Des touristes chinois en France : "Les pratiquants de Falun Gong sont l'espoir de la Chine ! "

Plus d'un million de touristes chinois visitent Paris chaque année. Beaucoup d'entre eux choisissent de quitter le Parti communiste chinois (PCC) dès qu'ils apprennent les crimes que le PCC a commis contre les pratiquants de Falun Gong.


En France, les pratiquants clarifient inlassablement les faits concernant la persécution du Falun Gong en Chine depuis plus de dix ans sur différents sites touristiques. Beaucoup de touristes chinois comprennent et choisissent de démissionner du PCC pour avoir une conscience propre et un meilleur futur.

Des touristes chinois lisent les panneaux d'information déployées près de la Tour Eiffel .


Les pratiquants de Falun Gong sont l'espoir de la Chine

Un homme dans les 70 ans a dit à une pratiquante : "Comme je le vois, les pratiquants de Falun Gong sont l'espoir de la Chine. Tous sont de bonnes personnes qui risquent leurs vies pour apprendre aux gens les véritables faits concernant la persécution. Je vous admire. Les mensonges du PCC n'ont plus d'effet. Je souhaite le meilleur à votre Maître. Falun Dafa est bon !"


Un couple dans la soixantaine a écouté attentivement et a dit : "Vous dîtes bien ! Nous avons vécu des années dans la peur des mouvements politiques du PCC. Il n'y a plus de dignité humaine. Je dirais à mes amis et connaissances ce que vous m'avez dit. Vous êtes l'espoir de la Chine.


Deux hommes dans la trentaine ont dit à un pratiquant : "Nous avons lu les Neuf Commentaires sur le Parti communiste, et nous avons contourné le grand parefeu pour lire Epoch Times en ligne. Vos infatiguables efforts nous permettent de réaliser les faits et nous montre qu'il y encore de l'espoir pour la Chine. Continuez. Nous vous soutenons !”


Des touristes chinois se proposent pour distribuer des brochures de Falun Gong

Un guide a pris une copie du journal tendu par une pratiquante, s'est retourné et a dit à son groupe de touristes : "Regardez, un journal avec les véritables faits. Chacun devrait en ramener une copie à la maison. Tous se sont précipités pour en avoir une. Une femme d'une quarantaine d'années en a pris tout un paquet et a dit : "Je vais vous aider à les distribuer !"


De nombreux touristes n'ont guère besoin de persuasion pour quitter le PCC et ses organisations de jeunesse. "une fois que vous aurez lu le journal, n'oubliez pas de démissionner pour votre sécurité" Comme 18 millions de personnes l'ont déjà fait. "Laissez-moi vous aider à démissionner a dit une pratiquante à un homme âgé." L'homme a répondu "Oui, oui, Merci !" Puis il est parti en souriant.


"Avez-vous lu ce journal ?" a demandé la bénévole à un autre touriste ? il est rempli d'informations sur les crimes du PCC. Ceux qui connaissent la vérité ont démissionné. Êtes-vous membre du PCC ? Pourquoi ne pas démissionner sous un pseudonyme ? "Bien-sûr, allez-y, et je ferai circuler le journal après l'avoir lu" a répondu le touriste.


Un ancien membre du PCC : démissionner est un must !

Un pratiquant discutait avec un ancien membre du PCC des crimes du régime contre la population chinoise ces dix dernières années. L'homme acquiesçait de la tête et a déclaré "Je connais intimement beaucoup des choses dont vous parlez. Quitter le PCC est un must." Il a remercié le pratiquant après avoir démissionné.


Des dizaines de personnes démissionnent pendant une pause déjeuner

Des groupes de touristes chinois sont passés devant la table des pratiquants près de la Tour Eiffel. Une pratiquante s'est adressée à une mère et sa fille : "C'est une bénédiction que de pouvoir voyager à l'étranger et d'apprendre la vérité." Après l'avoir écoutée, toutes les deux ont démissionné.


Beaucoup d'autres se sont approchées pour écouter. La pratiquante a élevé la voix et leur a appris comment le PCC prenait les organes de pratiquants de Falun Gong encore vivants pour d'obscènes profits. Elle leur a dit que même les avocats en Chine osant défendre des pratiquants étaient incarcérés et torturés. Une vingtaine d'autres touristes ont aussitôt choisi de démissionner.


Après qu'une pratiquante ait expliqué les faits à trois familles, tout le monde a quitté le PCC; La bénévole a aidé presque 60 personnes à démissionner à l'heure de la pause déjeuner ce jour là. Elle a expliqué : "Une fois qu'ils comprennent les faits, la plupart des jeunes ont le sens de la justice et ils quittent le PCC et ses organismes affiliées." Seulement cette année, la pratiquante a aidé près de 5000 personnes à démissionner.


Un touriste veut aider

Un homme a demandé un poster à un pratiquant. Il l'a tenu bien haut face à un grand groupe de touristes chinois devant un centre commercial afin qu'ils puissent tous apprendre les faits sans avoir à venir à la table des pratiquants.


Un autre homme a dit au pratiquant : "J'ai appris à utiliser le logiciel pour contourner le parefeu et lire les faits concernant le Falun Gong. Si j'avais du temps libre, j'aimerais être bénévole comme vous. Beaucoup de gens dans ma famille sont morts dans les campagnes de persécution successives du PCC. Les membres du PCC sont des démons qui appartiennent à l'enfer."


L'atrocité de prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants

Après avoir entendu un pratiquant clarifier les faits, trois hommes ont déclaré : "Nous avons lu vos journaux. Je crois que les fonctionnaires corrompus ont transféré l'argent qu'ils ont détourné à l'étranger, mais je ne pense pas qu'ils aient prélevé des organes sur des personnes vivantes et les aient vendus pour les greffes."


Le pratiquant a expliqué patiemment : "Beaucoup de gens comme vous pensaient que le prélèvement d'organes à vif n'était tout simplement pas possible. Mais des organisations internationales de droits de l'homme en ont prouvé la véracité. Des patients en Chine peuvent recevoir des organes compatibles en l'espace d'une ou deux semaines, alors que dans d'autres pays il faut attendre des années. La Chine est devenue la première destination du monde pour le tourisme des greffes. C'est un mal sans précédent sur cette planète et qui sera puni. Quittez le PCC pour assurer votre futur."


D'autres touristes avaient du mal à y croire : "Le PCC est coupable d'un crime immense en prélevant ainsi des organes !" "Honte au Parti" Neuf d'entre eux ont quitté le PCC.


Un guide aide ses touristes à démissionner

Un guide a dit à une pratiquante qu'il avait déjà démissionné. Cette dernière l'a encouragé : "Dites à vos touristes de démissionner eux aussi. Vous serez béni en assurant leur sécurité." Il a souri et accepté.


Il a attendu que les touristes de son groupe se rassemblent et leur a dit : "Le Falun Gong est bon ! Quittez le PCC et ses organisations affiliées pour votre sécurité. Le PCC est cuit !" Certains ont levé le pouce à son intention et beaucoup ont démissionné avec joie.

Version anglaise :
France: "Falun Gong Practitioners Are the Hope of China," Say Chinese Tourists in Paris

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.