Fahui européen 2014 – Apprendre à reconnaître et éliminer mes attachements à travers la coordination entre pratiquants

Vénérable Maître!
Compagnons de pratique !

J'ai obtenu le Fa en novembre 2009 ; c’est alors que mon processus conscient de cultiver dans le Falun Dafa a commencé.


Au cours de la première année, je cultivais avec diligence en étudiant le Fa et en faisant les cinq exercices quotidiennement. La deuxième année, j'ai compris que je devais valider le Fa et j'ai commencé à faire les trois choses. Suite aux propos du Maître à la conférence de New York, le 29 août 2011, j'ai commencé à comprendre plus profondément ce qu’est un disciple de Dafa et j’ai de plus en plus pris conscience que je suis un disciple de Dafa.


En mai 2012, j'ai assisté à une conférence de partages d'expériences à New York et j'ai eu l'occasion pour la première fois d'écouter le Maître enseigner le Fa en personne . Toute la semaine à New York était remplie d’activités de Dafa et le temps a passé en un clin d’œil. Je suis rentré chez moi le cœur joyeux suite à la conférence et aux partages d'expériences avec les pratiquants, ce qui m’a donné l’idée que nous devrions renouveler le projet d'exposition d'art Zhen, Shan, Ren en Lettonie. J'ai partagé cette idée avec les pratiquants lors de notre étude de Fa collective. Peu à peu, un groupe de pratiquants, prêts à commencer à organiser à nouveau des expositions, s’est formé. Depuis la fin de 2012, j'ai pris la responsabilité d'être le coordinateur du projet pour l'exposition d'art en Lettonie.


Jusqu'à présent, chaque fois que j'ai participé à des conférences de partage d'expériences et écouté les expériences des pratiquants de Dafa, j'ai très souvent repéré en moi ces choses qu'ils mentionnaient , ce qui m’offrait l'occasion de m’élever avec eux. Maintenant, j’ai compris combien il est important de partager notre compréhension et nos expériences dans notre processus de cultivation.


Par conséquent, cette fois, je tiens également à partager mon expérience de cultivation acquise en participant au projet d'exposition de l'Art de Zhen, Shan, Ren.


À la fin de 2013, nous avions déjà commencé à préparer une exposition au musée de Liepaja en nous occupant de beaucoup de choses en même temps et en essayant de nous coordonner autant que possible. Nous avions prévu de montrer au musée de Liepaja, la collection spéciale de l'exposition Zhen, Shan, Ren qui avait commencé sa tournée européenne à Glasgow en Écosse. Afin d’être une meilleure particule du corps uni, j'ai passé une semaine à Glasgow, aidant à la mise en place et à la promotion de l'exposition.


En Écosse, j'ai également rencontré deux pratiquants Lettons participant à ce projet. L'un d'eux a suggéré d'utiliser la vidéo de 37 secondes dans la promotion de l'exposition puisqu’elle présente l'exposition. Quand je suis revenu, j'en ai discuté avec d'autres participants au projet, et nous avons tous pensé que ce serait utile. La coordinatrice européenne du projet nous a dit que des pratiquants de NTD aux États-Unis avaient créé cette vidéo. En communiquant avec eux, nous avons appris que nous devions préparer deux fichiers: un pour le texte d’information sur l'exposition, l'autre - pour la voix en letton. Le travail progressait rapidement puisque tout le monde donnait un coup de main et un pratiquant, compétent dans le domaine, s'occupait du côté technique. J'espérais avoir rapidement tout le nécessaire pour envoyer ce matériel au montage. Mais çà n'a pas vraiment fonctionné de cette façon. Nous devions enregistrer avec une voix masculine. Nous avons demandé à d'autres pratiquants d’aider et j'ai aussi pris part aux essais d'enregistrement. Après les essais d'enregistrement vocal, nous devions choisir entre trois versions. Et c'est là que l’épreuve a commencé pour moi. Nous nous sommes réunis pour choisir une version. Les opinions divergeaient, je ne pensais pas que ma voix était appropriée, mais d'autres pratiquants ont suggéré de la choisir, ce qui m'a fait penser que j'étais vraiment capable et meilleur que les autres.


" Étant pratiquant, toutes les amertumes rencontrées au milieu des gens ordinaires sont des passes à franchir ; tous les éloges rencontrés sont des épreuves." (" Les pratiquants sont naturellement dedans", Points essentiels pour un avancement diligent.)


Puisque nos opinions différaient, nous avons décidé de demander l’avis du coordinateur, et il a raisonnablement partagé comment chacune des voix résonnait en lui, mais il n'a rien dit au sujet de la mienne. Suite à cela une certaine indignation et le sentiment d’avoir été offensé se sont infiltrés dans mon cœur. Comment se fait-il que tout le monde a aimé ma voix et qu’il ne l’a même pas mentionnée. L'arrogance et l'égoïsme avaient déjà commencé à manipuler ma conscience. Maintenant, je vois à quel point il est facile pour la perversité de trouver une faille dans notre cultivation et d’utiliser nos attachements en essayant de nous détourner d'accomplir nos vœux d'aider le Maître à sauver les êtres.


