Tout est une question d'élévation du cœur et de l'esprit

C'est la dixième année de ma cultivation dans Dafa. Je pratique le Falun Dafa depuis maintenant dix ans. Je pense souvent avoir dépassé beaucoup de choses, mais récemment je me suis éveillé à une compréhension plus profonde de l'élévation du xinxing. J'en suis venu à penser que chaque chose que nous faisons consiste pour nous à améliorer notre xinxing.


Le milieu du travail en tant qu'environnement pour élever son xinxing

Je gère une entreprise d'hébergement. L'activité s’est développée d'année en année, et j'ai pensé que cela irait encore plus vite si je faisais équipe avec un associé. Mon entreprise loue les appartements d'autres personnes, les rénove, puis propose de courts séjours aux touristes. La personne avec laquelle je prévoyais de m'associer était l'un des propriétaires d'appartement. Je lui ai parlé de mon idée d'ouvrir un mini-hôtel dans un local spécifique près de mon bureau et il m'a dit qu'il était prêt à investir dans mon projet.


Je lui avais déjà clarifié les faits ainsi qu'à sa femme. Ils semblaient très ouverts aussi j'ai pensé qu'il n'y avait aucune raison de ne pas leur faire confiance. Cependant, comme les préparations avançaient, son comportement a commencé à changer et il évitait constamment de signer un partenariat avec mon entreprise.


Il disait ne pas renoncer à notre projet, mais en pratique, il faisait des choses derrière mon dos. Il a créé sa propre entreprise et a loué le local en son nom. Je pouvais voir le local depuis la fenêtre de mon bureau, et un jour j'ai remarqué que les travaux de construction avaient débuté. Je me suis senti mal à ce sujet, mais je ne lui ai rien dit - comment pouvais-je les sauver lui et sa femme si j'étais en litige avec eux? Un non-pratiquant les aurait poursuivis en justice ou aurait commencé à se battre, mais en tant que pratiquant, j'ai décidé de laisser tomber. Ce n'était cependant pas suffisant. Maître a dit dans Zhuan Falun: "Vous devriez le remercier du fond du cœur, le remercier sincèrement."


Je ne pouvais toutefois pas les remercier. Alors que le temps passait et que ma vision des affaires émergeait, ma frustration grandissait aussi. Et naturellement, l'épreuve a continué.


Au moment où les rénovations se sont terminées, ils ne m'avaient toujours pas contacté pour m'offrir un quelconque partenariat, ou bien même me remercier ou me donner une explication. Au contraire - un jour, il m'a appelé pour me demander une faveur. Ma réaction immédiate a été de refuser, mais plus tard, j'ai réalisé que j'étais juste en train de me protéger, aussi je lui ai envoyé un texto afin de lui offrir mon aide. Mais il était trop tard.


Un bon moment a passé avant qu'il ne m'appelle à nouveau. Et une fois de plus, il n'avait rien de bon pour moi - il voulait que je libère son appartement ! J'ai remarqué qu'il s'était senti insulté par mon précédent refus de l'aider et qu'il semblait déçu. La situation était si irréelle que je me suis souvenu immédiatement de ce que le Maître dit à propos des critères de salut qu’ont les êtres de haut niveau. Ce n'est pas qu'ils seront reconnaissants envers nous.


"Selon elles, si vous voulez me sauver, vous devez d’abord arriver à mon niveau, vous devez avoir cette vertu majestueuse avant de me sauver." ("Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa")
Après avoir compris, je lui ai présenté des excuses. J'ai admis que je n'avais pas été très aimable avec lui et sa femme et que j'allais me rattraper. Quant à l'arrangement que nous étions censés avoir, j'ai dit qu'il ne me devait rien et que quelque soit l'aide dont il pourrait avoir besoin à l'avenir, il pouvait compter sur moi.


Quelques jours plus tard, j'ai rendu visite à sa femme et je me suis aussi excusé auprès d'elle. Pour quelle raison je m'excusais? C'était pour mes mauvaises pensées humaines.


Maître a dit dans Zhuan Falun, Conférence 7:

"Parfois, vous croyez que quelque chose est à vous, les autres vous disent aussi que c'est à vous, mais en fait cela ne vous appartient pas. Vous êtes peut-être convaincu que cette chose est à vous mais finalement elle ne l'est pas: c'est à travers cela qu'on voit si vous pouvez ou non vous détacher; si vous n'êtes pas capable de l'abandonner, alors c'est un attachement."


