Profonds aperçus d'un pratiquant : Les exigences de la cultivation sont strictes

Durant ma méditation, j’ai vu le fashen du Maître venir à moi : " Tu t'en sors bien, dépêches-toi d’aller secourir les compagnons de pratique autour de toi..." Le Maître m’a montré mon vœu, dans lequel une ligne ressortait : " Avant que le Fa ne rectifie le monde humain, j’aiderai les disciples du Maître restés à la traîne. "


Il m’a également été dit qu’à l’exception de quelque uns, la plupart de mes compagnons de pratique locaux sont sur le point de réussir ou d’échouer dans leur cultivation. Et, pour ceux qui ont suivi pour la forme mais n’ont pas vraiment travaillé sur leur xinxing, ils n’ont pas de colonne de gong.


J’étais en larmes quand je suis sorti de la méditation. J’ai réalisé que je devais écrire ma compréhension pour la partager avec davantage de pratiquants.


Juste faire les choses n’équivaut pas à cultiver. Si nous ne sommes pas diligents dans notre cultivation, nous sommes en fait en train de tuer ou de nuire à nos êtres. Certains pratiquants n’ont pas beaucoup fait les exercices ni étudié le Fa et souvent ils somnolent durant l’émission de la pensée droite. Cela a conduit à des arrestations et des persécutions, beaucoup ont perdu leurs vies de cette manière.


Les êtres de ces pratiquants qui sont à la traîne vivent au sein d’un karma noir. Leur monde est appauvri et miséreux. C’est uniquement en cultivant notre xinxing que nous serons à la hauteur des enseignements de Fa et que nous nous cultiverons solidement.


Les divinités droites enregistrent tout ce que fait chaque disciple de Dafa – qu’ils participent à la pratique des exercices le matin, ou étudient avec attention. Certains disciples, qui participent dans divers projets, étudient à peine, et émettre les pensées droites est devenu une routine; ils décroisent leurs jambes avant même la fin du temps imparti.


Quand je coordonnais mon groupe local, la pression venant des compagnons de pratique était croissante, ce qui a causé d’énormes obstacles dans les autres dimensions. Un bon nombre de fois, j’ai été prêt à abandonner. Le Maître m’a encouragé et m’a doté de nombreux outils.


Au fils des ans, j’ai détruit de nombreux systèmes arrangés par les forces anciennes. Avec des indications du Maître, j’ai demandé aux compagnons de pratique d’émettre de fortes pensées droites et nous avons détruit les plans de la perversité visant à persécuter les pratiquants.


Par exemple, il y a deux semaines de cela, j’ai découvert que les téléphones portables des compagnons de pratique de notre localité étaient sur écoute. Durant la méditation, j’ai également vu un paquet de fils de lignes téléphoniques dans les autres dimensions. Le Maître m’a donné une paire de ciseaux, et j’ai coupé les fils.


Récemment, j’ai vu que les êtres pervers étaient tous de sortie, et le ciel était couvert de nuages noirs. Jiang, l’ancien chef du Parti communiste chinois, conduisait de nombreux sous-fifres dans notre localité. Plusieurs pratiquants locaux ont commencé à émettre la pensée droite à 6 heures du matin. Nous avons pu nettoyer et éliminer une grande quantité de ces êtres. Le Maître est arrivé vers 18 heures et a éliminé les démons, et tous les nuages noirs se sont dissipés. Je savais que mon courage me venait du Maître et du Fa.


Le Maître m’a donné un wok pour que je puisse faire exploser les démons, ainsi que leurs fourberies et leurs déviances. En émettant la pensée droite, j’ai appris que les forces anciennes avaient manipulé ces pratiquants qui étaient à la traîne parce qu’ils ne se cultivaient pas eux-mêmes et qu’ils avaient de forts attachements humains.


Ces personnes interfèrent et perturbent les compagnons de pratique avec leur mentalité indiscrète et jalouse, pour envenimer les choses et saboter la rectification de Fa. Ils peuvent avoir l’air calme et tranquille, mais ils ont égaré un certain nombre de pratiquants, interféré avec la rectification de Fa, et empêché les pratiquants de s’élever en tant que groupe.


Une fois que les forces anciennes auront fini de les utiliser, ils les conduiront en enfer et les élimineront.


Plus on approche de la fin, plus élevées sont les exigences envers nous. Si nos pensées ne sont pas droites, nous chuterons. Une fois, j’ai vu diverses formes animales attaquer des compagnons de pratique, telles que des serpents, des alligators, des vautours. Ils attaquaient férocement ceux qui avaient encore de nombreuses notions humaines, grossissaient leurs attachements, les faisant rester à la traîne et pour finir les ruinaient.


Nous sauvons véritablement les gens en luttant contre les forces anciennes et contre la montre. J’ai finalement compris que le Maître voulait que je "secours" mes compagnons de pratique et pas seulement les "aider".


L’objectif sinistre de la perversité est de manipuler les pratiquants qui ne se conduisent pas en accord avec le Fa, qui sont égarés par leurs préjugés et partis pris, ou qui rejettent les compagnons de pratique qui aident vraiment le Maître à rectifier le Fa. Je suis triste pour eux, car ils accomplissent ce que les démons pervers n’ont pas pu faire. Je crois qu’ils ont déjà un pied en enfer. Je n’ai vraiment pas le cœur d’envisager leur futur.


Version en anglais :
A Practitioner's Insights: The Requirements of Cultivation Are Strict

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.