Des dizaines d’habitants de Tianjin harcelés et arrêtés pour la poursuite de Jiang Zemin

Dans un effort pour empêcher les résidents de Tianjin de poursuivre Jiang Zemin, la police locale a récemment harcelé et arrêté illégalement plusieurs pratiquants de Falun Gong pour avoir exercé leur droit de poursuivre en justice l'ancien dictateur.


En date du 20 août 2015, 3552 pratiquants de Tianjin et des membres de leurs familles ont déposé des plaintes pénales contre Jiang. Depuis juin, des dizaines de pratiquants de nombreux quartiers de Tianjin ont été soit interpellés ou arrêtés par la police, et certains sont toujours détenus.


Voici une liste partielle des cas..


Cas dans le district d’ Hexi

Mme Zhang Shulan, 72 ans, a été convoquée au commissariat de la route de Youyi pour le dépôt de sa plainte contre Jiang. Elle a été libérée une heure plus tard.


M. Li Weili, 40 ans, a été arrêté par des policiers du commissariat de la route de Youyi et a eu son domicile saccagé. Il a été libéré plus tard ce jour-là.


Mme Ma, 74 ans, a eu sa maison cambriolée par la police du commissariat de Xiawafang. La police a essayé de l'arrêter mais a échoué.


M. Du Jingwei a été arrêté par des policiers du commissariat de Liulin le 25 juillet et a été illégalement détenu au centre de détention de Caozhuangzi pendant deux semaines.


Mme Wang Lichun été arrêtée et son domicile a été saccagé par le personnel de la division de sécurité intérieure de la ville de Tianjin et le commissariat du village de Taoyuan. Elle a été détenue pendant 15 jours après avoir poursuivi Jiang.


M. Guo Deyou, 78 ans, a été interrogé par des policiers du commissariat de la route de Youyi, à la fin juillet.


Mme Ma Shuying, a été interrogée et a eu son domicile fouillé par la police dans la nuit du 23 juillet 2015.


Cas dans le district de Dagang

Gao Fengxian et Liu Shouzhen ont été arrêtés par des policiers du commissariat de la ville de Taiping pendant le marché le matin du 16 juillet Ils ont été détenus depuis.


Mme Yu Hongying a été arrêtée avec une autre pratiquante et a été libérée le même jour.


Mme Sun Ti a été arrêté par des policiers du commissariat de Shengli dans la matinée du 22 juillet. Selon la police, elle a été interrogée par la division de sécurité intérieure du district de Dagang, et son cas a été envoyé au parquet. Elle a ensuite été détenue.


M. Han Tieqiang a été convoqué au commissariat de Binhai, dans la matinée du 23 juillet, et sa maison a été saccagée cette après-midi-là. M. Han a été depuis détenu au centre de détention de Dagang.


Mme Li Xiuju, la belle-mère de M. Han Tieqiang, a eu son domicile saccagé par des policiers du commissariat de Hongqilu le 29 juillet, et son mari a été détenu jusqu'à 20h00 ce soir-là.


Mme Liu Wenhua, a eu sa maison cambriolée par des policiers de la ville de Taiping, dans la matinée du 22 juillet; toutefois, Mme Liu n’était pas à la maison.


Mme Zhao Hongzhen a eu sa maison cambriolée par des policiers du commissariat de la ville de Taiping tandis que sa fille était seule à la maison. La police leur a montré un mandat de recherche vierge.


Cas dans le canton de Jinghai

M. Hao Runjun et son épouse Mme Yang Zhiling ont eu leur domicile fouillé à midi le 20 juillet par des policiers du commissariat de la ville Taitou. Le couple était alors au travail.


Cas dans le district de Baodi

M. Xing Junjie et Mme Tian Xiuyun ont été arrêtés par des policiers du commissariat de Baoping tout en envoyant leurs lettres de plainte pour poursuivre Jiang au bureau de poste. Leurs membres de la famille ont été interrogés cette nuit-là. M. Xing a été détenu pendant sept jours et Mme Tian a été hospitalisée pendant sa détention.


Cas dans le district de Wuqing

M. Kong Fanwei a eu son domicile saccagé par le personnel du commissariat de la ville de Chengguan dans la matinée du 9 juillet. La police lui a également montré la lettre qu'il a envoyée pour poursuivre Jiang.


M. Wang Hongxin a eu sa maison cambriolée et saccagée par des policiers du commissariat du village de Nancai l'après-midi du 21 juillet.


Mme Zhang Yifeng et M. Zhang Yuqi ont été harcelés et ont eu leurs maisons saccagées par la police le 21 juillet et 23 juillet.


Mme Wang Guiru a eu sa boutique saccagée par la police le 24 juillet Elle n’était pas à la maison à ce moment-là.

Version chinoise:
天津市诉江民众遭迫害情况
Traduit de l’anglais :
Dozens of Tianjin Residents Harassed and Arrested for Suing Jiang Zemin

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.