S’affranchir des fausses impressions

J'ai parlé avec une compagne de pratique après notre étude du Fa. Elle m'a dit qu'elle avait une raideur à la nuque et que cela faisait mal depuis des jours, et que son bras était également affecté à présent. Le seul soulagement qu'elle pouvait trouver était en s’allongeant. J'ai pensé que la " raideur de la nuque " est une fausse impression. Mais comment l'aider à s'en affranchir ?


Le Maître a mentionné dans Zhuan Falun une vieille dame qui a été heurtée par une voiture:

"La pratiquante se redresse lentement et dit: 'Ce n’est rien, vous pouvez partir.'Elle secoue la poussière de ses vêtements et repart au bras de son mari." (Zhuan Falun)


Lorsque quelqu’un cherche passivement à l’intérieur face à une tribulation, son but est de se débarrasser du problème. Mais pourquoi ne pas se lever aussitôt, et continuer à faire ce qu’un disciple de Dafa doit faire ? Nous savons que la persécution est initiée par les forces anciennes, alors pourquoi ne pas la nier ? Le Maître a arrangé pour les pratiquants de faire les trois choses de manière droite et digne ; faire les exercices et étudier le Fa, clarifier la vérité et émettre les pensées droites.


Lorsque j’ai partagé ma compréhension avec cette compagne de pratique qui avait " la raideur à la nuque", elle s’est levée et s’est immédiatement mise à pratiquer, sa santé s’est améliorée tout de suite.

Version anglaise disponible à :
S’affranchir des fausses impressions

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.