Un descendant des Medicis voit dans l’Art de Zhen Shan Ren un message d’espérance

FLORENCE- Avec l'ouverture de l'exposition L'Art de Zhen Shan Ren, porteuse des valeurs universelles de vérité, compassion et tolérance, un public venu nombreux a assisté à l'inauguration d'une nouvelle "série spéciale" d’œuvres plus spécifiquement destinées aux Galeries ou musées.


Satue de Bouddha à l’entrée de L’Art de Zhen, Shan, Ren, exposé à la Galerie Aria de Borgo ss. Apostoli, à Florence.(Marius Iacob/Epoch Times).

Le tableau 'Monter avec Joie l’échelle vers le Ciel de Jing Wang dévoilé au public pour la première fois (Marius Iacob/Epoch Times)

Parmi les invités d’honneur assistant à l’inauguration, le Prince Ottaviano de Medici de Toscane, descendant de la famille des Médicis, a vu dans l’Art de Zhen Shan Ren un message d’espérance.

Parmi les invités d’honneur assistant à l’inauguration le Prince Ottaviano de Medici de Toscane, descendant de la famille des Médicis (Marius Iacob / Epoch Times)

Je suis vraiment surpris par cette exposition a déclaré le Prince de Medici, elle représente la sagesse fondamentale de l'humanité, des principes universels, de l'élévation, de la conjonction entre l’universel et le particulier, entre le ciel et la terre.


Le Prince Ottaviano s'est fait le champion d'un retour à l'art traditionnel du seizième siècle à travers la fondation de l'Académie Medicea à Florence: l'artiste doit apprendre vraiment la peinture ancienne s'il veut apprendre à peindre, et les académies actuelles ne l’enseignent pas, a-t-il dit, par conséquent il devient d'une importance fondamentale de connaître les fondements techniques, philosophiques, anatomiques et spirituels qui se cachent derrière le style de la Renaissance.


Selon lui il y a aujourd'hui une culture de masse "folk-tribale" qui, en glorifiant la danse et les beuveries, est en train de faire disparaître la culture traditionnelle et immatérielle de l'artiste, surtout à Florence."


Voir quelque chose réalisé en termes supérieurs ascétiques comme moyen de sauver les débuts de l'art ancien, rentre dans le plan de requalification de la ville voulu par Ottaviano de Médici.


En outre, la communication entre valeurs communes et une possible collaboration future avec les artistes pourrait être une voie de sortie importante pour Florence et peut-être, à y regarder de plus près, la perspective d' apporter une nouvelle renaissance à la Chine.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.