Les techniques de guérison ne m’ont pas aidée, mais le Maître si

Vers la fin de l'année 1998, quelques personnes ont présenté le Falun Gong dans le quartier où j’habitais. Elles ont parlé de comment le Falun Gong a des pouvoirs de guérison miraculeux et qu’il peut vous maintenir en forme et en bonne santé. Elles semblaient si heureuses et libres, j’ai appris les exercices d'elles. Après quatre ou cinq jours, mes maladies ont commencé de façon stupéfiante à se résorber. J'ai alors décidé de pratiquer le Falun Gong.


Soigner les autres n’a fait que nuire à ma santé

J’ai commencé à avoir de graves maux de tête à l’âge de six ans, et la seule façon dont je pouvais soulager la douleur était de me cogner la tête contre un mur. Je souffrais également de graves problèmes à l’estomac. D'un jour à l'autre je me voyais diminuer.

Quand j’ai eu 27 ans, on m’a emmenée voir un homme d'une cinquantaine d'annes qui guérissait les maladies. Il m’a dit : " Tu dois apprendre mes méthodes de guérison sinon tes maladies ne s’en iront pas". Je l’ai cru.


Trois ans plus tard, j'allais guérir les autres en utilisant ses techniques. Pendant presque 20 ans, j’ai utilisé différentes méthodes pour essayer de guérir les maladies des autres, telles que dessiner des symboles, brûler de l’encens, brûler des morceaux de papier ou chanter des incantations pour inciter des esprits de bas niveaux à les guérir. J’étais capable de dire de quelle genre de maladie souffrait la personne, et les gens pensaient que j’avais des compétences.


J’ai acquis une réputation. Les gens de tous milieux et de tous horizons ont commencé à venir me trouver pour être guéris. Parmi eux l'adjoint au maire et beaucoup d’autres fonctionnaires du gouverment de haut-niveau.


Seulement voilà, mes propres maladies ne s'amélioraient pas. En fait elles empiraient, alors que ma santé se détériorait graduellement. À part mes problèmes originaux, j’ai également développé des calculs rénaux, des kystes utérins et des maladies cervicales. J'étais devenue pâle et j’étais percluse de douleurs.


Le jour où j’ai rencontré ces gens du Falun Gong et décidé de pratiquer, ma vie a radicalement changé. J’ai senti bénéficier vraiment des exercices et que tout allait bien. Après avoir lu Zhuan Falun et d’autres livres de Dafa, j’ai réalisé que j’avais attiré sur mon corps beaucoup de choses négatives en guérissant les autres. Donc depuis je me suis tenue éloignée de ces choses là.


13 précieuses années regrettablement gaspillées

En 1999, alors que j'avais tout juste débuté la pratique, le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à persécuter le Falun Gong. Plusieurs pratiquants ont décidé de faire appel et sont allés pétitionner au gouvernement provincial. Nous avons tous été arrêtés et emmenés au poste de police, et forcés à signer une déclaration de garantie pré-préparée, comme quoi nous ne continuerions pa à pratiquer le Falun Gong. J’étais attérée. Je n’ai même pas lu attentivement ce qui était écrit sur le formulaire, et ai fait ce qu’on m’a demandé de faire.


Ma famille me mettait également la pression pour que je cesse de pratiquer. Ce que j’ai fait. J’étais de toute façon trop effrayée. Et depuis mon cœur léger et mon sourire ont de même disparu. Mes maladies du début sont revenues et j’étais une fois de plus renvoyée à mon état antérieur d'une vie de douleur et de dépression.

Ma vie étant devenue ennuyeuse, j’ai repris mes anciennes techniques pour guérir les autres. 12 autres années sont passées.


A la fin de 2012, j’ai rencontré un pratiquant de Falun Gong qui m’a clarifié les faits. C’est là que j’ai appris que l’auto immolation de la Place Tiananmen était un canular, que Falun Dafa s’était propagé dans plus de 100 pays, et que le PCC prélevait les organes de pratiquants de leur vivant pour de gros profits.


J’ai finalement réalisé que j’avais été dupée par tous les mensonges du PCC ces 13 dernières années ! Mon cœur s’est effondré et j’ai regretté de ne pas être restée ferme dans ma croyance sous la pression. Immédiatement, j’ai dit au pratiquant que je recommencerai à pratiquer le Falun Gong. Cette gentille personne m’a alors donné plusieurs livres de Dafa à lire.