À la réunion suivante, nous avons discuté de la façon de mieux procéder. Le pratiquant qui faisait l'enregistrement m'a suggéré de faire un deuxième enregistrement audio. Tous les autres pratiquants étaient d’accord et je n'avais pas le choix. Un des pratiquants voulait venir avec nous pour émettre la pensée droite, et le même jour, immédiatement après notre réunion, nous sommes allés tous les trois au studio d'enregistrement, qui se trouvait dans la maison d'un pratiquant. Nous avons commencé par lire le Fa; puis nous avons émis la pensée droite et avons commencé l'enregistrement. Deux pratiquants émettaient la pensée droite pendant que j'enregistrais une piste audio. Pendant l'enregistrement, j’ai senti le champ d'énergie du corps uni et un Gong très fort traverser tout mon corps, mon esprit était ancré dans le Fa et je pensais à sauver les êtres; l'égoïsme et l'arrogance avaient disparu.


C’est ainsi que j’ai réussi à reconnaitre et à abandonner mes attachements à mesure qu’ils apparaissaient tout en m’élevant dans le corps entier.


En tant que pratiquant de Dafa, je dois constamment améliorer mon Xinxing et toujours faire les choses selon les critères de Xinxing d’un pratiquant de Dafa, et avant de commencer à faire quelque chose, je dois d'abord penser aux autres et non à moi.


"Pour nous pratiquants de gong, les conflits pourront surgir soudainement. Que faire? En général si vous gardez toujours un cœur de compassion, un esprit paisible et serein, lorsque vous vous trouverez face à un problème, vous agirez bien car vous aurez de l’espace pour le désamorcer. Vous avez toujours de la compassion et vous agissez avec bienveillance envers autrui; quoi que vous fassiez, vous vous préoccupez des autres et chaque fois que vous avez un problème, vous vous demandez si les autres peuvent le supporter et si cela peut leur causer du tort; alors dans ce cas, il n’y aura aucun problème. C’est pourquoi, comme vous pratiquez le gong, vous devez être exigeant envers vous-même selon des critères élevés, selon des critères de plus en plus élevés." (Quatrième lecon de Zhuan Falun »)


Maintenant, j’aimerais partager avec vous une épreuve que j’ai traversée au début de cette année. Un jour, je n'ai pas pu sortir du lit, parce que quelque chose se passait dans la partie inférieure de mon épine dorsale – en apparence, une hernie discale. J’étais en très mauvais état ne pouvant ni me lever et marcher, ni m'asseoir; les attaques de douleur étaient insupportables, même quand je me tournais d'un côté ou l'autre dans le lit. Au début, je ne comprenais pas du tout ce qui m’arrivait, je restais étendu dans le lit sur le dos me demandant pourquoi une telle chose arrivait. Ce pouvait être mon karma, mais c'était peut-être une attaque des forces anciennes.


Plusieurs pratiquants m'ont téléphoné et ont partagé leur compréhension; un a dit que c'était une interférence des forces anciennes pour m’empêcher de clarifier la vérité; un autre que c'était l'élimination du karma; le troisième que je devais regarder plus profondément à l'intérieur pour connaitre la véritable raison, le quatrième et le cinquième ont encore exprimé des compréhensions différentes; un autre pratiquant m'a téléphoné et m'a dit que nous ne pouvions pas accepter cela et qu'il allait demander aux autres pratiquants d'émettre la pensée droite pour de ne pas laisser les forces anciennes persécuter mon corps, à quoi j'ai répondu: si c’est ta compréhension, je n’ai pas d'objection, mais moi je n’ai pas de compréhension à ce sujet pour le moment .


Après toutes ces conversations avec les pratiquants, j'ai perçu et plus profondément compris que nous nous cultivons tous selon les caractéristique de l'univers " Zhen Shan Ren ", et que chacun de nous est à son propre niveau, et qu’à chaque niveau, il y a une manifestation du Fa de ce niveau, qui guide le pratiquant.


" En fait, cela veut dire que d’un niveau à l’autre la même Loi varie et se manifeste sous des formes différentes, et pour les pratiquants elle peut jouer un rôle de guide différent à des niveaux différents. » (Li HongzhiZhuan Falun”, première leçon, " À des niveaux différents, il y a des Lois différentes")


Avec cette compréhension, j'ai commencé à regarder à l'intérieur et mis à jour mon attachement à juger les pratiquants et les blâmer dans mes pensées quand leurs actions ou paroles ne correspondent pas à mon niveau de compréhension du Fa.


