SHRIC Suède : ""Volvo n’est pas suédois même si Zlatan se baigne dans un trou dans la glace "

Voir le pastiche de SHRIC en cliquant sur l’image

Nous voulons faire prendre conscience que les affaires avec la Chine communiste soutiennent les violences en cours, la torture et la persécution de millions de personnes.


Des paysages suédois apparaissent dans la pub Volvo et on y entend l'hymne national suédois. Volvo a été acheté par le Zhejiang Geely Holding Group et est une entreprise chinoise depuis 2010, mais veut encore s'associer aux valeurs de la Suède et des Suédois.


La Chine est gouvernée par des incitations déformées – les fonctionnaires sont récompensés s'ils favorisent la persécution et la torture. Beaucoup de témoignages et de preuves ont émergé qui révèlent que les hôpitaux militaires chinois coopèrent avec les prisons et les centres de prisonniers d'opinion, dans un processus de correspondance inverse, prélèvant les organes vitaux de pratiquants de Falun Gong, de Tibétains, de chrétiens et de Ouïghours. Les victimes meurent dans le processus. Un corps vivant vaut jusqu'à 1 demi million de dollars.


Cette activité lucrative et sanglante est estimée remonter à 2001. Elle est approuvée par les dirigeants du régime chinois et n'est guère conforme aux valeurs suédoises. Mais voilà que le Volvo chinois veut donner l'impression que Volvo et la Suède sont un.

La SHRIC est un organisme à but non lucratif qui informe entre autres sur l'absence de droits de l'homme en Chine. Elle écrit des articles d'opinion, participe à des tables rondes, donne des conférences dans les écoles, entretient un dialogue avec les politiciens, et collabore avec les groupes persécutés et participe à leurs rassemblements.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.