Ça été comme une nouvelle vie. Mes trois calculs rénaux ont miraculeusement disparu. Mes graves maux de têtes se sont dissipés. Les cinq ou six tumeurs dans mon utérus sont parties. Mes problèmes d'estomac ont disparu. Les taches de vieillesse sur mes mains ont diminué. Mon visage pâle et ridé s’est lissé et a pris une couleur rosée.


J’approche des 60 ans, mais souvent les gens ne m'en donnent pas plus de 40 , auparavant à tout juste 40 ans on m'en donnait facilement soixante,,,. Des amis qui ne m’avaient pas vu depuis longtemps ont été stupéfaits en me voyant. L’un d’entre eux m’a demandé : "Quelle potion magique as-tu pris qui t'a rendu si jeune tout d’un coup ? ! "


Beaucoup de mes amis en voyant mon teint rayonnant ont commencé à pratiquer.


Diffuser le Fa par compassion pour la souffrance des autres

J’ai commencé à penser aux gens que j’avais aidés avec mes techniques de guérison. Je voulais qu'ils sachent que le Falun Gong est la seule véritable puissance salvatrice capable de protéger des maladies.


Mon fils et ma belle-fille travaillent tous les deux, donc je leur ai offert d’amener mon petit-fils à la garderie et d'aller l'y rechercher. Cela me prend tous les jours plus de deux heures de trajet. Entre les travaux ménagers et la préparation des repas, j’arrive à trouver le temps d’aller rendre visite à ces personnes malades. Parfois, elles viennent chez moi.


L’année dernière j’ai rendu visite à de nombreuses familles. Je leur explique que le Falun Gong enseigne aux gens à être bons, que les pratiquants ne recherchent ni célébrité ni profit mais seulement la vertu. Je leur conseille également de démissionner du PCC pour avoir un meilleur futur.


Ceux qui comprennent croient que ce qui me motive est leur bien, et non aucun gain personnel. Ils acceptent les documents de clarification de la vérité, et parmi eux presque tous sont daccord pour démissionner du PCC et de ses organisations affiliées.


1. Une mère et son enfant bénis par Dafa

Yumei a 40 ans passés. Elle tient un magasin en ville. Ses jambes sont enflées depuis déjà un certain temps. Elles sont en si mauvais état qu’elle ne peut même pas mettre de chaussures normales. Après un jour de station debout au magasin, ses jambes déjà enflées empirent. Des années de traitements à l’hôpital et mes anciennes méthodes de guérison ne l’avaient pas aidée.


À la fin de l’année dernière, je suis allée lui rendre visite dans son magasin. Je lui ai clarifié les faits et lui ai parlé des changements survenus dans mon état de santé suite à la pratique du Falun Gong . Quand je lui ai demandé si elle voulait démissionner du PCC, elle a immédiatement accepté. Je lui ai dit de réciter sincèrement : " Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao » (‘Falun Dafa est bon, Zhen-Shan-Ren est bon’) pour retrouver une bonne santé.


Six mois plus tard, je suis repassée la voir. Elle m’a accueillie avec un grand sourire et a dit : "Je vais bien ! " Je n’ai pas compris et lui ai demandé :" Que veux-tu dire? "Elle a tapoté ses jambes et répondu : "Elles vont bien ! Et il n'a fallu que trois ou quatre jours ! Je peux à présent rester debout toute la journée et mes jambes n’enflent plus. Je peux également mettre des chaussures normales. C’est stupéfiant ! Absolument merveilleux ! »


Yumei m’a également raconté qu’elle récitait "Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao " tous les jours. Elle m’a demandé si je pouvais faire démissionner ses enfants du Parti. Je suis retournée la voir pour lui apporter un exemplaire de Zhuan Falun à lire.


Environ une an plus tard, le fils de Yumei est rentré pour célébrer le Nouvel An avec sa mère. Elle l’a attendu toute la nuit mais son fils n’est pas venu. Quand il est finalement arrivé à 1 heure du matin , il semblait sonné et a commencé à sangloter.