Ils m’aidaient à me débarrasser de mon attachement à mon propre intérêt. En même temps, ils m'ont probablement donné du de en échange de l'argent que j’étais supposé gagner en tant qu'actionnaire. Comment pouvais-je ne pas leur être reconnaissant? Je suis devenu reconnaissant une fois que j'ai compris.


Améliorer son xinxing lors des activités de Dafa

Chaque fois que nous avons des activités de Dafa, j'ai tendance à mesurer leur succès avec l'élévation de mon xinxing. Si nous nous préparons à organiser une activité pour sensibiliser les gens au sujet du Falun Gong et de la persécution, par exemple, en tant que coordinateur, je rappelle aux compagnons de pratique que notre objectif immédiat n'est pas de distribuer des dépliants, ou de clarifier la vérité, ni même de sauver les gens. Notre objectif est d'élever notre xinxing dans les interactions avec le public et dans notre coopération les uns avec les autres. Si nous pouvons faire cela, tout le reste suivra naturellement.


Un après-midi, nous étions censés avoir une activité en plein air dans une autre ville. Il avait plu dans la matinée, aussi la pratiquante A m'a appelé pour suggérer que nous annulions l'activité. Je ne voyais aucune raison d'annuler, donc nous y sommes allés comme prévu.


Nous avons dû conduire trois heures sous une pluie battante pour y arriver. A était mécontente de ma décision, mais j'ai maintenu que si notre objectif était l’amélioration du xinxing, alors il n’y avait aucune perte de temps, qu'il pleuve ou non.


Une fois arrivés là-bas, nous nous sommes garés et avons commencé à mettre en place le matériel. La place était détrempée par la pluie et fantomatiquement vide. Mais une fois que la musique de Dafa a commencé, l'environnement a changé instantanément. La pluie a cessé et les gens ont commencé à arriver de tous les côtés sur la place, comme s'ils avaient attendu dans les rues adjacentes. Tout comme une scène de cinéma, quand ils crient "Action!" tout a soudainement pris vie.


A a été bouleversée. "Donc, tout cela c'était pour que je m’éveille moi," a-t-elle demandé. Elle a finalement compris pourquoi nous étions allés là-bas.


Améliorer le xinxing tout en promouvant Shen Yun

J'ai récemment conduit 900 kilomètres pour aider à la promotion de Shen Yun, et cela aussi s'est avéré être une occasion d'améliorer le xinxing. Pour la promotion de Shen Yun, les critères peuvent devenir vraiment élevés et les épreuves très intenses. Mais l'élévation inclut le partage, parce qu'à travers le partage, nous nous éveillons aux tests que nous rencontrons et en même temps nous aidons les autres à s’éveiller à leurs propres compréhensions. C'est pourquoi je pense que partager sur une base régulière est crucial.


Par exemple, un jour j'ai été désigné par un coordinateur pour visiter diverses entreprises. Un pratiquant local avec qui je faisais équipe était jeune et inexpérimenté, il semblait donc naturel que je prenne la direction. Cependant, il en a estimé autrement, aussi je l'ai plutôt suivi.


Il a élaboré des plans et proposé des idées et m'a même critiqué. Alors que j'étais en pleine conversation avec une personne de l'entreprise, je tenais mes bras croisés; le jeune pratiquant a souligné que ce n'était pas bien. Une autre fois, j'ai blagué avec quelqu'un et il a dit que c'était tout à fait inapproprié.


Dans la soirée, quand j'ai partagé mon expérience de la journée, j'ai réalisé combien la situation était ridicule : Je pratiquais depuis neuf ans et il pratiquait depuis neuf mois, mais il me donnait des leçons - et cela ne me dérangeait pas du tout. Tout en partageant avec les autres mon expérience, j'ai compris qu'en réalité, il était là pour m'aider à me débarrasser de mon ego, alors que je l'aidais à obtenir une base solide dans la cultivation.


Mon conseil à tous les coordinateurs et les assistants est : aider les pratiquants à faire leur partage, posez-leur des questions si nécessaire. Certains pratiquants sont timides et certains pensent que leur expérience ne vaut pas la peine d'être partagée. Mais nous cultivons notre conscience principale; si nous manquons l'occasion d'expliquer rationnellement ce qui se passe avec nous – est-ce la véritable cultivation ?


