Quelques retours de pratiquants occidentaux suite à la conférence de partage d’expériences 2015 à New York

Plus de 8000 pratiquants de Falun Dafa de plus de 50 pays ont participé à la Conférence de Partage d’Expériences de Falun Dafa 2015 au Centre Barclays de Brooklyn, New York, le matin du 14 mai. Ils ont partagé leur processus d'améliorer leur caractère en suivant les principes du Falun Dafa.


Voici quelques retours de pratiquants occidentaux après avoir assisté à la conférence.


Un médecin californien: La communauté médicale doit être informée sur les atrocités de prélèvement d’organes en Chine.

Alejandro, médecin en Californie, a assisté à la conférence de New York City, le 14 mai.


"J’ai commencé à pratiquer Falun Dafa en avril 1999. Je suis venu ici en cette occasion spéciale pour apprendre des expériences des autres," a déclaré Alejandro, un médecin de Californie ayant assisté à la conférence le 14 mai, et rentré chez lui, le soir même.


Il a poursuivi : " Il y a deux aspects du Falun Dafa : cultiver le cœur et pratiquer les exercices. J’ai appris les principes d’Authenticité-Bonté-Patience et les applique dans ma vie quotidienne. La pratique me donne beaucoup d’énergie. Je peux travailler dur sans me sentir fatigué comme je l'étais auparavant."


Questionné sur le massacre approuvé par l'état de pratiquants de Falun Dafa pour leurs organes en Chine, il a déclaré qu’il "essayait de sensibiliser sur les abus des greffes d’organes aujourd’hui. Il existe une organisation internationale appelée Médecins Contre le Prélèvements Forcé d’Organes (DAFOH). Je suis membre de cette organisation. Je pense qu’il est très important d’éveiller les consciences sur ce point, non seulement parmi le grand public, mais aussi au sein de la communauté médicale."


"De nombreux médecins n’en ont pas entendu parler. C’est le plus grand abus, non seulement des droits de l’homme et de la médecine de transplantation mais aussi une violation de l’éthique, perpétré dans le monde d’aujourd’hui. Ceux qui sont impliqués incluent l’armée, les politiques et les professionnels du milieu médical. Cependant la communauté médicale joue un rôle majeur en commettant ce crime en Chine."


Interrogé sur les organisations qu’il avait réussi à contacter et quelles étaient leurs réactions, il a répondu : " J’éveille les consciences dans ma communauté locale, y compris dans mon hôpital. J’ai écrit quelques articles pour partager avec la communauté médicale à propos des abus en Chine. J’en ai informé le membre du Congrès de ma circonscription et la législature d’état. Ils ont été vraiment choqués et ont mis du temps à le croire. Beaucoup d’entre eux voulaient aider, bien que parfois, ils ont l'impression de ne pas avoir suffisamment de pouvoir pour y apporter un changement. Chaque petite chose est importante. Plus de personnes en entendront parler, plus puissante sera la réponse pour condamner cela en Chine."


Un couple d’Écosse : Aider les gens à être informés sur la persécution du Falun Dafa en Chine.

Rosemary et Stephen Byfield d’Edimbourg, Royaume-Uni

Rosemary et Stephen Byfield d’Édimbourg ont assisté à la conférence, le 14 mai. Rosemary a commencé à pratiquer Falun Dafa en juin 1999, un mois avant que le régime communiste chinois ne lance sa brutale campagne de persécution.


En 2002, Stephen s’est rendu à Pékin avec trois autres pratiquants du Royaume-Uni afin de protester contre la persécution. Ils avaient prévu de déployer des bannières avec les mots "Falun Dafa Hao [Falun Dafa est bon !] " sur la Place Tienanmen, mais la police les a arrêtés à leur hôtel la veille, les a détenus pendant une journée, puis les a rapatriés au Royaume-Uni.


" Nous avons discuté avec des gens dans les cafés et constaté que beaucoup d’entre eux n’étaient pas au courant concernant Falun Dafa. Ils ont été choqués d’apprendre la persécution en Chine," a dit Rosemary.


Stephen a mentionné que la veille de la conférence, ils ont rencontré un jeune chinois qui avait été trompé par la propagande du Parti communiste chinois, visant à inciter à la haine envers le Falun Dafa et obtenir le soutien du public pour leur campagne de répression. Il a dit :" Je me suis senti triste pour lui qui avait été trompé par les mensonges du Parti et avait des incompréhensions à propos du Falun Dafa. Nous devons continuer à éveiller les consciences."


Un pratiquant de New York: " C’est une terre pure"

Seth Holehouse, un pratiquant de Falun Dafa de New York

"C’est toujours rafraichissant et encourageant d’assister à la conférence. Il est bon de voir autant de pratiquants d'un peu partout, y compris quelques vieux amis. C’est une terre pure," a déclaré Seth Holehouse de New York, qui pratique Falun Dafa depuis dix ans.


Mark Cnuddle, d’Alabama

Mark Cnuddle, d’Alabama a déclaré que la première intervention à la conférence l’avait marqué. Ce pratiquant a expliqué qu'il n'avait agi en accord avec les principes du Falun Dafa qu'une partie du temps, comme si c’était un travail. Mark a déclaré : " Je sais maintenant que je dois pratiquer plus diligemment. J'ai l'impression d'avoir pratiqué à temps partiel. Dorénavant je vais m'y mettre à plein temps."


Carita Zoupounidou de Suède a commencé à pratiquer Falun Dafa en 1998.

"Je suis encouragée par le partage des compagnons de pratique. Au cours de ma première année de pratique de Falun Dafa, j’étais très diligente. Après cela, je me suis relâchée, étant seule pratiquante dans une petite ville. Récemment, j’ai vraiment essayé de rattraper. Nous sommes allés dans une ville plus importante et j’ai trouvé de nombreux pratiquants. Nous avons régulièrement une étude de groupe" a partagé Carita Zoupounidou de Suède.


Version anglaise :
Western Practitioners Recount 2015 New York Experience Sharing Conference

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.