Partages suite à la Conférence européenne de Falun Dafa 2015 à Vienne

Le 20 septembre 2015, près d’un millier de pratiquants ont participé à la Conférence européenne de partage d'expériences de Falun Dafa 2015 à Vienne. Outre les partages dans le cadre de la conférence, davantage de pratiquants ont partagé par la suite de façon informelle comment ils avaient commencé la pratique et leurs expériences en parlant aux gens à propos de Falun Dafa et de la persécution.


Convaincu par un dépliant à propos du Falun Dafa

Nikolay de Bulgarie.


Nikolay, de Bulgarie, pratique Falun Dafa depuis deux ans. Il travaille dans un restaurant italien.


Un jour de 2012, la mère de Nikolay a reçu un dépliant à propos du Falun Dafa dans la rue. Elle l'a ramené chez elle pour son fils, qui ayant pratiqué auparavant des disciplines spirituelles orientales auparavant pourrait, pensait-elle, être intéressé. Sa lecture a immédiatement suscité l’intérêt de Nikolay qui a pris contact avec un pratiquant local. Il a appris les exercices et a immédiatement été convaincu qu’il venait de trouver ce qu'il cherchait depuis toujours.


Nikolay a emménagé à Londres un mois plus tard et a rejoint le groupe d'étude de Fa des pratiquants locaux. Il a beaucoup travaillé à améliorer son anglais. Dans le même temps, il s'est souvent joint aux efforts de clarification de la vérité dans le Chinatown de Londres.


"Je souhaite aider davantage à sensibiliser le public à la persécution," a dit Nikolay. Notant : "Il est plus difficile de parler de Falun Dafa et de la persécution aux Chinois qui ont été trompés par la propagande du Parti communiste."


D’où l'importance d'avoir plus de pratiquants occidentaux participant à de telles activités. "Si un Chinois voit plus de pratiquants de Falun Gong occidentaux, il commencera à se demander pourquoi." "S'ils n'acceptent pas de dépliant cette fois-ci, peut-être en prendront-ils un la prochaine fois."a expliqué Nikolai.

Clarifier les faits est le seul objectif de nos activités

Mickel, un pratiquant de Pologne, informe les gens près du Bureau des Nations Unies à Vienne, le 18 septembre 2015.

Mickel, de Pologne, pratique le Falun Dafa depuis deux ans. Un jour, il a vu dans la rue un groupe de personnes ranger leurs affaires après une activité et qui se préparaient à partir. Il leur a demandé leur raison d’être là.


L’un d’eux lui a fait une brève présentation du Falun Dafa et lui a recommandé de lire le livre Zhuan Falun. Mickel l’a lu et il est rapidement devenu un pratiquant.


"Tous les partages lus à la conférence ont été bons et utiles pour moi," a dit Mickel.


Il a particulièrement aimé celui sur le projet "Ride to Freedom", qui lui a donné beaucoup d'encouragements pour sa propre cultivation. "Ils ont rencontré beaucoup d'obstacles au cours du périple "Ride to Freedom", a commenté Mickel. "Mais ils ont gardé leurs pensées droites, de sorte que tous les problèmes ont été finalement résolus."


Mickel a vite compris que peu importe le projet de Dafa auquel vous participez, l'objectif est toujours de permettre aux gens d'apprendre la vérité à propos du Falun Gong et la persécution.


"Ce projet-ci ou ce projet-là il n’y a pas de différences majeures. L’essentiel est de permettre aux gens de connaître la vérité," a conclu Mickel.


Décider de pratiquer le Falun Dafa a été une étape importante

Nads est un étudiant doctorant en mathématiques..

Nads, un pratiquant de Slovaquie est actuellement en doctorat de mathématiques à l'Université de Linz en Autriche. Il a appris Falun Dafa par un ami en 2008 et a beaucoup bénéficié de la pratique des exercices en termes de santé. Il a notamment mentionné le fait de mieux dormir.


Cependant, il hésitait à s'engager davantage dans la pratique .


Il a eu plus de contact avec les pratiquants après avoir emménagé à Linz et a participé à plusieurs reprises aux exercices en groupe.


Après davantage de réflexion et de discussions avec d'autres pratiquants, il a décidé que le Falun Dafa et ses principes de "Vérité-Bonté-Patience" étaient ce qu'il voulait. Prenant cette importante décision, Nads a entamé son chemin de cultivation en décembre 2014.


Nads a parlé de son expérience d'assister pour la première fois à une conférence de Fa. "Nous avons envoyé des pensées droites sur la place. Il y avait beaucoup de pratiquants autour de moi. La sensation était fantastique."


Nads recueillant des signatures pour mettre fin au prélèvement forcé d'organes en Chine devant le Bureau des Nations Unies à Vienne.


Assistant pour la première fois à la conférence de partage d'expérience, Nads a découvert chez lui des notions humaines telles que la paresse et la peur. Il a dit avoir aujourd'hui une meilleure compréhension de la mission d’un pratiquant. "Je n'ai pas participé à la promotion de Shen Yun Performing Arts auparavant, et viens juste de réaliser combien c'était important. Je souhaite pouvoir faire quelque chose pour promouvoir Shen Yun," a dit Nads.


"J'ai senti que j'avais trouvé mon être véritable"

Dianna de Slovaquie..

Il y a deux ans, les pratiquants de Dafa avaient tenu une campagne de signature à Bratislava, capitale de la Slovaquie. Dianna, enseignante en Beaux-Arts, avait alors signé le formulaire de pétition, et entendu pour la première fois parler de Falun Dafa.


Cependant, sa vie était assez mouvementée à l'époque, et son intérêt pour le Falun Dafa s'est quelque peu érodé.


Il y a six mois, elle a de nouveau rencontré des pratiquants lors d'un événement où ils ont présenté la discipline et fait la démonstration des exercices.


Dianna a remarqué le champ d'énergie paisible émanant d’eux et s'est sentie très à l'aise en leur compagnie. Elle a décidé de pratiquer le Falun Dafa, afin de comprendre la signification de la vie, être une meilleure personne et trouver la paix spirituelle.


"Six mois plus tard, ma vie a changé." a-t-elle dit, " Ce n'est plus aussi facile qu'avant, mais je suis beaucoup plus heureuse maintenant. Je peux davantage me concentrer, je peux aussi mieux faire face à beaucoup de choses. Je peux mieux communiquer et ne crains plus de parler aux gens à présent," a dit Dianna.


En parlant de la conférence de partage d'expériences, Dianna a dit: "Je me suis sentie pure et en paix pendant la conférence. Un sentiment que je cherchais depuis toujours. J'ai senti que j'avais trouvé mon être véritable."


Version anglaise :
Vienna: Practitioners Share Their Experiences of Cultivation

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.