Les souffrances d'un pratiquant de 61 ans dans la prison de Hulan

M. Zuo Zengqi, pratiquant de Falun Gong, a été arrêté en mars 2013 et condamné à six ans de prison pour sa seule croyance dans le Falun Gong. Lors des visites de sa famille, il a décrit certaines de ses expériences en prison.

Récit personnel

" 150 d'entre nous dormions dans une même chambre. Toutes les couvertures étaient entassées et pleines de puces. Les piqûres nous démangeaient tant que nous ne pouvions pas dormir de la nuit.

" Nous devions nous lever à 5 h du matin, commencer à travailler à 6 h, et travailler jusqu'à 21 h tous les jours, sans interruption. Nous devions terminer notre repas en quelques minutes, et nous accroupir sur le sol pour manger. Puis nous devions reprendre le travail immédiatement. Les détenus nous battaient quand nous ne travaillions pas assez vite."

Transféré mais non libéré

La famille de M. Zuo a signalé sa situation à Wang Dong, le directeur de la section politique pénitentiaire. M. Zuo a été déplacé au quartier n°5, où il est toujours détenu. Sa situation est un peu meilleure.

Dans le quartier 5, il y a plus de 40 personnes dans une chambre qui doivent partager deux grands lits superposés. Il y a plus de 200 détenus dans tout le quartier, et il n'y a pas assez d'eau pour tout le monde. Souvent, M. Zuo ne peut même pas avoir d'eau pour se brosser les dents, encore moins pour les douches. Il n'a pas pu prendre une douche depuis décembre dernier. En raison de la mauvaise hygiène, il a développé de la gale sur sa poitrine et ses bras.


Dernièrement, il a dû tricoter des tapis de laine, ce qui a causé de l'enflure à ses jambes et brouillé sa vue.

Chaque pratiquant a été contraint de payer cinq yuan pour acheter une pompe, la pression de l'eau était trop faible pour atteindre le quatrième étage où ils sont détenus. La nourriture de la prison est si pauvre que les détenus sont obligés de payer pour de la nourriture supplémentaire. Sinon, ils ne reçoivent que des feuilles de légumes dans de l'eau salée à chaque repas

Tout le monde paie un prix élevé pour acheter de la nourriture supplémentaire, sauf pour quelques-uns qui sont trop pauvres, comme M. Zuo. En raison de la malnutrition, il souffre souvent de brûlures d'estomac, des maux d'estomac et de la diarrhée et il est devenu émacié.

Version anglaise :
61-Year-Old Practitioner Suffers in Hulan Prison

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.