Renouer les liens avec le Maître

Salutations bienveillant Maître,
Salutations compagnons de pratique.


Je vis avec ma femme et nos deux jeunes enfants. Ils sont aussi des disciples de Dafa. Telle est la situation actuelle, mais cette situation a beaucoup changé ces quelques dernières années.


J'ai obtenu le Fa en mai 2007, et j'ai abandonné plusieurs habitudes malsaines peu de temps après. En février 2008, j'ai quitté mon emploi à temps plein que j'occupais avec bonheur depuis des années pour devenir un commercial à temps plein pour Epoch Times Montréal. Lorsque j'ai rejoint l'entreprise, il y avait deux commerciaux à temps plein pour les ventes chinoises. L'un d'entre eux ne parlait pas anglais, et l'autre personne était insociable au début. Il y avait aussi une commerciale à temps plein pour les occidentaux, qui était enceinte et qui devait accoucher en juin. Passer d'un travail bien rémunéré, structuré, dirigé, syndiqué à devenir son propre patron, avec un salaire uniquement basé sur la commission, et un travail de vente non structuré, on peut dire que cela a été une transition radicale. Mais avec l'orientation du Maître, l'invraisemblable est devenu réalité.


Lorsque j'ai rejoint l'entreprise, je n'avais même pas étudié Zhuan Falun deux fois complètement du début à la fin. Je ne comprenais pas et ne savais pas comment envoyer des pensées droites, et je ne comprenais pas vraiment comment un journal pouvait sauver les gens. Mais je savais que le Maître et le Fa étaient ce que j'avais attendu toute ma vie. Je me suis simplement dit que le Maître était le Créateur, et que tout dans Zhuan Falun était vrai. Cette foi a été une force motrice considérable pour toutes les années et les défis à venir. Je n'ai jamais regretté cet acte de foi. Bien au contraire, je le chérirai pour toujours.


Inutile de dire que ma cultivation personnelle faisait gravement défaut à bien des égards. Je faisais juste confiance au Maître de tout mon cœur et suivais ce que les autres disciples faisaient. La différence est que je n'avais pas de fondation solide profondément enracinée dans la cultivation personnelle, et que je ne comprenais pas complètement ces choses au début. Je faisais juste ce qui devait être fait. Mais bientôt, cela m'a rattrapé.


Au départ, ma femme et moi n'étions pas mariés. Comme tout jeune couple dans notre société occidentale, la plupart de nos amis ordinaires autour de nous n'étaient pas mariés et nous n'avions jamais discuté de mariage.


Peu à peu, nous avons commencé à étudier les conférences du Maître. Certaines nous ont aidés à comprendre l'importance du mariage.


Maître a dit:

"Qu’est-ce que les forces anciennes et l’ancien Univers considèrent comme étant le plus grave? La luxure et avoir une conduite discutable dans la relation entre homme et femme. C’est ce qu’ils considèrent comme la chose la plus grave. Dans le passé, quand quelqu’un avait violé ce précepte, il était jeté hors du temple et sa cultivation était totalement finie. Alors comment les divinités considèrent-elles cela maintenant? Savez-vous ce qu’elles ont dit dans les prophéties qu’elles ont laissées derrière elles? Elles ont prophétisé que tous les disciples de Dafa qui resteraient à la fin seraient ceux qui auraient maintenu leur pureté dans ce domaine. Autrement dit, ces choses sont pour elles extrêmement sérieuses. Quiconque viole les préceptes dans ce domaine, quiconque n'agit pas bien, alors les forces anciennes et toutes les divinités de cet Univers ne vous protégeront plus et vont toutes vous pousser en bas." ("Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la ville de Los Angeles")


et aussi :

"Donc vous devez faire attention à cela, en particulier les jeunes disciples de Dafa. Si vous n’êtes pas mariés, vous ne devez pas avoir de relations sexuelles et ceux qui sont mariés doivent encore moins faire l’erreur d’avoir des relations adultères. Les disciples de Dafa peuvent bien sûr se marier, lorsqu’ils cultivent et pratiquent dans la société ordinaire. Ce n’est pas un problème. Mais vous ne devez absolument pas faire d’erreurs dans ce domaine! Vous ne devez pas laisser les facteurs des forces anciennes et les êtres pervers exploiter vos failles et vous persécuter jusqu’au point où finalement vous ne pouvez plus cultiver et pratiquer. Alors vous aurez perdu votre chance et affinité."


