Israël : L’exposition internationale l’Art de Zhen, Shan, Ren chaleureusement reçue à Ariel et Ashdod

L’Exposition internationale L’Art de Zhen-Shan-Ren a ouvert au public dans le Hall culturel d’Ariel, ville israélienne en pleine évolution, le 26 décembre 2013. “Zhen, Shan, Ren” sont les principes essentiels du Falun Dafa —Authenticité, Bonté, Tolérance—que les artistes suivent dans leurs vies et dépeignent dans leurs œuvres.


De nombreux dignitaires ont assisté à la cérémonie d’ouverture. Un film à propos des artistes a également été projeté lors de l’évènement.

“Nous ne pouvons pas rester silencieux concernant cette question”

M. Eli Shviro, le maire d’Ariel, a parlé de la signification de l’exposition, ayant appris la souffrance à laquelle les pratiquants de Falun Dafa ont été confrontés ces 14 dernières années aux mains du régime communiste chinois.


“Je suis très enthousiaste et heureux que nous puissions tenir cette exposition à Ariel,” a déclaré le maire. "Cette exposition internationale parle d’elle-même. Elle traite de la souffrance d’un groupe de gens aux mains de leur gouvernement. Nous ne pouvons pas accepter cela et nous ne pouvons pas rester silencieux sur cette question. Nous avons eu dans le passé l’expérience de quelque chose de similaire, et nous devons prendre position. Nous avons donc décidé d’accueillir l’exposition ici, afin que chacun y soit exposé, que tout le monde la voit et se positionne clairement."


M. Eli Shviro, le maire d’ Ariel, prend la parole à la cérémonie d’ouverture de l’Exposition internationale l’Art de Zhen, Shan, Ren.


Puis Mme Rachel Ziv, conservatrice du Hall culturel, a également prononcé un bref discours.


“Je suis contente d’accueillir une exposition aussi spéciale, ’Zhen-Shan-Ren’ qui parle de la Vérité, la Bonté, la Tolérance, " a-t-elle dit. " Etant moi-même une artiste, je pense que l’art a un poids très important pour faire changer les choses. Les Israélien et les Juifs ont connu la souffrance et éprouvé la cruauté et une grande perte. Nous ressentons une grande sympathie pour le message de cette exposition."


Mme Shira Dekel Katz, maire adjoint d’Ariel, prend la parole à la cérémonie d’ouverture

Mme Shira Dekel Katz, le maire adjoint chargée des questions culturelles dans la ville d’Ariel, a encouragé les familles à venir avec leurs enfants et à leur raconter l’histoire derrière l’exposition. La foule a applaudi chaque intervenant avec enthousiasme.

Des représentants des medias locaux ont couvert la cérémonie d’ouverture.


Les medias locaux couvrent la cérémonie d’ouverture de l’Exposition internationale L’Art de Zhen, Shan, Ren à Ariel, Israël.


Suite à la cérémonie d’ouverture, des représentants de l’exposition étaient disponibles pour donner des explications à propos des œuvres. Les spectateurs ont montré un grand intérêt et exprimé leur empathie et leur choc en apprenant les crimes commis par le régime communiste chinois.


Les gens regardent attentivement les œuvres de l ‘Exposition internationale L’Art de Zhen, Shan, Ren. (Photo avec l’aimable autorisation du Hall culturel d’Ariel)

Une représentante de l’exposition commente une peinture avec un visiteur.


“Je n’aurais jamais imaginé que cela m’influencerait de manière aussi forte ”

En décembre 2013, L’Exposition internationale L’Art de Zhen, Shan, Ren a également été présentée à Ashdod, au sud d’Israël, sous le parrainage de Boris Gitterman, adjoint au Maire et président du Comité de la Culture et des Loisirs.


Le président de l’Association des Artistes d’Ashdod, Schlomo Ferman, a déclaré dans une interview : "Lorsque j’ai été invité, je savais exactement de quoi traitait l’exposition, mais je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’influencerait de manière aussi forte. J’ai été particulièrement impressionné par le regard et la forme d’expression des artistes, qui ont réussi à faire ressortir un contraste aigu et impressionnant avec la répression en Chine et la répression où qu’elle ait lieu dans le monde. La qualité est vraiment impressionnante, à la fois dans l’exécution et dans son concept idéologique, qui soulève la question essentielle du mal en Chine. "


M. Ferman a déclaré que l’exposition laisserait sans aucun doute une profonde impression à tous ceux qui la verront.


Il a partagé son expérience personnelle: “À travers l’exposition, j’ai été mis en face de quelque chose de terrible. [C’est quelque chose de si inconcevable que des êtres humains puissent commettre de tels crimes. Un certain nombre d’œuvres sont de composition internationale … je peux les comparer à la Pieta, vue en Italie. Ce message de souffrance devrait être intériorisé en chacun de nous et nous devrions dire à nos enfants et au monde entier—[d’] arrêter la souffrance et le mal dans le monde.”


Version anglaise
Israel: The Art of Zhen, Shan, Ren International Exhibition Warmly Received in Ariel and Ashdod

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.