Que nous ont appris les procès de Nuremberg ?

Il y a eu de nombreux moments à glacer les sangs lors des procès de Nuremberg en 1945 et en 1946, lors desquels de nombreux haut fonctionnaires nazis ont été punis pour avoir persécuté des millions de Juifs innocents.


Le nettoyage ethnique des Juifs était une politique nazie, mais les hauts responsables nazis ont affirmé tout ignorer du génocide. Il serait très difficile de prouver qu'ils avaient signé des documents approuvant le massacre des Juifs.


Cependant, Thomas J. Dodd, le conseiller exécutif du procès, a présenté le crâne d'un homme polonais qui avait été pendu. Le crâne avait été trouvé sur le bureau du directeur du camp de concentration, Karl-Otto Koch. Il l'utilisait comme presse-papiers.


Les juges, les journalistes et bien d'autres ont été horrifiés. Comment les Nazis avaient-ils pu être si cruels ? Ce seul élément de preuve a totalement éclipsé la défense. Même les plus éloquents des officiers nazis n'ont pu échapper à leurs responsabilités.


Des actes criminels en deçà du seuil de ce qui définit l'humanité ne devraient jamais être tolérés. Là est la ligne qui sépare les hommes des démons.


Les procès de Nuremberg ont pris fin sur un verdict de 250 pages. Les actes pervers commis par les nazis dans les camps de concentration ont été condamnés par les gens du monde entier.


Aujourd'hui la persécution du Falun Gong dans les prisons chinoises, les centres de détention et les centres de lavage de cerveau est peut-être encore plus brutale que le génocide commis par les nazis. Le Parti communiste chinois est allé jusqu'à tuer des pratiquants pour leurs organes et les vendre pour le profit.



Version anglaise : What Did the Nuremberg Trials Teach Us?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.