Après avoir réalisé le problème d'être un couple non marié, ma femme et moi nous sommes mariés en juillet 2008. En mai 2009, notre fille est née. Elle est née au moment où le journal prenait significativement de l'ampleur, et juste avant les promotions intenses pour la vente des billets de Shen Yun. En tant que commercial indépendant, nouvellement mari et père, et passant le plus clair de mon temps dans les centres commerciaux à vendre des billets pour Shen Yun, il était pratiquement impossible de réussir au moyen des critères ordinaires. Mais les arrangements du Maître sont harmonieux et parfaits. Notre fille dormait habituellement un minimum de six heures par nuit alors qu'elle n'avait que six jours. Ainsi, malgré la pression et les épreuves, je pouvais passer beaucoup de temps et d'énergie à sauver les êtres.


Les mains guidantes et les arrangements du Maître étaient là. Tout ce que j'avais à faire était de croire, d'avoir confiance, et juste faire les trois choses, quoi qu'il arrive.


En tant que commercial pour Epoch Times, et avec peu ou presque pas de gestion au cours de ces années, j'ai décidé de la façon dont je gèrerai mon temps. C'était plus facile à dire qu'à faire, parce que je suis le principal soutien de notre famille. Parfois, les conjoints des commerciaux ont un bon travail dans une entreprise ordinaire, mais notre chemin était unique.


Nous avions alors environ 13 centres commerciaux qui étaient ouverts de 10h à 21h. Je passais presque toutes mes journées à travailler onze heures d'affilées et j'étais responsable d'aller chercher les billets et les pratiquants avant l'ouverture du centre commercial, puis de ramener les billets et les pratiquants tard dans la soirée. Il y avait peu de temps pour étudier le Fa ou envoyer les pensées droites. Ma femme prenait parfois le bus et le métro jusqu'en ville avec notre bébé afin que nous puissions avoir un repas rapide en famille dans le centre commercial. Dans les bras de ma femme, notre bébé regardait simplement la vidéo promotionnelle de Shen Yun, et les gens s'arrêtaient pour voir ce que le bébé regardait. Cela nous a donné de grandes opportunités pour présenter Shen Yun et vendre des billets.


Une fois de plus, le Maître avait fait des arrangements pour moi et je pouvais facilement les sentir et les voir.


En tant que commercial, aux périodes de pic des ventes de publicités, je ne passais presque pas de temps ou d'énergie dans les ventes. Mais encore une fois, le Maître avait prévu quelque chose pour moi et ma famille. Chaque année, après la promotion intense de Shen Yun, nous reprenions notre travail régulier en janvier. Bien que ce soit un mois très calme pour les ventes de publicités, nous avons signé de nombreux contrats, et le mois de janvier a toujours été un bon mois. En fait, c'était un de nos meilleurs mois, alors que tout le monde dans l'industrie de la publicité se plaignait du ralentissement des ventes après Noël. Encore une fois, il y avait de parfaits arrangements tout autour de moi, et je pouvais les voir.


Comme j'étais aussi impliqué dans la production, je travaillais à des heures tardives et passais des appels téléphoniques durant la nuit. Mon voisin tapait sur le mur pour me faire savoir quand je faisais trop de bruit. Mon bureau était dans ma chambre et ma femme ne pouvait pas dormir, car je passais de nombreuses heures en fin de soirée ou très tôt le matin à faire le travail des ventes. Elle ne pouvait pas bien se reposer et devait prendre soin du bébé seule durant toute la journée du lendemain.