Maintenant, je vois que cet incident était, d'une part, un test pour voir si je crois vraiment dans le Maitre, et d'autre part, c’était peut-être une attaque des forces anciennes, qui utilisaient mes lacunes et attachements pour m’empêcher de participer à des projets de Dafa, grâce auxquels nous aidons le Maître à sauver les êtres. Récemment, j'ai consacré beaucoup de temps aux projets de Dafa, je n’arrivais même pas à trouver l'équilibre avec mon travail quotidien parce que je passais une grande partie de mon temps à coordonner le projet de l'exposition quand j'étais au travail. Lorsque j’ai appris que l'exposition de livres à Riga, à laquelle nous participons habituellement et que j’avais coordonnée les deux années précédentes, aurait lieu en même temps que l’exposition d'art Zhen, Shan, Ren à Valmiera, j’ai pensé que d’autres pratiquants assumeraient probablement la responsabilité de l'exposition de livres, puisque j’étais très occupé avec la coordination de l'exposition d'art. Cependant, le temps passait et personne ne s'était présenté pour en prendre l’initiative; Plus tard, j'ai essayé de tout équilibrer afin de pouvoir faire les deux choses. Mais cet incident m'arrivait la veille de l’ouverture de l'exposition de livres et j’ai été forcé de rester au lit. La coordination mutuelle a permis de passer le travail que j'avais commencé à un autre pratiquant, qui a assumé la coordination de notre participation à l'exposition de livres, d'autres pratiquants s'y sont joints et tout s’est bien déroulé.


" Il y a aussi des gens qui me demandent un autographe. Dans quel but? C’est encore une habitude des gens ordinaires: demander des signatures pour les garder en souvenir. Si vous ne cultivez pas, ça ne sert à rien, même si je vous donne un autographe. Chaque idéogramme de mes livres porte mon image et le Falun, chaque phrase vient de moi, pourquoi avez-vous encore besoin d’un autographe? Certains pensent: "Avec sa signature, les messages du Maître pourront me protéger." Ils accordent toujours de l’importance à des choses comme les messages, alors que nous, nous ne leur accordons aucune valeur. Ce livre a déjà une valeur inestimable. Que voulez-vous de plus ? Tout cela reflète leurs attachements. Il y a encore des gens qui, après avoir observé la façon de parler et le comportement des élèves autour de moi, se mettent à les imiter sans savoir si c’est bon ou mauvais. En fait, peu importe qui est la personne et comment elle se comporte, il n’ya qu’une seule Loi, il n’y a qu’à agir selon cette Grande Loi, c’est elle le véritable critère. Les gens qui m’entourent n’ont jamais reçu de cours particuliers, ils sont comme vous, ils travaillent simplement à l’Association de recherche, ne développez pas ces attachements. Souvent, dès que cet état d’esprit apparaît, vous commencez déjà à nuire à la Grande Loi involontairement. Vous lancez des rumeurs sensationnelles qui peuvent même provoquer des conflits et éveiller les attachements des élèves, ils vont se bousculer autour du Maître pour en savoir plus, et ainsi de suite. Tout cela ne revient-il pas à ce même problème?" (Sixième leçon dans Zhuan Falun)


Je comprends que nous ne devrions jamais, en aucun cas, même pas en pensées, blâmer un autre pratiquant pour la façon dont il ou elle cultive, pour ce qu'il ou elle dit ou fait, parce que seul le Maître peut l'évaluer. En pensant de mauvaises choses au sujet d’un autre pratiquant, nous causons du tort à Dafa. En nous soutenant l’un et l'autre, en partageant nos expériences et compréhension, ainsi qu'en nous encourageant, nous pouvons nous élever dans le corps des disciples de Dafa et aider le Maître à sauver les êtres. Je dois nettoyer mon esprit de toutes les mauvaises pensées au sujet des pratiquants et le remplir avec le Fa. Vu sous tous ses angles, la cultivation ne dépend que de moi-même. Je dois me cultiver et non pas cultiver les autres!


Le lendemain de cet incident, mon corps s’est remis rapidement. Et j'ai pu faire la méditation. Après trois jours, j’ai fait les quatre premiers exercices dehors près de chez moi comme d'habitude. Merci à tous les pratiquants (du projet d'exposition d'art, en Lettonie et ailleurs en Europe) qui m'ont inspiré et soutenu avec leurs pensées droites à ce moment difficile. J'ai vraiment senti que je faisais partie du corps des disciples de Dafa.


Grâce au Maître et au principal coordinateur du projet d'exposition d'art Zhen, Shan, Ren, le professeur Zhang Kunlun, la collection spéciale de l'exposition est arrivée en Europe pour la tournée européenne, à l'automne de l'année dernière. L'organisation d'expositions dans différents pays et villes a nécessité la coopération et coordination des pratiquants d'Europe et contribué à renforcer notre corps entier. En même temps, cette collection nous donne l'occasion d’approcher des galeries d'art et des musées prestigieux dans les grandes villes européennes à propos d'organiser cette exposition et offre également une occasion supplémentaire de promouvoir et de montrer la collection de reproductions habituelles pour aider le Maître à sauver les êtres.


Notre cœur est ce que le Maître regarde. Je pense que les pratiquants en Lettonie ont réussi à présenter de nouveau le projet d'exposition d'art parce que ces cœurs existent, et en se coordonnant mutuellement ils sont capables de révéler leurs attachements humains et de s’en libérer.

Veuillez s’il-vous-plait souligner toute chose qui ne correspond pas au Fa!


Merci à notre Maître compatissant!
Merci aux compagnons de pratique!

[Soumis pour la Conférence européenne de partage d'expériences de Falun Dafa 2014, le 5 octobre 2014 à Madrid]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.