La politique du parti contre l'éveil des consciences. Que nous disent les panneaux d’affichage en Chine ?

Bien que la campagne du Parti de diffamation du Falun Gong ne soit plus aussi répandue qu’elle l’a été dans les journaux et à la télévision chinoise, sa politique de persécution reste toujours en vigueur.


Elle continue à présent sous un secret accru, tendance identifiée par ce site Internet. La propagande du Parti se diffuse désormais à un niveau plus local, par exemple sur les panneaux d’affichage communautaires contrôlés par les représentations du parti aux plus bas niveaux.


Le 65ème anniversaire du jour où le Parti communiste chinois (PCC) a pris le contrôle de la Chine, des sources en Chine rapportaient que des documents calomniant le Falun Gong étaient placés bien en vue sur les panneaux d’affichage contrôlés par le Parti dans de nombreuses localités à travers le pays. (Le 1er octobre est la fête nationale en Chine, le jour anniversaire de la dictature du Parti)


De récents messages anti-Falun Gong semblent être repris d’anciens matériaux de propagande du Bureau 610. (Le Bureau 610 est chargé d’exécuter les politiques de persécution du PCC. Les mesures prises au niveau des panneaux d’affichage communautaires le sont souvent sous les ordres du Comité des Affaires politiques et légales et autres agences administratives du Parti.)


Toutefois, la base (le niveau d’où viennent ceux qui maintiennent et lisent les panneaux d’affichage communautaires) se trouve être là où les effets positifs des efforts de clarification des faits des pratiquants de Falun Gong sont le plus visibles.


Les contenus récents d’un échantillonnage de 29 panneaux d’affichages communautaires dans une même région offrent un aperçu de la façon dont la politique de persécution s’oppose à l’éveil des consciences au niveau de la base. (Ces 29 tableaux d’affichage apparaissent aux plus bas niveaux du Parti, ceux qui ont les branches les plus nombreuses : les bureaux de rue et les comités résidentiels dont le travail consiste à maintenir des registres sur chaque citoyen.)


Une étude non scientifique mains néanmoins parlante

L’auteur de cet article a visité 29 panneaux d’affichage : quatre tenus par des bureaux de rue et 25 par des comités résidentiels. Ce simple échantillonnage aléatoire a révélé que l’information sur seulement quatre des panneaux d’affichage calomniait le Falun Gong (14% de l’échantillon) Sur les quatre panneaux suivant la politique de persécution du Parti, trois étaient contrôlés par des comités résidentiels et seulement un par un bureau de rue.


Autrement dit, un sur quatre panneaux d’affichages du bureau de rue suivait la politique de persécution (25%), tandis que trois des 25 comités résidentiels le faisaient (12%). Les comités résidentiels se rangent un niveau au-dessous des bureaux de rue dans la hiérarchie du Parti.


Ce petit exemple suggère que plus bas vous descendez dans la hiérarchie du Parti – plus le niveau est populaire – plus il est probable que les gens défient la politique officielle de persécution. Ceci est selon nous, une tendance qui peut être observée à travers toute la Chine et attribuée aux efforts persistants des pratiquants pour clarifier les faits de la persécution.


Voici un exemple de lettres que les pratiquants ont écrit à leur comité résidentiel local qu’ils ont remis à la fois au Bureau du Parti et à ses voisins.

Cher(e) Monsieur /Madame au Comité résidentiel :

Salutations. Vous avez affiché des contenus calomnieux à propos du Falun Gong et annoncé des récompenses pour ceux qui dénoncent des pratiquants. Nous avons retiré l’information calomnieuse, mais vous continuez à en afficher d’autres.


Peut-être ignorez-vous ce que cela entraîne. Nous pensons que c’est parce que vous ne savez pas la vérité à propos du Falun Gong. Ce mois de Novembre 2014, le Falun Gong s’est déjà diffusé dans plus de 100 pays sur cinq continents. Plus de 100 millions de personnes de par le monde pratiquent le Falun Gong. Ils sont issus de tous les milieux et de différentes ethnies.


Les valeurs de Vérité-Bonté-Tolérance sont approuvées dans le monde entier, sauf en Chine. Ces principes auraient été ce dont nous Chinois aurions dû être les plus fiers s’il n’y avait pas la persécution.


La persécution du Falun Gong en Chine est une politique irrationnelle, causée par la peur qu’a le Parti de voir le grand nombre de citoyens qui le pratiquent. Beaucoup de ces pratiquants se sont débarrassés de leurs mauvaises habitudes et sont devenus de bonnes personnes qui bénéficient à notre société.


Malheureusement, le PCC a commencé une persécution longue de 15 ans. Plus de 3500 morts ont été confirmées. Jusqu’au prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant a été confirmé par des enquêtes indépendantes.


Savez-vous, si de mauvaises personnes dénoncent des pratiquants de Falun Gong, quel mal cela causera aux pratiquants et à leurs familles ? Nous sommes tous des voisins. On récolte ce qu’on sème, c’est une vérité immuable. Beaucoup de gens dans notre ville qui ont persécuté le Falun Gong ont déjà été confrontés à la malchance, souvent très gravement.


Nous espérons que vous ferez le bon choix, pour votre famille et vous-mêmes, après avoir appris la vérité à propos du Falun Gong et de la persécution. Merci.

Version anglaise :
Party Policy vs People's Conscience: What Do Community Bulletin Boards in China Tell Us?

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.