Chine - Des avocats des droits de l’homme portent plainte contre un policier pour l’emprisonnement irrégulier de pratiquants de Falun Gong

Moins de huit mois après que plusieurs avocats des droits de l’homme aient attiré l'attention internationale pour avoir demandé justice pour leurs clients pratiquants de Falun Gong dans la province du Heilongjiang, une scène similaire s’est produite à environ 1600 km dans la ville de Sanhe, province du Hebei.


Six avocats de la défense ont déposé le 15 novembre une plainte commune contre un policier de Sanhe pour l'emprisonnement de leurs quatre clients pratiquants au-delà du terme autorisé par la loi.


Selon deux des avocats interviewés par NTD, une station de télévision indépendante basée aux États-Unis, il n’existe pour commencer aucune loi interdisant la pratique du Falun Gong; par conséquent, le système judiciaire n'a pas de base juridique pour poursuivre leurs clients. Ils ont également souligné que leurs clients n’auraient jamais dû être arrêtés pour avoir exercé leur droit constitutionnel à la liberté de croyance.


Un des avocats, Wang Wu a déclaré : " Ma cliente a été maintenue dans une prison noire [des installations de lavage de cerveau extra-légales] pendant environ deux mois sans procédure régulière. Pendant des mois sa famille n’a pas su où elle se trouvait. C’est un emprisonnement irrégulier, en absolue contradiction avec la loi".


Avant la dernière plainte déposée, les six avocats avaient présenté une requête officielle en septembre et une autre en octobre, exigeant que les policiers retirent leurs allégations sans fondement contre les quatre pratiquants.


Bien que les deux demandes aient été rejetées, les avocats continuent dans leur quête afin de traduire en justice le principal responsable, Shi Liandong, chef de la division de sécurité intérieure dans la ville de Sanhe. La plainte de novembre contre Shi a été soumise au département de police de la ville de Sanhe, au parquet de la ville de Sanhe, au département de police de Langfang, et au parquet la ville de Langfang.


Historique de l’affaire

Les quatre pratiquants - M..Kang Jingtai, M. Ma Weishan, M. Wang Zhanqing, et Mme Wen Jie - ont été arrêtés le 22 avril pour avoir envoyé des mailings dénonçant la persécution du Falun Gong et ont été détenus dans le centre de détention de Sanhe. Lorsque la limite de détention de 15 jours a expiré, au lieu de les libérer, Shi a ordonné à la police de transférer les trois hommes et une femme dans le centre de lavage de cerveau de la ville de Langfang.


Les pratiquants emmenés au centre de lavage de cerveau ont été détenus àl’isolement et soumis à un lavage de cerveau intensif. La pression mentale intense et la mauvaise alimentation ont affecté chacun d'entre eux.


Bien que M. Ma et M. Wei aient été libérés à la mi-juillet en raison de problèmes de santé inquiétants, la police a continué à les harceler à la maison et à surveiller leurs activités quotidiennes. Les deux autres pratiquants ont été transférés au centre de détention de Sanhe le 19 juillet et s’y trouvent actuellement.


"Nous n’avons pas été autorisés à rencontrer nos clients, et l'accès aux documents de l'affaire nous a été refusé." ont déclaré les avocats dans la lettre soumise au parquet le 15 novembre 2014, "Les droits constitutionnels des pratiquants ont été violés à chaque étape de la procédure."


Dans une tentative d’inculper les pratiquants, la division de sécurité intérieure a soumis leur cas au parquet de Sanhe en août et octobre.


Bien que le parquet ait renvoyé les cas deux fois, citant des preuves insuffisantes, la division de sécurité intérieure a malgré tout détenu les deux pratiquants en garde à vue et cherché davantage d'occasions pour les accuser.


Les six avocats - Wang Quanzhang, Li Chunfu, Hu Guiyun, Chen Zhiyong, Yu Wensheng, et Wang Yu - sont déterminés à obtenir justice pour leurs clients. Li Chunfu a résumé leur soutien aux pratiquants dans son interview à NTD : "Nous acceptons de tels cas (protection de la liberté de croyance) parce que nous espérons que la société puisse devenir un meilleur environnement. Personne ne devrait être arrêté en raison de sa croyance ".

Article correspondant :
Quatre pratiquants arrêtés pour l'envoi de SMS groupés

Informations de contact:
Shi Liandong (石连东), chef de la division de sécurité intérieure: + 86-316-3115636 (Domicile), 86-13832669588 + (Mobile)


Version anglaise:
Human Rights Lawyers File Complaints Against Police Officer for False Imprisonment of Falun Gong Practitioners

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.