Les conférences de Fa sont aussi pour élever le xinxing

Je suis allé aux conférences de partage d'expériences de Falun Dafa de New York à trois reprises. La première fois, c'était en 2010 et ce fut un moment très spécial pour moi - la première fois que je voyais Maître Li en personne. J'ai ressenti qu'Il était si heureux, solennel et joyeux, et pendant un long moment après la conférence, j'ai continué à ressentir Son rayonnement.


J'ai cependant développé une pensée humaine: "C'est si facile d'approcher le Maître - vous n'avez qu'à acheter des billets d'avion, qui ne sont pas si chers après tout. Je ne manquerai jamais un seul Fahui à New York."


L'année suivante, en 2011, je suis arrivé à New York sur le dernier vol avant que tous les vols ne soient annulés en raison d'un ouragan. Les transports en commun avaient été également fermés et il n'y avait aucun moyen de se rendre de l'autre côté de la rivière, à Manhattan. Je suis resté avec des amis, non-pratiquants, et je me suis senti déconnecté des pratiquants de Dafa sur l'autre rive. Le jour de la conférence, les trains n'étaient toujours pas opérationnels et l'attente pour les bus était de plus en plus longue.


Auparavant, chaque fois que je voyageais pour des activités de Dafa, je tombais sur des pratiquants - mais cette fois il n'y avait aucun pratiquant autour de moi. Finalement, je me suis mis avec certains d'entre eux pour partager un taxi. Je savais que je serais en retard, mais après tout, qui sait combien d'autres avaient réussi à rejoindre le lieu de la conférence situé dans une banlieue lointaine de New York.


Quand je suis entré dans la salle, j'ai été surpris de voir que tout le monde était finalement arrivé à temps. Tout le monde sauf moi. Qui plus est ,le Maître était déjà sur le podium en train d’enseigner.


Je me suis senti comme un jeune garçon arrivant en retard en classe parce qu'il a dormi trop longtemps. Je me sentais tellement confus et coupable que je ne pouvais saisir aucune des paroles de Maître. J'ai juste ressenti que le Maître était triste, malheureux et pas satisfait.


Plus tard, j'ai demandé aux autres comment ils avaient vu le Maître. Il était heureux, m'a-t-on dit. Il n'était alors malheureux que pour moi – j'ai soudain compris. Le pratiquant qui pensait que voir le Maître en personne était une simple question d'acheter un billet d'avion et de traverser une partie de l'océan avait tout faux.


Les amis fournissent aussi des occasions d'amélioration du xinxing

Nous cultivons dans la société ordinaire, de sorte que nous ne sommes pas censés couper tous les liens avec les gens ordinaires. Nous avons tous des amis non pratiquants et ils ne doivent pas nous considérer comme "étrange", sinon nous ne serions pas en mesure de les sauver. Qui plus est, les activités sociales ne sont pas du tout une perte de temps - selon ma compréhension, elles sont arrangées par Maître pour nous aider à améliorer notre xinxing.


De temps en temps, ma femme et moi allons faire du trekking en montagne avec des amis. Une fois, nous avons marché le long d'une rivière de montagne avec de l'eau glacée qui semblait pouvoir brûler vos doigts si vous les y plongiez. Pourtant, mon ami a enlevé ses chaussures et a commencé à marcher dans l'eau glaciale. Sachant qu'il n'était pas une sorte de "dur à cuire", j'ai été choqué. "Allez," m'a-t-il dit. "Une fois que tu dépasses la douleur initiale, c'est bon." J'étais réticent. "Comment espères-tu que tes propres gens te suivent si tu ne peux pas marcher dans l'eau?" a-t-il ajouté.


Ces paroles m'ont frappé. J'ai enlevé mes chaussures et suis entré dans l'eau froide. C'était extrêmement douloureux, mais j'ai essayé de ne pas y penser. Et après une minute ou deux, ça été magique: la douleur a disparu et je ne sentais pas du tout mes pieds. Je pouvais marcher normalement dans le courant.


Cela m'a appris que dans la cultivation, nous devons parfois "entrer dans l'eau froide" et souffrir un peu. Mais comme nous ne sommes pas ici pour souffrir, mais pour perdre les attachements, une fois l'attachement parti (comme la peur de la douleur dans cet exemple), la douleur devient inutile et s'en va aussi. Tout est une question d'élever le xinxing.


C'est ma compréhension à mon niveau actuel. S'il vous plaît, veuillez signaler si quelque chose n'est pas approprié.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.