Il a raconté à sa mère qu’il avait eu un accident de voiture et avait bien failli ne pas rentrer, si ça n’avait été la protection du Maître de Dafa. Il a dit que tous ceux impliqués dans l’accident avaient été emmenés à l’hôpital. Les jambes du chauffeur avaient été gravement blessées et un des passagers avait eu trois côtes cassées. Il était le seul à ne pas avoir été blessé.


Yumei raconte à qui veut l'entendre comment son fils a miraculeusement été sauvé grâce à Dafa !


2. La gratitude d’un médecin envers Dafa

Le Dr. Wang souffrait d’un mal de dos depuis plus d’une dizaine d’années. Un jour, nous nous sommes rencontrées et je lui ai raconté comment toutes mes maladies avaient guéri après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong. Je lui ai conseillé de réciter sincèrement "Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao".


Elle a écarquillé les yeux et m’a interrogée "Est-ce réellement aussi stupéfiant?! " Elle était pleine de doutes et avait de nombreuses questions. Quand j'ai eu fini de répondre à toutes elle était finalement convaincue et a même accepté de démissioner du Parti. Je lui ai donné un exemplaire de Zhuan Falun.


Une semaine plus tard, elle m’a dit avec enthousiasme :"Le Falun Gong est véritablement incroyable ! J’ai commencé à lire le livre et mon mal de dos est parti ! "


3. Plus besoin de hurler pour être entendu

Lao Dajie a plus de 60 ans, et est sourde depuis plus de 20 ans. Les gens devaient lui hurler dans les oreilles pour se faire entendre. Elle est venue me trouver dans l’intention que je l'examine. Elle pensait que j'utilisais encore mes techniques de guérison et ne savait pas que j’avais commencé à pratiquer le Falun Gong. Je lui ai clarifié les faits et lui ai suggéré de réciter "Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao".


Un peu plus d’un mois plus tard, Lao Dajie est revenue. Pleine d’enthousiasme elle s’est agenouillée devant le portrait du Maître accroché sur mon mur et a récité " Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao ". Puis elle a dit :" Merci Maître de m’avoir sauvée ! "


Quand je lui ai demandé si elle pouvait entendre à présent, elle a répondu : "J’ai récité ces mots tous les jours. Je peux maintenant tout entendre. Je veux également vivre selon les principes d’Authenticité, Bonté et Patience."


4. Avoir survécu et être vivant est vraiment un miracle

Xiao Gang est le jeune frère de ma belle-fille. Il travaille dans une fabrique de chaudières. Avant le Nouvel An, il a été pris dans l’explosion d’une chaudière. Il a été brûlé à 98 pour cent, et son médecin a dit qu’il n’y avait pas beaucoup d’espoir qu’il y survive.


Un jour, j’ai rêvé que Xiao Gang m’appelait à l’aide. Je me suis immédiatement levée. Il était minuit et demi. Je me suis dépêchée d'enfiler quelques vêtements et suis partie pour l’hôpital. En route, j’ai imploré intérieurement le Maître de me donner la force et sauver Xiao Gang. Quand je suis arrivée à l’hôpital, j’ai raconté mon rêve à ma belle-fille. Je lui ai dit que seul Dafa pouvait sauver son frère. Je lui ai également dit qu’elle devait aider son frère à réciter : "Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao".


Xiao Gang était dans l' isolement complet dans l’unité de soins intensifs et personne n’était autorisé à entrer dans sa chambre.


Ma belle fille est allée trouver le médecin et a parlé avec lui pendant un long moment. J’ai également supplié le Maître dans mon coeur. Finalement, le médecin lui a accordé une dispense spéciale.


Xiao Gang a repris lentement conscience et a commencé à réciter "Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao". J’ai dit à sa mère et à toute la famille de se joindre à eux dans la récitation.


Un miracle s’est produit ! L’état de Xiao Gang a commencé à s'améliorer de jour en jour. Même le médecin dit : " Vous avez été brûlé à un tel point. Ce serait un vrai miracle que vous surviviez !"


Xiao Gang a maintenant été déplacé dans l'aile générale. La peau sur tout son corps commence doucement à repousser. Cela fait plus de trois mois qu’il est hospitalisé. Le docteur a dit qu’il devrait bientôt pouvoir rentrer chez lui pour sa convalescence.


Version en anglais :
Healing Techniques Didn’t Help Me, But Master Did

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.