à leur hôtel l'après-midi même et ont immédiatement appelé à la maison. La mère de l'enfant a répondu et a dit avec excitation : "Ce matin, j'ai vu un éclair de lumière brillante et dorée sur notre fils. Quelques secondes après, il a ouvert les yeux et a commencé à se promener dans la pièce!" Le père et le fils étaient enchantés et très reconnaissants envers la bonté du Maître.


J'ai ensuite assisté à la conférence de Maître Li dans la ville de Harbin du 5 au 12 août. Beaucoup de personnes dans la ville de Yanbian ont aussi commencé à pratiquer le Falun Gong. Quelques pratiquants ont demandé au Maître s'il irait donner une conférence là-bas. Maître a consenti à tenir une série de conférences à Yanbian du 20 au 27 août à 1994. Je suis allé là-bas pour aider à organiser l'événement.


Plus de la moitié de la population de Yanbian était d’origine coréenne. Les pratiquants se sont habillés avec des costumes ethniques coréens colorés et ont solennellement accueilli le Maître. Ils ont pris plus tard des photos de groupe avec le Maître.


Lors d’une brève cérémonie, Maître Li a fait don de 7,000 yuans (157 US$) à la Croix-Rouge de Yanji. Les fonds venaient des droits d'entrée à la conférence. Plus tard, Maître Li a pris un taxi pour la gare de Yanji. Quand des personnes ont proposé de payer le taxi, Maître a dit : "Je payerai la course du taxi moi-même."


Après que le principal livre du Falun Gong, Zhuan Falun a été publié en 1995, Maître Li est allé à l'étranger pour donner des conférences.


Maître est retourné à Changchun le 26 juillet 1998 et a donné une conférence à l'Hôtel Shangri-la, seulement pour les assistants. Quand je suis arrivé à l'amphithéâtre, je me suis assise sur un siège à l’écart. Maître est entré dans la salle par une porte proche de ma place. Tout le monde s'est levé et a applaudi.


Comme le Maître est passé près de moi, je l'ai salué. Il a souri et m’a serré la main. J'étais très heureuse et enthousiasmée. C'était la dernière conférence de Maître Li en Chine avant que la persécution ne commence en 1999.


Le jour suivant, Maître Li a déjeuné avec plus d'une dizaine de pratiquants. J'étais assise à droite du Maître. Il a souri et a dit : "Vous ne mangez pas de viande ?" tout en m’en servant un morceau d'un plat. Comme je le mangeais, il a souri. J'ai compris que je devais arrêter de m'opposer si fortement à manger de la viande en cultivant dans la société ordinaire.


J'ai suivi le Maître pendant de nombreuses années et je n'ai jamais vu qu'il ait laissé un seul morceau de nourriture dans son assiette après le repas. Cela nous a tous touchés et nous avons décidé de faire de même.


Cela fait déjà 16 ans que j'ai vu Maître en personne pour la dernière fois. J’ai aujourd’hui soixante dix ans révolus. Bien sûr, j'ai oublié beaucoup de détails des conférences du Maître, mais certainement pas la l'essence.


C'était exactement comme Maître le dit dans Zhuan Falun :
" A mon avis, ceux qui peuvent m'entendre directement leur transmettre la méthode et leur expliquer la Loi sont vraiment, comment dire...Enfin, vous comprendrez que ces moments ont été extrêmement heureux. Bien sûr, nous parlons d'affinité prédestinée et si vous êtes ici présents, c'est grâce à cette affinité prédestinée. " (Zhuan Falun, leçon 1, page 2, version Trédaniel Poche)


Traduit de l'anglais :
Unforgettable Memories of Attending Master Li's Lectures in China
Version chinoise
听师父在传法班讲法的那段日子

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.