La prison de la province du Shandong interfère avec les visites de la famille d’un vieux père de 72 ans.

Le pratiquant de Falun Gong M. Huang Min a été détenu dans la prison de la province du Shandong ces 12 dernières années. Pendant ce temps, les autorités carcérales ont rendu difficile à sa famille de le voir, leur refusant parfois toute visite. L'épouse de M. Huang n'a pas été autorisée à le voir du tout parce qu'elle pratique le Falun Gong.


M. Huang, 72 ans, de la ville de Jiamusi, dans la province du Heilongjiang, a été arrêté et illégalement condamné à 20 ans de prison pour avoir passé des programmes d'information sur la persécution du Falun Gong à la télévision publique.


Les familles des fils et fille de M. Huang ont pris le train sur plus de 1600 Km pour lui rendre visite le 14 juillet 2015. Le garde a essayé d'empêcher la visite en exigeant que chaque couple produise son certificat de mariage. Sans certificat, le beau-fils et la belle-fille de M. Huang se sont vus refuser de lui rendre visite.


Les membres de la famille ont essayé de raisonner et de plaider avec le garde pour laisser les beaux-parents voir M. Huang, mais en vain.


Le garde a interféré avec la famille à nouveau en raccourcissant leur temps de réunion. Ils n'ont été en mesure de parler à M. Huang que pendant 20 minutes.


La fille de M. Huang a demandé au garde : « Ça ne fait que 20 minutes – que se passe-t-il » Le garde a déclaré que le temps de visite pour les détenus dans la 11 e division était de seulement 20 minutes, même si le règlement de la prison stipule des visites de 30 minutes.


Les 10 minutes supplémentaires pour parler à M. Huang étaient précieuses pour sa famille. C’était aussi la première fois que M. Huang et sa petite-fille de 11 ans se voyaient l’un l'autre. La fille et la petite-fille ont pleuré.


Torturé en prison

Pour essayer d’amener M. Huang à renoncer au Falun Gong, les gardiens l'ont battu, enfermé dans des petites cellules, isolé, et surveillé 24 heures sur 24 7 jours sur 7. M. Huang s’est mis en grève de la faim plus de 40 fois pour protester contre ces violences.


Récemment, 75 pratiquants ont été amenés à la prison de la province du Shandong.


Les gardes forcent aussi les pratiquants à effectuer du travail d'esclave. M. Huang a protesté et a dit : " Pratiquants de Falun Gong, N’y allons pas! "


D'autres pratiquants lui ont emboîté le pas, irritant les gardes qui ont alors tenté de forcer M. Huang à admettre sa faute. Mais M. Huang a répondu par une grève de la faim de protestation. Après plus de 10 jours de grève de la faim les gardes ont dû arrêter d'essayer de forcer M. Huang à se soumettre au ravail d'esclave.


Version chinoise:
家人探视七十二岁老人-山东省监狱百般刁难

Traduit de l’anglais :
Shandong Province Jail Interferes with Family's Visits to Their 72-Year-Old Father

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.