Une fois j'ai rencontré la voisine qui vivait à l'étage au-dessous. Sa chambre était juste sous la mienne, laquelle était aussi mon bureau. Je voulais la sauver mais je ne savais pas comment. Nous avons commencé à parler et j'envoyais des pensées droites tout en pensant à combien je souhaitais qu'elle puisse être sauvée. Soudain, j'ai pensé à parler de mon travail et à lui clarifier la vérité du point de vue du journal. Cela a bien fonctionné. J'ai aussi dit que même si je devais travailler de longues heures, ça valait le coup. Puis elle m'a coupé brusquement la parole et a dit: "Oh, j'y suis! J'ai toujours pensé que vous aviez des troubles du sommeil, que vous étiez insomniaque, ou que vous aviez des problèmes de santé qui vous empêchaient de dormir." Elle avait l'air soulagé pour moi. J'ai su que j'allais bientôt devoir déménager.


Le Maître nous a donné des arrangements parfaits pour l'achat d'une maison, et tout s'est mis en place parfaitement. Notre nouvelle maison requiert très peu d'entretien, avec de faibles impôts, et se trouve à cinq minutes de chez mes parents. Mes parents nous ont toujours beaucoup aidés et ont soutenu notre dévouement aux projets de Dafa.


Cependant, déménager prend du temps et les ventes ne pouvaient pas attendre. Aussi, j'ai été encore plus occupé qu'avant, sans avoir même le temps de tondre la pelouse. Cette première année, notre pelouse n'a pratiquement pas poussé pendant environ six semaines. Je n'avais jamais vu ça auparavant. Je savais encore une fois que le Maître prenait soin de tout.


Bien que j'ai acquis de l'expérience dans les projets et en faisant les trois choses, je ne regardais pas toujours à l'intérieur, et je ne faisais pas les exercices de façon régulière. Je négligeais ma cultivation personnelle car j'étais très occupé. Bien sûr, cela ne pouvait pas durer éternellement.


Notre fils est né en octobre 2011. Il s'est réveillé plusieurs fois par nuit pendant environ un an. Nous étions vraiment fatigués et ma femme trouvait plus difficile de s'occuper des enfants pendant que je me concentrais sur le journal. Pourtant, nous avons persévéré. En dépit de la pression supplémentaire, je faisais ce que j'avais toujours fait. Je faisais la promotion de Shen Yun quand je le pouvais, et j'essayais aussi d'équilibrer les choses avec la vente de publicités.


Plusieurs contrats importants à long terme étaient en cours en novembre et décembre de l'année 2011. La plupart devaient être signés en janvier ou février. Lorsque début 2012 est arrivé et que Shen Yun s'est terminé à Montréal, mon partenaire et moi nous sommes concentrés sur la conclusion de tous ces contrats. Aucun d'eux n'a été signé. J'ai pensé que c'était juste un autre test, comme j'avais dû en affronter depuis le premier jour. J'ai pensé que puisque les choses ne fonctionnaient pas bien, je devais élever mon niveau. J'ai commencé par aller très tôt au travail pour faire les exercices chaque jour, et j'ai augmenté mon étude du Fa à presque deux conférences par jour. J'ai passé plus de temps à envoyer des pensées droites pour éliminer les obstacles et sauver les êtres vivants. J'ai également regardé à l'intérieur et fait en sorte que mon cœur ne vacille pas malgré la pression et les incertitudes. J'ai conservé ce nouveau rythme pendant plusieurs mois sans presque aucune vente de publicité. Il semblait que plus j'essayais, moins cela marchait, et que plus je faisais d'efforts, moins j'obtenais de résultats. J'ai même tenté d'être totalement insensible et détaché des résultats, mais toujours, il n'y avait pratiquement rien. Après plusieurs mois d'intenses efforts sans presque aucun résultat, j'ai rendu la situation financière difficile pour l'entreprise malgré le vœu que j'avais fait de contribuer à la faire croître. Aussi, en tant que principale source de revenus de notre foyer, ma femme et moi étions inquiets de ne pouvoir continuer à payer les factures.


Après avoir travaillé à Epoch Times de Montréal pendant plus de quatre ans et m'être investi corps et âme dans le projet, j'ai du prendre une des décisions les plus douloureuses de toute ma vie. J'ai pris un congé d'un an, m'assurant de ne devoir aucun argent. À la fin de l'année, je ne suis pas revenu comme commercial à temps plein.


