Les conséquences positives d'un incident

Dimanche, mon épouse et moi sommes allés rendre visite à une dame qui s’était foulé le pied. J’ai clarifié les faits aux gens dans la salle. Lorsque j’ai parlé de la rétribution bonne et mauvaise et qu’elles vous reviennent, un jeune homme rondouillard appelé Li Yau Fu m’a raconté l'histoire suivante.


Un jour, ce jeune homme conduisait sa moto, sa femme derrière lui, pour aller faire des courses en ville. Sur le chemin du retour, un clou a percé le pneu. Il y avait un magasin de réparation de motos tout prés. Ils y sont allés faire réparer le pneu. La réparation n’a pas pris trop de temps. Li Yau Fu a sorti un billet de cent dollars pour payer. Lorsque le réparateur a voulu prendre l’argent, un client a dit : "La chaine de mon vélo est cassée. Pouvez-vous la réparer ? " Le réparateur a répondu : " Oui, je vais vous la réparer immédiatement. " Puis, il s’est agenouillé pour réparer la chaine. Du coup, il a oublié d'encaisser la réparation du pneu de la moto du couple. Après un moment, il a vu que le couple était toujours là. Il pensait avoir pris les cent dollars et ne pas leur avoir rendu la monnaie. Il s’est alors levé a pris quatre-vingt-quinze dollars dans la caisse et a dit : "Voici votre monaie. Vous pouvez y aller. "


Le couple n’avait pas dépensé d’argent et ils avaient obtenu quatre-vingt-quinze dollars pour rien. Ils étaient très satisfaits. Ils sont repartis sur leur moto. Ils ne pouvaient contrôler leurs émotions, alors même qu’ils étaient déjà loin. Tout en conduisant Li Yau Fu s’est retourné pour parler à sa femme du gros biscuit qui leur était tombé du ciel (entendant les quatre-vingt-quinze dollars supplémentaires). Alors qu’ils étaient fous de joie, il y a eu un grand "bang". La moto avait percuté le petit chariot à âne d’un fermier. Li Yau Fu avait une fracture à la cuisse et son épouse avait perdu connaissance. Ils ont été envoyés à l’hôpital. Li a declaré: " C’est le karma ! J’ai dépensé trois mille dollars à présent, mais n’ai pas encore été opéré. Ce que vous dites de la bonne ou mauvaise rétribution est vrai. Elles vous reviendront."

Alors je leur ai dit que le Parti communiste prêche l’athéisme, qui ne permet pas aux gens de croire en la bonne ou la mauvaise rétribution. Les gens ne se préoccupent que de leurs propres intérêts et feront n’importe quoi pour de l’argent. Ils n’ont pas de conscience et leurs relations humaines sont ruinées. Ceci atteint finalement le but de détruire le monde. Vous pouvez voir que la Chine continentale dirigée par le PCC est moralement corrompue et que la corruption est officielle. Les hauts fonctionnaires sont corrompus et les fonctionnaires de niveau inférieur sont cupides. Les fonctionnaires corrompus ne mangent pas de riz toxique ni d’huile de cuisson usagée. Les gens boivent de l’eau contaminée par du poison. Il y a des boissons empoisonnées. Les enfants boivent du lait contaminé. Les chefs cuisinent de la viande de porc pleine d’eau et les légumes poussent avec des fertilisants et des produits chimiques afin qu'ils deviennent plus gros et plus rapidement. Les gens sont malhonnêtes entre eux. Ce que nous entendons sont des mensonges. Ce que voyons sont des fornicateurs. Ce que nous utilisons sont des faux médicaments. Les gens pensent escroquerie et extorsion. Il y a des prostituées partout dans le pays. Les gens sont malhonnêtes les uns envers les autres. Ils ne mentionnent pas la tolérance. Les bonnes personnes sont présentées comme faibles et incompétentes. Tout ceci est dû à l’athéisme du Parti communiste et à toutes ses mauvaises conséquences. Le Parti communiste est le poison causant toutes les souffrances et la source de toutes les perversités. Vous feriez mieux de résilier votre adhésion à cette organisation perverse et choisir un meilleur futur. Le couple a alors pris l’initiative de quitter le Parti communiste chinois. Tous ceux présents dans la salle de l’hôpital ont fait de même.


Version chinoise

Version anglaise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.