Finlande : Sensibiliser la communauté médicale au problème de prélèvement forcé d’organes en Chine

Les pratiquants de Falun Gong d’Helsinki ont tenu une série d’activités du 8 au 10 janvier, et révélé les atrocités de prélèvement d’organes en Chine aux participants à un congrès médical.


Signer une pétition condamnant les atrocités de prélèvement d’organes en Chine


Médecins et infirmières participant au congrès se sont arrêtés au stand des pratiquants pour s’informer à propos de la persécution du Falun Gong en Chine.


Les gens ont été choqués en apprenant les atrocités de prélèvement forcé d’organes en Chine. Plusieurs médecins ont dit qu’ils soulèveraient la question à la conférence et initieraient des discussions pour aider à mettre fin à ce crime.


Beaucoup de gens ont encouragé les pratiquants à poursuivre leurs efforts, et ont signé la pétition condamnant la persécution.


Mme Pirjo, une dentiste et son amie n’avaient jamais entendu parler du prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong par le régime chinois. Mme Zhu, une pratiquante ayant été emprisonnée huit ans en Chine pour sa pratique de Falun Gong, a partagé avec elles sa propre expérience d’avoir été torturée en prison.


Elle leur a dit qu’après avoir été relâchée, elle avait appris que sa belle-mère, elle aussi pratiquante de Falun Gong, avait été torturée à mort par la police locale. Sa tante a également été tuée à 60 ans suite à la persécution. Son mari a été condamné à deux ans dans un camp de travail.


Mme Pirjo et son amie ont été profondément touchées et ont signé la pétition.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.