J'avais formé une idée fausse que la fin justifie les moyens, et que tant que je vendais des annonces ou des billets pour Shen Yun, ma cultivation personnelle pouvait être négligée. Cela durait depuis des années. Mais tôt ou tard, cela allait me rattraper.


Le Maître nous a enseigné:


"Faites grandir solidement votre gong, élevez-vous sans cesse, assimilez-vous à la nature de l’univers et alors seulement vous parviendrez en haut." (Zhuan Falun)


Le Maître a aussi enseigné:

"Peu importe les épreuves ou les péripéties par lesquelles les disciples de Dafa sont passés au long du chemin, rétrospectivement, ce n’était qu’une sorte d’épreuves dues au démon. Cela vous a rendus plus mûrs et vous a aidés à enlever vos attachements humains dans le processus, culminant dans votre progression vers la plénitude parfaite. C’est le chemin que vous avez parcouru. En regardant en arrière, vous verrez que tel a été le cas." ("Enseignement de la Loi à la conférence de New York, 2008")


Je souhaite que d'autres puissent apprendre de mes erreurs et ne pas négliger leur cultivation personnelle tout en ne négligeant pas leurs responsabilités de faire les trois choses.


Pour la première fois, ma foi n'a pas seulement été testée, mais profondément ébranlée. Je ne savais pas quoi faire. C'était étrange, parce que j'avais toujours su que si je faisais ce qui devait être fait, tout allait disparaître après que le test soit passé. Je faisais les trois choses, mais je ne pouvais pas aller de l'avant, et je ne pouvais plus sentir les arrangements du Maître autour de moi. Je n'arrivais pas comprendre ce qui se passait. Maintenant, quelque chose d'autre devait arriver et je n'avais aucune idée de ce que c'était.


Après avoir quitté le journal en juin 2012, j'ai ouvert une entreprise de garderie chez nous. J'ai aussi travaillé dans une entreprise ordinaire près de la maison. J'ai débuté au bas de l'échelle, mais peu de temps après on m'a offert une promotion en tant que commercial. J'ai accepté le poste afin de joindre les deux bouts.


Mon nouveau patron voulait des résultats et était uniquement axé sur l'argent. Il a vu que je n'étais pas un commercial comme les autres uniquement motivé par l'argent, aussi il a voulu m'épuiser. Une fois, il l'a même admis. Il a dit qu'il voulait voir comment je réagirais sous une pression intense, pour voir si je voulais faire plus d'argent, ou si je craquais sous la pression. Il savait que je me moquais de l'argent, et il voulait un employé qui ne s'en moque pas.


Quelques mois plus tard, la pression est tombée sur moi. Je me suis senti paralysé par le stress et l'anxiété. Assis à mon bureau, je ne savais pas comment traiter les choses. Même pour de nombreux aspects personnels, les choses étaient extrêmement difficiles. Je n'arrivais plus à travailler. J'ai appelé le département des ressources humaines, et on m'a demandé de voir un médecin et de tout expliquer. Le médecin a dit que je vivais une dépression liée à l'anxiété, et il m'a mis en arrêt pendant six mois.


Durant ce temps, j'ai regardé à l'intérieur pour voir pourquoi j'avais les symptômes de cette maladie. Une nuit, alors que j'écrivais mon partage 2014, j'ai regardé la photo du Maître sur le mur et lui ai demandé: "Pourquoi?" À ce moment, tout est devenu clair. J'ai réalisé que j'avais cessé de parler au Maître pendant environ deux ans. Je n'arrivais pas le croire.


Lorsque j'ai réalisé que j'avais cessé de parler au Maître, je crois que je n'ai jamais autant pleuré de ma vie. C'était pénible de voir que j'avais fermé la porte à l'Etre le plus magnifique qui fait tout pour nous, et que je n'avais même pas réalisé que j'étais celui qui avait fermé la porte de la communication. Je suis tellement désolé Maître.


