Démanteler la montagne de notions

Après avoir lu un article intitulé Un pratiquant dans un état critique récupère en trois jours à mesure de l’élévation du groupe sur le site Minghui, je me suis éveillé à la gravité de nos notions, en particulier la façon dont elles peuvent influer sur les événements et les gens autour de nous.


L'article dit :

" Xiaoliang est venu à la maison le jour suivant. En émettant des pensées droites à midi, il était très triste et s’est intérieurement adressé au Maître : " Maître, pourquoi Xiaoming va-t-il de plus en plus mal alors qu’autant de pratiquants sont en train d’émettre des pensées droites pour l’aider ? Pourquoi le mal peut-il continuer à persécuter mon compagnon de pratique sans scrupule ? Où sont nos insuffisances ? " '


Tout à coup, il a vu une grande montagne grise. Elle était si haute qu’il ne pouvait pas en voir le sommet et si large que son regard ne pouvait en faire le tour. Deux caractères chinois dorés sont apparus sur la montagne signifiant ensemble "notions."Un rayon de lumière dorée émanant des caractères a visé directement sa poitrine, et il a vu immédiatement trois de ses notions concernant Xiaoming. Il ne coopère pas avec les autres pratiquants. Il est capable mais n’utilise pas sa capacité correctement, il a mauvais caractère.


Xiaoliang a compris immédiatement: Alors, voilà où est le problème !


Il en est venu à la compréhension que ce n’était pas seulement une question de cultivation pour le pratiquant dans la tribulation, mais une question pour tous les pratiquants impliqués de changer leurs notions.


J'étais choqué que les notions des pratiquants puissent avoir un impact négatif et causer un préjudice si grave. J'ai réfléchi à la façon dont j'avais moi-même des opinions négatives concernant les pratiquants qui étaient interférés par le karma de maladie, arrêtés, ou qui avaient des conflits avec moi.


Je pensais que ces personnes devaient avoir des omissions ou des attachements. Si les pratiquants avaient des opinions différentes de la mienne, je les considérais de manière négative. Je pensais que j'avais toujours raison, donc je voulais guider, corriger et changer les autres. Je pensais parfois lors de l'étude de Fa: Ce paragraphe vise vraiment les défauts de tel ou tel. Ou bien, tel ou tel a exactement le même problème.


L'article disait aussi :


"Les pratiquants autour de nous étaient très magnanimes et protecteurs envers Xiaomming. Ils gardaient peu de notions le concernant, sans conflits majeurs ni ressentiment.


"Cependant, dans d’autres dimensions, ces notions avaient pu former une immense montagne, amenant le corps physique de Xiaoming à être persécuté au point que sa vie soit menacée. Malgré tous nos efforts en émettant des pensées droites pour la dissoudre, nous n’avions pas pu. Comme c’est effrayant !


J'ai compris pourquoi les efforts à long terme de mon groupe local pour sauver les compagnons de pratique en émettant des pensées droites n'avaient pas atteint les résultats escomptés. En fait, ces pratiquants ont expérimenté une persécution intensifiée et ont été jetés en prison. J'ai réalisé que c'était parce que nos notions avaient formé une grande montagne grise.


Le Maître a dit :

"J'ai dit auparavant, j'ai dit qu'en fait tout ce qui se passe dans la société des gens ordinaires, est favorisé aujourd'hui par les cœurs des disciples de Dafa." ("Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Loi à Philadelphie aux Etats-unis 2002")


Nos notions reconnaissent la persécution parce que nous pensons que nos compagnons de pratique ont des failles et des attachements, ou qu'ils ont des insuffisances et commettent des erreurs qui leur ont valu d'être persécutés.


Nous pensons que si les pratiquants ne regardent pas en eux, ne se rectifient pas eux-mêmes, et n'éliminent pas leurs attachements, il n'y a pas grand-chose à faire. Cependant, ce sont nos attachements et nos notions qui s'y sont conformés, qui ont reconnu et approuvé les arrangements des forces anciennes, alimentant la persécution perverse.


Si nous avons ces pensées, ces idées et ces notions lors de l'émission des pensées droites pour venir en aide aux pratiquants, alors nos pensées peuvent-elles vraiment avoir un bon résultat? Ces notions sont des substances et des êtres, remplissant nos champs dimensionnels.


Alors, les pensées que nous émettons sont-elles droites? Loin de là. Elles sont "toutes dégénérées et déviantes," se manifestant dans d'autres dimensions comme des montagnes noires ou grises. Elles sont compressées dans les champs dimensionnels des pratiquants et font que la situation va dans le sens opposé.


Pouvons-nous atteindre la plénitude en transportant cette "grande montagne grise" ou en abritant des substances déviées ? Pouvons-nous retourner chez nous? Le nouvel univers peut-il nous permettre d’emporter cette saleté avec nous?


Ceci n'est pas une mince affaire. La "montagne" est un problème à long terme auquel chacun de nous fait face, et un problème difficile. Nous devons être vigilants et conscients et traiter cette question avec sérieux. Nous devons changer nos notions et éliminer cette "montagne grise".


Pour changer ces notions, nous devrions ouvrir nos cœurs pour communiquer entre nous sur la base du Fa. Nous devrions vraiment être humble, regarder les points forts des autres plutôt que leurs faiblesses, regarder à l'intérieur quand nous nous heurtons à des conflits, et cultiver nos cœurs.


Nous devrions être tolérants envers les autres plutôt que de parler derrière leur dos. De cette façon, nous pouvons franchir les écarts entre nous et nous débarrasser de cette "montagne grise" et former un seul corps solide et indissoluble.


Ce qui précède est ma compréhension personnelle. Veuillez s'il vous plaît indiquer ce qu'elle pourrait comporter d'inapproprié.


Version anglaise :
Dismantling the Mountain of Notions

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.