J'ai alors commencé à parler à l'image du Maître tout en pleurant, et toutes les réponses sont arrivées dans ma tête. J'ai tout compris clairement. J'ai compris que je devais échouer à ce moment-là. Si j'avais toujours réussi, certains attachements graves n'auraient pas été enlevés, comme la peur de perdre la face devant les compagnons de pratique, le doute, frayer mon propre chemin, être plus équilibré, ne pas aller aux extrêmes, l'humilité etc ... En d'autres termes, mettre ma cultivation personnelle à niveau afin de mieux faire les trois choses. C'était le chemin que je devais prendre et à travers lequel je devais cultiver. Au cours de cette communication avec le Maître, je n'entendais pas Sa voix, mais j'obtenais directement les réponses dans mon esprit. J'ai pensé aux gens que je sauvais, aux billets de Shen Yun que je vendais à travers mon nouveau travail, et aux affiches que je mettais en place, et j'ai compris que je devais être là à ce moment, que ces vies avaient besoin de moi ici, et que tout ceci faisait encore partie des arrangements du Maître.


Après avoir compris, je me suis concentré sur la cultivation, les exercices et l'étude du Fa sur une base quotidienne. Essentiellement, la cultivation personnelle que j'avais négligée pendant si longtemps. Cela m'a progressivement donné de plus en plus de force et de confiance. Je m'assure aujourd'hui de méditer et d'étudier le Fa chaque jour. Maintenant, grâce à Dafa et au Maître, je suis de nouveau en bonne santé. Je me sens beaucoup plus calme et positif, et je peux davantage m'impliquer solidement dans le salut des êtres. J'ai également décidé de retourner à l'école dans un domaine qui est stable et bon pour l'environnement, et qui me permettra d'avoir du temps pour faire les trois choses.


Cela me rappelle quand j'ai appris à mon enfant à faire du vélo. Au début, l'enfant sait que je suis avec lui. L'enfant peut sentir ma main qui le soutient, et il sait que je le tiens si quoi que ce soit arrive. Après un certain temps, quand il est plus solide, j'enlève ma main, mais je cours à côté de l'enfant, toujours prêt à le rattraper si nécessaire.


Je me suis rendu compte que c'est similaire à la façon dont le Maître nous a aidés dans la cultivation. Au début, je faisais l'effort sans douter que les mains du Maître étaient là. Finalement, il a dû lâcher un peu. Mais il a fait en sorte que j'aille dans la bonne direction et que je sois en sécurité. Je suis tombé et j'ai été ébranlé, mais maintenant tout va bien et je fais les trois choses, et ma cultivation personnelle est beaucoup mieux qu'avant.


J'ai depuis ré ouvert mon cœur au Maître. Je ne savais même pas qu'il s'était quelque peu fermé. J'étais sûr qu'il était encore ouvert. Je peux maintenant vraiment comprendre la pureté et la sainteté de Dafa. Je ne cours plus partout en étant très occupé et en disant que c'est bon mais sans l'appliquer à moi-même. Dafa me purifie constamment, me régénère, m'aide à me renforcer, et m'aide à vivre une vie propre et plus saine.


Peut-être que d'autres sont devenus craintifs ou ont été blessés dans le processus de leur cultivation. Peut-être que certains sont devenus méfiants suite à une épreuve ou un échec important. Peut-être que certains ont eu leur confiance ébranlée. Dans tous les cas, s'il vous plaît ayez pleinement confiance en Maître, parlez au Maître avec un coeur sincère, je sais que quoi qu'il arrive, Il est toujours là. Ses arrangements sont toujours là, même si parfois nous ne pouvons pas ni les voir ni les sentir. Ils sont harmonieux et impeccables. Maître fait tellement pour nous.


Les occidentaux L'appellent Maître et les Chinois L'appellent Shifu. On m'a dit que c'est une combinaison de deux mots, Père et Enseignant. Je trouve cela tout à fait approprié.

Merci bienveillant Maître! Merci compagnons de pratique!


Version anglaise :
Renewing the Bonds with Master

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.